background preloader

Formation - Blogs

Facebook Twitter

MP #108 : Comment photographier sans être vu. MP #93 : Les bases pour réaliser un bon time-lapse. MP #114 : 10 conseils pour améliorer la netteté de vos photos de nuit. 10 règles de composition à connaitre absolument. 3.

10 règles de composition à connaitre absolument

La symétrie Qu’ils soient naturels ou artificiels, les éléments symétriques peuvent être à la base de compositions intéressantes. Il n’y a souvent pas besoin d’aller chercher très loin, la symétrie est omniprésente dans notre environnement quotidien ! Les bâtiments, les monuments et plus généralement l’architecture se prêtent bien à ce type de composition. En choisissant une composition centrée pour prendre ce bâtiment en photo, j’ai réalisé une image équilibrée. 4.

Lorsque nous regardons une photo, notre œil a naturellement tendance à suivre les lignes qu’il rencontre. La photo ci-dessous est un bon exemple de l’utilisation des lignes. 5. Avant de déclencher, prenez le temps de bien choisir l’endroit à partir duquel vous allez photographier votre sujet. Pour prendre cette photo, j’ai posé mon appareil photo à même le sol. 6. La profondeur de champ a un impact majeur sur la composition d’une photo. Le couteau Suisse de la photo. Photo-Tuto. Tousleslabos. MAJ Juillet 2011 : Matisseo propose maintenant une couverture rigide personnalisée et un format 40×30 (voir mon test) Caractéristiques du livre photo Pearl de Matisseo : Format carré 30 x 30 cmde 32 à 80 pages1 à 9 photos par page avec les gabaritsCouverture rigide + jaquette personnaliséePapier de 250 gr/m² mat ou brillant59.95 euros pour 32 pages (environ 1.5€/page supplémentaire), prix dégressifVoir réduction Matisseo propose 4 modèles de livres photo, ce test porte sur le modèle PEARL au format 30×30 cm.

Tousleslabos

Il est disponible en finition mate ou brillante, les 2 modèles vous serons présentés dans ce test. Le logiciel de commande : Le logiciel est disponible seulement pour PC. La prise en main du logiciel est rapide et facile, les photos stockées sur le disque dur apparaissent sur la partie gauche, en bas vous avez les différentes pages du livre et en haut des outils et les gabarits. L’éditeur de texte est très bien, vous pourrez l’utiliser pour créer des livres comprenant beaucoup de texte.

La passion photographique. Pose longue: pièges et remèdes, marché des filtres gris neutre. DispcalGUI—Open Source Display Calibration and Characterization powered by Argyll CMS. About dispcalGUI dispcalGUI is a graphical user interface for the display calibration and profiling tools of Argyll CMS, an open source color management system by Graeme Gill.

dispcalGUI—Open Source Display Calibration and Characterization powered by Argyll CMS

Calibrate and characterize your display devices using one of the many supported hardware sensors, with support for multi-display setups and a variety of available settings like customizable whitepoint, luminance, black level, tone response curve as well as the option to create matrix and look-up-table ICC profiles, with optional gamut mapping. Other features include: Support of colorimeter correction for wide-gamut screens via correction matrices or calibration specral sample files (the latter only for specific colorimeters i.e. i1 Display Pro, ColorMunki Display and Spyder 4).

Profile verification: Check the quality of profiles via measurements. Screenshots Main window Gamut mapping options Testchart editor Display adjustment Measurements Calibration curves Mac OS X Windows 7 Disclaimer Get dispcalGUI Quickstart guide. Bonplanphoto. 1point2vue. Apprendre la photo.

Devenez un Photographe Accompli – Formation. Photographie HDR - Ca fait quelques jours que le lien du pool HDR sur Flickr circule un peu partout sur le web, alors je me suis dit que ce serait une bonne occasion de ressortir mon appareil photo de la naphtaline pour faire quelques essais.

Photographie HDR -

Le HDR (high dynamic range) consiste, en gros, à stocker dans un fichier image beaucoup plus d’informations que l’écran d’un ordinateur ne peut en afficher. Un fichier bitmap normal (par exemple un JPEG créé par Photoshop ou par un appareil photo) stocke chaque pixel comme une série de trois valeurs de 8 bits (pour le rouge, le vert et le bleu) qui, une fois combinées, donnent la couleur du pixel — ce qui fait 16 millions de couleurs différentes, et c’est déjà plus que les écrans moyens ne peuvent vraiment afficher. Bon, d’accord, c’est fascinant (ou pas), mais quelles implications ça a dans le monde réel ? Un minute : c’était un JPEG, il était affiché sur mon moniteur, comment ça pouvait être du HDR ? Voilà les images avec lesquelles j’ai essayé : C’est moche ? Night Photography.