background preloader

TELEPHONE intelligent-BYOD

Facebook Twitter

Comment localiser un smartphone Android perdu ou volé ? Accueil GeoffroyOndet Journaliste.

Comment localiser un smartphone Android perdu ou volé ?

#lecture de fin de matinée @Unpied ! #EducMediasInfos #AbAbsurdo1 J’adore □… Element Scarcity - EuChemS Periodic Table - EuChemS. The smartphone you may be using right now to look at this unique Periodic Table is made up of some 30 elements – over half of which may give cause for concern in the years to come because of increasing scarcity.

Element Scarcity - EuChemS Periodic Table - EuChemS

The issue of element scarcity cannot be stressed enough. With some 10 million smartphones being discarded or replaced every month in the European Union alone, we need to carefully look at our tendencies to waste and improperly recycle such items. Unless solutions are provided, we risk seeing many of the natural elements that make up the world around us run out – whether because of limited supplies, their location in conflict areas, or our incapacity to fully recycle them. Protecting endangered elements needs to be achieved on a number of levels. 2019 has been pronounced the International Year of the Periodic Table (IYPT2019), and EuChemS, the European Chemical Society, hopes that this unique and thought-provoking Periodic Table will lead to reflection and ultimately, action. L'interdiction des smartphones à l'Ecole. Le ministère publie un Vademecum sur "l'interdiction" du portable. "Ce vademecum a pour fonction d’expliciter le nouveau cadre légal et réglementaire et d’accompagner les équipes dans sa mise en oeuvre".

Le ministère publie un Vademecum sur "l'interdiction" du portable

Valse hésitation autour de ce vademecum. Publié le 28 dans la journée sur Eduscol , il était retiré en fin de journée. Pas de chance, nous avons eu le temps de l'archiver... Le guide des projets pédagogiques BYOD. Comme le précise l'introduction de ce guide mis à disposition par le Ministère de l'Éducation nationale, « les modalités de mise en œuvre à grande échelle des projets BYOD (désignant l’usage, dans le cadre scolaire, d’un équipement numérique personnel dont la responsabilité ne relève ni de l’État ni de la collectivité) ont été étudiées au cours de l’année 2017 avec les acteurs concernés, pour traiter les problématiques identifiées et accompagner les territoires (collectivités et partenaires académiques) et établissements qui souhaiteraient s’engager ainsi dans de tels projets ».

Le guide des projets pédagogiques BYOD

Le présent guide vise à être un point d’entrée pratique et opérationnel pour les porteurs de projet. Il regroupe un ensemble de conseils, recommandations et bonnes pratiques. Il s’appuie également sur les documents de référence existants CARINE, CARMO et le référentiel Wi-Fi. □□ #AVEC #AVAN #BYOD ➡️ Vade-mecum "Utilisation pédagogique des smartphones" □□□… Le smartphone, un outil d’apprentissage… Les dangers des smartphones Ainsi que n’entend-t-on pas sur l’usage des Smartphones pour les enfants !..

Le smartphone, un outil d’apprentissage…

L’exposition des enfants aux ondes entraîne « des retards de développement » et « d’autonomie ». Quant aux écrans, ils seraient responsables de « problèmes oculaires », de « difficultés de concentration », « d’insomnie », de « problèmes d’apprentissage » et de « communication ». Ils conduiraient à la « passivité » ou à « l’agitation » ! A Genève, le professeur Daniele Zullino, chef de service d’addictologie aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), a déclaré que l’addiction à Internet est le motif numéro un des consultations chez les jeunes dans son service, devant le cannabis et l’alcool. En octobre dernier, les chercheurs de l'université d'État de San Diego alertaient sur le manque de sommeil des adolescents.

Parallélement, nombre d’enseignants se plaignent de ne plus pouvoir enseigner. « Leur téléphone, c’est un vrai fléau ». Twitter. À l’école, le portable, c’est le couteau suisse du XXIᵉ siècle. Cet article est publié en partenariat avec la revue « Le magazine de l’Éducation » du laboratoire EMA-TechEduLab de l’Université de Cergy-Pontoise.

