Mode Créateurs Acessoires

Facebook Twitter

Charles Koroly. Bien souvent, on connaît le nom du réalisateur d’un film ou du metteur en scène d’une pièce de théâtre, mais jamais celui du décorateur ou du costumier.

Charles Koroly

En 2012, le Museum Rolf de Maré de Stockholm organisait une rétrospective d’un de ses plus grands costumiers : Charles Koroly qui a œuvré pendant plus de 30 ans pour le théâtre, la danse et le cinéma. C’est à l’âge de 19 ans que ce jeune peintre américain s’installe à Londres pour étudier au Hornsey College of Art avant de s’établir en Suède pour apprendre la scénographie à l’Institut d’Art Dramatique de Stockholm, où il poursuivra toute sa carrière. Débutant comme décorateur au Théâtre d’Uppsala en 1982, il a par la suite participé à plus de 125 productions, y compris pour le Théâtre Royal de Stockholm avec des réalisateurs comme Ingmar Bergman, Lars Norén et Colin Nutley, ainsi que sur de nombreux autres projets en Europe. Circuits Bijoux à Paris 2013-2014. DaisyBalloon. Daisy Balloon. Le costume dans tous ses états. Mariano Fortuny (1871-1949) est né à Grenade dans une famille d’artistes.

Le costume dans tous ses états

Il était espagnol d’origine mais vécut la plus grande partie de sa vie à Venise. Mariano était un peintre mais surtout un autodidacte qui se passionna pour la photographie, la soierie et la couture. En collaboration avec sa femme Henriette, il mit au point dès 1906, la création et la production de vêtements. Robe "Delphos", 1910. Issey Miyake - Technologie de la mode. Né le 22 avril 1938 à Hiroshima, au Japon, Issey Miyake est connu pour créer un mélange éclectique de la culture orientale et de la technologie textile de l'Occident.

Issey Miyake - Technologie de la mode

Ce mélange découle de son exposition précoce à la culture occidentale au cours de la Première Guerre mondiale II d'occupation américaines au Japon, alors qu'il n'avait que 10 ans. Il est noté pour être l'un des créateurs de mode les plus novateurs et le premier Asiatique à être reconnu au niveau mondial en tant que telle. Défilés - Issey Miyake - Vogue. Plus fort que la mode éthique : la recycle-mode. C’est une haute couture d’un nouveau genre qui défilait à Pékin à l’Hôtel Presidential Plaza, le 4 juin dernier : tous les costumes et créations portés par ces mannequins « avant-gardistes » avaient été conçus et assemblés à partir de déchets… On retrouvait ainsi en coiffure des canettes de coca ou ces megaphones récupérés, assemblées de fils métal ou plastique, selon les gouts.

Plus fort que la mode éthique : la recycle-mode

Coté accessoires, nous avons aimé l’éventail d’affiches grand format. Cet évènement avait bien évidemment l’objectif de sensibiliser son public aux problématiques environnementales par le biais de l’exploitation des déchets. Artbitea240i038a-b121f.jpg (Image JPEG, 442x550 pixels) Anti blogue la mode » Issey Miyake. Créative, ludique, mathématique et écologique, la proposition de collection « 132 5 Issey Miyake » imagine surtout un vêtement pour aujourd’hui ou demain, sans vision passéiste.

Anti blogue la mode » Issey Miyake

Si les années 60 avaient une vision claire du futur imaginé par le cinéma de l’odyssée de Kubrick (2001), la mode créait alors également le vêtement de demain. Courrèges mettait sur orbite de futuristes mini robes ou des bottines pour alunir. EVIAN BY ISSEY MIYAKE.