background preloader

Sobushi

Facebook Twitter

Responsabilité sociétale des entreprises. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Responsabilité sociétale des entreprises

Pour l’article homonyme, voir RSE. La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est aussi dénommée, selon les auteurs et le contenu qui lui est donné, responsabilité sociale. Cela peut évidemment prêter à confusion puisque, selon le cas : « sociétal » peut désigner : tout ce qui concerne la société, donc à la fois l'environnement et le social ;ou seulement les relations sociales à l'exclusion des relations professionnelles dans l'entreprise : relations avec la communauté, mécénat, etc.« social » peut désigner : seulement les relations entre employeurs et employés (comme dans les expressions « dialogue social », « partenaires sociaux », qui désignent leurs représentants) ;tout ce qui concerne la société, y compris l'environnement (en ce sens, « social » et « sociétal » peuvent être équivalents, ce que recouvre aussi le terme anglais de corporate social responsibility).

Définition théorique et pratique de la RSE[modifier | modifier le code] Avantage concurrentiel. Théorisé par Michael Porter en 1985 dans un livre éponyme, l’avantage concurrentiel, ou avantage compétitif, est l’élément qui différencie fondamentalement l’offre d’une entreprise par rapport à ses concurrents, et qui constitue donc sa puissance de différenciation.

Avantage concurrentiel

La stratégie mise en place par une entreprise doit contribuer à la création puis à la pérennité de cet avantage. Un avantage absolu confère à l’entreprise une position dominante, dont elle peut être tentée d’abuser, dans les limites de la loi en vigueur. Cinq forces ont été définies par l’auteur en 1979 et sont représentées dans le schéma.

Elles s’opposent en permanence ; quatre forces permettant d’apprécier la cinquième. Si la notion concerne initialement l’entreprise, elle est également utilisée par extension, pour caractériser l’avantage ou non, d’une zone géographique, d’un pays, voire d’un individu. Comment mobiliser les salariés des grandes entreprises. Comment mobiliser les salariés des grandes entreprises ?

Comment mobiliser les salariés des grandes entreprises

[mardi 11 décembre 2007 - 11:00] Gestion-Management Mobilizing Minds : Creating Wealth from Talent in the 21st Century Organization Éditeur : Mc Graw Hill 300 pages Les deux auteurs, deux consultants du cabinet de conseil en stratégie McKinsey & Company, partent d’un constat simple : plus une entreprise est importante (en termes de nombre de salariés) plus elle est difficile à gérer et plus la productivité par employé est faible. Ce constat effectué à partir d’études quantitatives, dont les résultats nous sont présentés dans l’introduction de l’ouvrage, met en évidence des entreprises (IBM, Microsoft, General Electric) qui ne rencontrent pas ce phénomène de diminution de la productivité par employé au fur et à mesure de leur développement. Mobiliser toutes les ressources des salariés Les neufs pistes de réflexion présentées dans cette seconde partie sont organisées en trois axes. Un manque d'exemples. Motivation interne et Motivation externe. Texte adapté et tiré du site natationpourtous.com La motivation est l’une des principales clés du mental puisqu’elle conditionne à la fois l’investissement et la persévérance.

Etudier la motivation c’est tenter de comprendre : Pourquoi une personne s’engage dans une activité et pourquoi elle l’abandonne.Pourquoi certains individus s’investissent plus que d’autres.Comment renforcer et maintenir cet investissement sur le long terme. Derrière ces questions essentielles se cache un phénomène complexe, pas toujours facile à appréhender. Pour répondre à ces questions, nous allons d’abord répertorier les différents éléments qui peuvent pousser un individu à s’engager dans une activité puis nous étudierons quelques pistes pour renforcer la motivation. Les déterminants de la motivation Chaque individu peut avoir des raisons très différentes pour s’investir dans une activité.

Des facteurs internes On peut distinguer 3 grandes sources de motivations intrinsèques : Des facteurs externes. Recrutement interne : comment procéder. Même si le recrutement a lieu en interne, il est important de définir les caractéristiques du poste de travail et le profil recherché pour que le remplacement se fasse avec succès.

Recrutement interne : comment procéder

Et n’oubliez pas que vous avez des obligations. En effet, certains salariés de votre entreprise peuvent bénéficier d'une priorité pour occuper cet emploi. Il est très important qu’ils soient tenus informés de votre projet s’ils disposent des qualités nécessaires pour occuper ce poste. Recrutement interne : profil recherché pour occuper cet emploi ? Afin de définir les compétences requises pour exercer cet emploi, vous pouvez procéder à l’examen du profil de la personne qui occupait le poste avant : quelles sont ses connaissances, ses expériences et ses qualités ?

Définir la situation du poste. La communication interne en entreprise. Jusqu’alors les organisations se concentraient sur la communication externe, or il s’est avéré qu’une communication interne était tout aussi importante et que c’était un facteur clé de la réussite de l’entreprise, dans le sens où celle-ci s’inscrit dans une dynamique d’échanges informationnels.

La communication interne en entreprise

Une valeur ajoutée à la gestion des ressources humaines Au delà d’un rôle purement informatif, une communication interne efficace apporte une valeur ajoutée à la gestion des ressources humaines. En effet, la communication interne permet de :