À l’école, le portable, c’est le couteau suisse du XXIᵉ siècle

Le potentiel des nouvelles technologies pour l’apprentissage et l’éducation est en grande partie non évalué. Il manque de recherche précise sur le sujet et notamment de recherches sur ce qui se passe dans le terrain et pour chacun des apprenants, et ce à tous les âges de la vie. No4 les p tits fascicules. Formation et innovation : les six avantages du BYOD. Le BYOD – Bring Your Own Device – est une nouvelle tendance lourde du monde numérique.

Formation et innovation : les six avantages du BYOD

La traduction de cette expression est « Apportez votre propre appareil ». N° 941 - Proposition de loi de M. Richard Ferrand relative à l'interdiction de l'usage du téléphone portable dans les écoles et les collèges. (Renvoyée à la commission des affaires culturelles et de l’éducation, à défaut de constitution d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.) présentée par Mesdames et Messieurs députés.

N° 941 - Proposition de loi de M. Richard Ferrand relative à l'interdiction de l'usage du téléphone portable dans les écoles et les collèges

Mesdames, Messieurs, Au cours de sa campagne, le Président de la République s’est engagé à interdire l’usage du téléphone portable dans les écoles primaires et au collège. Davide Bonazzi on Instagram: “Digital narcissism. #socialmedia #facebook #selfie #iphone #conceptual #editorial #illustration ©davidebonazzi2016” No3 les p tits fascicules. BYOD : quelles sont les bonnes pratiques.

Qu’est-ce que le « Bring Your Own Device » (BYOD) ? L’acronyme « BYOD » est l’abréviation de l’expression anglaise « Bring Your Own Device » (en français : « Apportez Votre Equipement personnel de Communication » ou AVEC), qui désigne l'usage d'équipements informatiques personnels dans un contexte professionnel. Il peut s’agir par exemple d’un employé qui, pour se connecter au réseau de l’entreprise, utilise un équipement personnel comme son ordinateur, sa tablette ou son smartphone. La possibilité d’utiliser des outils personnels relève avant tout d’un choix de l’employeur qui peut tout aussi bien l’autoriser sous conditions, ou l’interdire. Si le Code du travail demande à l’employeur de fournir à ses employés les moyens nécessaires à l’exécution de leurs tâches professionnelles, il n’interdit pour autant pas à l’employeur de permettre l’utilisation des moyens personnels des employés, souvent perçus comme plus agréables à utiliser.

Vision BYOD et aménagements au collège. Programme, comptes rendus et présentations 2018. Compte rendu de la journée sur le site du Département des Pyrénées-AtlantiquesCompte rendu de la journée sur le Café pédagogiqueCompte rendu de la journée sur le site Ludomag 9h00-9h30 : Accueil café et remise des badges 9h30 : Ouverture de la journée Ouverture par Sylvie Durruty, 1ère adjointe au Maire de Bayonne Ouverture par Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques Ouverture par Christiane Marsan, Inspectrice de l’Education nationale adjointe (DSDEN64) Interview de Jean-Jacques Lasserre par Claude Tran 10h : Première conférence :

Programme, comptes rendus et présentations 2018

BYOD. Quel modèle pédagogique pour l'apprentissage avec un mobile ? Utilisation des smartphones en classe. Haine & réseaux sociaux : Faut-il apprendre à « cohabiter » avec ces extrêmes de l'expression. Les jeunes plus intelligents que leur smartphone ? - Fragil - Culture, société, initiatives citoyennes. « Un français sur deux préfère son smartphone au sexe » titrait Le Parisien le 1er février.

