background preloader

Coopétition

Facebook Twitter

⭐«Analyse d une dynamique de coopétition conflictuelle : l affaire du classement 2006 des vins de l AOC Saint-Émilion» 1 Article «Analyse d une dynamique de coopétition conflictuelle : l affaire du classement 2006 des vins de l AOC Saint-Émilion» Julien Cusin, Elodie Loubaresse et Sandra Charreire Petit Revue internationale P.M.E. : économie et gestion de la petite et moyenne entreprise, vol. 26, n 2, 2013, p. 103-125.

⭐«Analyse d une dynamique de coopétition conflictuelle : l affaire du classement 2006 des vins de l AOC Saint-Émilion»

Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: DOI: 10.7202/1024323ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'uri Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'université de Montréal, l'université Laval et l'université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. 5 mécaniquement, une remise en cause de la hiérarchie. 13 3.3.

LA DYNAMIQUE DES STRATEGIES DE COOPETITION - Le blog de tfoconseil.over-blog.com. La dynamique des stratégies de coopétition La coopétition est-elle un simple concept à la mode ou une révolution dans la pensée stratégique ?

LA DYNAMIQUE DES STRATEGIES DE COOPETITION - Le blog de tfoconseil.over-blog.com

Cette question prend tout son sens quand la coopétition est mise en perspective par rapport aux recherches sur la compétition (Smith et al., 1992) et aux recherches sur la coopération (Dyer et Singh, 1998). La tentation est grande de faire de la coopétition soit une nouvelle forme de compétition, soit une nouvelle forme de coopération. Dans le premier cas, la coopétition s’inscrit dans le paradigme concurrentiel et la coopération devient un ensemble de « manœuvres compétitives » et de « manœuvres coopératives », qui sont autant d’actions qui permettent de développer un avantage concurrentiel (Fjeldstatd et al., 2004). Le management de la coopetition en PME : le cas des vignerons du Pic Saint-Loup. 1 Cet article bénéficie du soutien du "Labex Entreprendre" de Montpellier en France.

Le management de la coopetition en PME : le cas des vignerons du Pic Saint-Loup

Ce laboratoire d (...) 1La combinaison simultanée de la compétition et de la coopération, qui caractérise la coopétition, est devenue, depuis la fin des années 1990, un véritable impératif stratégique dans un grand nombre d’industries (Dagnino et al, 2007 ; Gnyawali et Madhavan, 2008 ; Yami et al., 2010). Les recherches antérieures sur la coopétition ont porté essentiellement sur les grands groupes. 2Aucune recherche antérieure ne traite du problème du management des stratégies de coopétition en PME. Une seule s’en approche en analysant les conflits qui peuvent naître quand les PME sont en coopétition, mais sans traiter du mode de management de ces conflits (Tidstrom, 2009). 4Pour ce faire, une étude empirique est menée sur des PME dans le secteur vitivinicole. 1.1. 7Astley et Fombrun (1983) identifient l’ensemble des stratégies collectives que peuvent suivre les entreprises.

A7 Granata et Le Roy CIFEPME2012 strat%C3%A9gie de coop%C3%A9tition r%C3%B4le central de son management. 2011 HANNACHI manuscrit THESE {0DA9D341 42A1 47AB AB07 E6C845D76650} La dynamique des stratégies de coopétition. Dès l’origine du management stratégique, le paradigme concurrentiel a mis principalement l’accent sur la rivalité entre les firmes (Porter, 1982).

La dynamique des stratégies de coopétition

La survie d’une firme passe par le renforcement de sa compétitivité propre, qui, elle-même, dépend de sa capacité à développer des avantages concurrentiels créateurs de valeur (Hill, 1990). Cette obligation se serait considérablement renforcée ces dernières années. En effet, à des marchés relativement stables se seraient substitués des marchés caractérisés par une concurrence « excessive », « agressive » ou « prédatrice » (Le Roy, 2002). L’entreprise n’a alors plus le choix et doit adopter un comportement agressif, ou hypercompétitif, tout simplement pour se maintenir sur le marché » (D’Aveni, 1995). À l’opposé de ce paradigme concurrentiel, le paradigme relationnel met principalement l’accent sur la coopération (Dyer et Singh, 1998). Figure 1 - LE RÉSEAU DE VALEUR (VALUE NET) Le management de la coopetition en PME : le cas des vignerons du Pic Saint-Loup.

1 Cet article bénéficie du soutien du "Labex Entreprendre" de Montpellier en France.

Le management de la coopetition en PME : le cas des vignerons du Pic Saint-Loup

Ce laboratoire d (...) 1La combinaison simultanée de la compétition et de la coopération, qui caractérise la coopétition, est devenue, depuis la fin des années 1990, un véritable impératif stratégique dans un grand nombre d’industries (Dagnino et al, 2007 ; Gnyawali et Madhavan, 2008 ; Yami et al., 2010). Les recherches antérieures sur la coopétition ont porté essentiellement sur les grands groupes. 2Aucune recherche antérieure ne traite du problème du management des stratégies de coopétition en PME.

Une seule s’en approche en analysant les conflits qui peuvent naître quand les PME sont en coopétition, mais sans traiter du mode de management de ces conflits (Tidstrom, 2009). 4Pour ce faire, une étude empirique est menée sur des PME dans le secteur vitivinicole. 1.1. Coopétition.