background preloader

Sogeking35

Facebook Twitter

Licence pro Conception de solutions décisionnelles, Morbihan. Les cours dispensés sont organisés autour de 2 axes principaux : l’informatique générale et l’informatique décisionnelle, ce qui confère aux diplômés CSD une double compétence. 50 % des cours sont assurés par des professionnels.

Licence pro Conception de solutions décisionnelles, Morbihan

Des enseignements de mise à niveau sont proposés en tout début d’année en fonction des profils des étudiants. Durant l’année les étudiants ont la possibilité de passer le C2I, la certification SAS et le TOEIC. UE1 Communication/Marketing (90 heures) Anglais, Communication, Gestion de la relation client, Marketing. Extract Transform and Load. Quelles sont les meilleures plateformes pour l'informatique décisionnelle ? Votez pour les outils de BI que vous estimez meilleurs. L'informatique décisionnelle, plus connue par son nom anglais « Business Intelligence » ou en abrégé « BI », est une branche des systèmes d'informations qui consiste à centraliser et à organiser des données de types différents et de sources hétérogènes (bases de données, fichiers simples, etc.), sur une interface unifiée et conviviale pour aider à la prise de décision.

Quelles sont les meilleures plateformes pour l'informatique décisionnelle ? Votez pour les outils de BI que vous estimez meilleurs

De façon concrète, cette interface unifiée consiste en un ensemble de vues (diagrammes, histogrammes, etc.) construites sur la base d'algorithmes de statistiques et d'analyses de données. Gartner a catégorisé en deux groupes les offres du marché. Celles désignées de mode 1, composées des solutions classiques et traditionnelles. Extract-transform-load. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Extract-transform-load

Pour les articles homonymes, voir ETL. Extract-Transform-Load est connu sous le terme ETL, ou extracto-chargeur, (ou parfois : datapumping). Il s'agit d'une technologie informatique intergicielle (comprendre middleware) permettant d'effectuer des synchronisations massives d'information d'une source de données (le plus souvent une base de données) vers une autre. Selon le contexte, on est amené à exploiter différentes fonctions, souvent combinées entre elles : « extraction », « transformation », « constitution » ou « conversion », « alimentation ». Des technologies complémentaires sont apparues par la suite : l'Intégration d'applications d'entreprise (EAI), puis l'ESB (Enterprise Service Bus). Business Intelligence : actualités, cours, tutoriels, FAQ, livres, outils et forums. Qu'est-ce que l'informatique décisionnelle ? Conscients que l'une des plus grandes richesses d'une entreprise est son information, mais noyés sous de nombreuses données, éparses, déstructurées et hétérogènes, les dirigeants sont face à une problématique de taille : comment analyser ces informations, dans des temps raisonnables ?

Qu'est-ce que l'informatique décisionnelle ?

Celles-ci concernent-elles toutes les mêmes périodes ? Ces décideurs ont besoin qu'on leur expose les faits importants, base de leurs décisions. C'est ce à quoi l'informatique décisionnelle (aussi nommée DSS pour Decision Support System ou encore BI pour Business Intelligence) est destinée. Elle prend une place en constante croissance dans les systèmes d'information (SI) depuis son apparition, dans les années quatre-vingt-dix. Elle permet une sélection des informations opérationnelles pertinentes pour l'entreprise. Vers une Business Intelligence 2.0 Concilier IT et Fonctionnel. Les SI ont souvent mis en place des systèmes décisionnels centralisés, censés couvrir tous les besoins de l'entreprise.

Vers une Business Intelligence 2.0 Concilier IT et Fonctionnel

Pourtant les utilisateurs continuent de produire, sans contrôle, leurs analyses dans des feuilles Excel… Il convient de bien prendre en compte et faire cohabiter 3 types de besoins de Business Intelligence (BI) dans l’entreprise : la BI d’entreprise, la BI d’équipe et la BI personnelle.L’objectif d’un système décisionnel d’entreprise (BI d’entreprise), est de définir une seule version de la vérité. Eviter que les utilisateurs perdent plus de temps à chercher les données qu’à les analyser. Il faut surtout s’assurer que chaque individu dans l’entreprise dispose de la bonne information au bon moment, pour prendre la bonne décision ! IBM - Logiciels Cognos - France. Démonstration PowerCenter : Solutions d'intégration de données Informatica.

Bénéficiez d'une plus grande flexibilité grâce aux solutions d'intégration (ETL) de données d'Informatica LA solution à tous les problèmes d'intégration de données : PowerCenter La résolution de problèmes métiers complexes dépend désormais de l'intégration de données clés à partir de plusieurs systèmes.