Les jeunes plus intelligents que leur smartphone ? - Fragil - Culture, société, initiatives citoyennes

Ce sondage réalisé auprès de 2206 individus par Bouygues Télécom donne d’autres informations sur notre addiction au smartphone : les 15-25 ans l’utilisent 2h30 par jour contre 1h30 pour les plus de 25 ans. Tout ce temps représente la recherche d’informations, les démarches administratives, la géolocalisation et bien évidemment les réseaux sociaux : « 94% des 15-25 ans consultent les réseaux sociaux via leur smartphone ». Cette étude révèle également des différences étonnantes dans l’utilisation du smartphone selon les tranches d’âges. 45% des français aimeraient se trouver un temps pour se déconnecter alors qu’ils sont 52% pour les 15-25 ans. Finalement ce ne sont peut-être pas les jeunes les plus accrocs.

Afin de découvrir si les jeunes sont si « addicts » à leur smartphone, le plus significatif nous a semblé de réaliser une expérience : passer 24h sans smartphone. Usages massifs et raisonnés des Smartphones en classe. Share Tweet Email David Cohen, enseignant d’arts plastiques dans l’académie est venu présenter cette expérience dans sa classe d’arts plastiques mais qui peut intéresser tout enseignant quand on sait la prédominance de ces matériels élèves qui animent leur quotidien. Il était au micro de ludomag, interviewé par François Jourde lors de l’université d’été de Ludovia#13. Des tablettes sont prêtées pour les quelques élèves qui n’ont pas de Smartphones et « nous (mon collègue Brice et moi), essayons d’intégrer les Smartphones avec un protocole de manière la plus légale et la plus sécurisée possible« , précise David Cohen. COMPTE RENDU EXPERIMENTATIONS AVAN/CLASSELAB ARTS PLASTIQUES ACADEMIE DE NICE by David Cohen.

Les Français et leur mobile : tous les chiffres à connaître en 2018 ✏️ v/@ComarketingNews #Mobile #Marketing… La neutralité du net passe aussi par la réglementation des smartphones (Arcep) Par Barbara Chazelle, France Télévisions, MediaLab et Prospective « Lorsque l’on met quelque chose dans la poche, elle se déforme. Mais en entrant dans nos poches, c’est Internet qui s’est déformé », a déclaré Sébastien Soriano, le président de l’Arcep, lors de la présentation du rapport Les terminaux, maillon faible de l’internet ouvert ? Depuis novembre 2015, le principe de neutralité du net a été sanctuarisé en Europe. Et Voila □□□… À propos des téléphones intelligents en classe : éduquer plutôt qu’interdire. Récemment, j’ai répondu aux questions de Geneviève St-Jean, journaliste pour Planète F, à propos des téléphones intelligents en classe.

On peut lire son article ici. Cependant, comme j’avais pris le temps de développer un peu les réponses, je vous les partage aussi ici! Q: J’aimerais en apprendre plus sur l’approche des écoles au Québec. Les téléphones sont-ils règlementés, interdits, utilisés à des fins éducatives? Il n’y a pas de directives formelles au Québec concernant leur utilisation, chaque établissement se positionne. Dans les faits, une école qui a une politique d’interdiction pourrait cependant permettre à un enseignant de les accepter pour un projet spécifique.

#BYOD ▶️ accompagner notre jeunesse aux usages citoyens du numérique mobile / de la création à la diffusion, de nombreux usages possibles avec ces équipements personnels connectés… Le smartphone au service de la réussite des élèves. Le projet est né d’un double constat : le smartphone est une possibilité pour suppléer les carences en équipement, tant des salles de classe d’un établissement qu’au domicile de l’élève ; le smartphone, pourtant interdit par le règlement du collège, est souvent utilisé de manière intempestive par les élèves dans de nombreux cours. L’idée qui découle de ce constat est de définir une place pédagogique pour cet outil à l’école et de permettre aux élèves d’en explorer ses possibilités, dans le cadre de leurs apprentissages, et d’en tirer le meilleur parti pour leur réussite.

Le cadre de l’expérimentation Une classe de 3ème à option DP 3, effectif 23 élèves, profil hétérogène, niveau plutôt moyen voire faible. La majorité de la classe dispose d’un smartphone : 17 élèves sur 23.