background preloader

Comment passer de la rémunération à la reconnaissance de l'indiv

Facebook Twitter

CR-ANDRH_31-01-2012.pdf. Motiver ses salariés passent il que par le salaire ? Ce sujet revient très régulièrement lors de discussions ou l’on veut me faire croire qu’en entreprise seul le salaire est facteur de motivation. Ce n’est pas mon point de vue et je vais essayer de vous démontrer pourquoi l’argent ne peut être un facteur suffisant pour motiver ses employés en entreprise. Beaucoup de gens me disent que leur travail n’est pas une passion. Comment peut-on passer une vie à faire un boulot alimentaire ? Je reste conscient qu’il existe des situations difficiles ou choisir son travail n’est pas aisé. Nos modèles de motivation en entreprise sont-ils performants ? Ne devrions-nous pas recruter sur d’autres critères ?

Peu passionnés, et pourtant si curieux ! Je pense que par nature nous sommes tous curieux. J’entends toujours autour de moi : « Mais pour toi Jérôme c’est facile car tu es passionné par ce que tu fais ». Quels sont ces facteurs qui jouent sur notre motivation ? La récompense peut démotiver un employé. Le monde de l’open source est un très bon exemple. Motiver par la rémunération, une bonne solution ? En cette période estivale, Clothilde CAPUS nous fait l’honneur d’un premier article sur le Qualiblog. Elle nous parle avec pertinence de la motivation par la rémunération et nous fait part de quelques pistes et bonnes pratiques ainsi que des écueils à éviter.

Le tout en faisant le parallèle avec les besoins qui nous constituent tous, identifiés par Maslow… La rémunération est la contrepartie du travail fourni par l’employé suivant les modalités prévues par le contrat de travail auxquelles on peut ajouter différents éléments fixes ou variables. C’est en jouant sur ces éléments qu’on peut agir sur la motivation du salarié. Si l’on reprend les besoins définis par Maslow (Cf. l’article sur les facteurs de l’implication selon Maslow), on s’aperçoit que la rémunération permet en grande partie de les satisfaire.

La rémunération pour satisfaire les besoins physiologiques La rémunération pour satisfaire les besoins de sécurité La rémunération pour satisfaire les besoins d’appartenance 12 AOûT.