Démonstration PowerCenter : Solutions d'intégration de données Informatica

Mais les données brutes non structurées continuent d'entraver la prise de décisions métiers, d'où une croissance ralentie et des opportunités manquées. Open Source Integration Software for the Enterprise. Data Visualization Tools. Comparatif outils BI (BO, BIRT, COGNOS, QlikView) Si vous souhaitez comparer ce qui est comparable , il faut comparer Actuate BIRT et non le BIRT OS aux autres 3.Aussi chaque outil est destiné à faire principalement un usage et plus ou moins bons pour les autres.Comparer des outils sans avoir un besoin utilisateur / projet concret d'entreprise n'a pas 100% de sens , c'est un peu comparer choux et carottes par endroit.Aussi ce genre de sujet est très gros débat, donc vous n'aurez pas un seul avis Je commence donc en toute subjectivité ( suis Actuate BIRT maintenant ) mais consultant BI ayant implémenté les 4 à une époque :1).

Comparatif outils BI (BO, BIRT, COGNOS, QlikView)

BO. L'outil le plus répandu en France ( entreprise française fut un temps maintenant SAP ) : principalement champion du requêtage ad-hoc à l'origine. ( WebI , DeskI ) Capacités ETL très moyennes , dashboard correcte sans plus (Xcelsius ), reporting de masse plutôt bon ( Crystal ) même si un peu obsolète, Data Visualisation très moyen ( Explorer ) , Analyse OLAP très moyen ( Voyager ).

Les outils décisionnels d’Information Builders. Les outils de Business Intelligence (BI) permettent d’améliorer les prises de décisions.

Les outils décisionnels d’Information Builders

Grâce à eux, les utilisateurs de l’entreprise étendue peuvent accéder aux informations métier, mais aussi procéder au reporting et à l’analyse des données critiques, d’une manière efficace et intuitive. Ces outils ne se contentent pas de fournir des rapports réalisés à partir d’un entrepôt de données : ils donnent à davantage de personnes (cadres, analystes, clients, partenaires, etc.) un accès simple et sécurisé aux informations adéquates, afin de prendre des décisions en pleine connaissance de cause. Les meilleurs outils de BI permettent aux employés d’améliorer leur productivité tout en conservant une grande autonomie. Business Intelligence. BI — Outils. Afficher le contenu de la pageBas Il existe sur le marché plusieurs offres d’outils décionnels qui se regroupe souvent en 5 grandes catégories : Les outils ETLLes outils ODS, DW et DMLes outils de Reporting et RequêteursLes outils d’analyseLes outils de Datamining.

BI — Outils

Les meilleures solutions de Business Intelligence selon Forrester. Le cabinet d'étude a analysé et noté les principaux outils de "BI".

Les meilleures solutions de Business Intelligence selon Forrester

Il en ressort plusieurs leaders qui dominent l'offre logicielle. Forrester a évalué les 11 solutions de Business Intelligence "les plus significatives aujourd'hui" à ses yeux. Les outils de la Business Intelligence, architecture du système Informatique Décisionnelle. Les outils de la Business Intelligence We are just beginning to understand how to use information as a tool. Peter Drucker Architecture du Système d'Information Décisionnelle (SID) Business Intelligence & Analytique.

Business Intelligence (informatique décisionnelle) - définition, actu. De l'exploitation des données métiers à la gouvernance IT, le point sur la Business Intelligence, et ses outils de type décisionnel : le reporting, le tableau de bord et l'analyse prévisionnelle. Quel est l'objectif de la Business Intelligence ? La Business Intelligence (BI), également "intelligence d'affaires" ou "informatique décisionnelle", englobe les solutions IT apportant une aide à la décision aux professionnels avec, en bout de chaîne, des rapports et tableaux de bord de suivi des activités de l'entreprise à la fois analytiques et prospectifs.

Cette notion apparait à la fin des années 1970 avec les premiers infocentres. Des systèmes qui envoyaient des requêtes directement sur les serveurs de production, ce qui se révélait plutôt dangereux pour ces derniers. Dans les années 1980, l'arrivée des bases relationnelles et du client / serveur permet d'isoler l'informatique de production des dispositifs décisionnels. Informatique décisionnelle (Business intelligence) Juin 2016 Introduction à l'informatique décisionnelle On qualifie d'informatique décisionnelle (en anglais « Business intelligence », parfois appelé tout simplement « le décisionnel ») l'exploitation des données de l'entreprise dans le but de faciliter la prise de décision par les décideurs, c'est-à-dire la compréhension du fonctionnement actuel et l'anticipation des actions pour un pilotage éclairé de l'entreprise.

Les outils décisionnels sont basés sur l'exploitation d'un système d'information décisionnel alimenté grâce à l'extraction de données diverses à partir des données de production, d'informations concernant l'entreprise ou son entourage et de données économiques. Un outil appelé ETL (Extract, Transform and Load) est ainsi chargé d'extraire les données dans différentes sources, de les nettoyer et de les charger dans un entrepôt de données.

Informatique décisionnelle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir DSS et BI. L’informatique décisionnelle s’insère dans l’architecture plus large d’un système d'information mais n'est pas un concept concurrent du management du système d'information.