background preloader

Psychologie

Facebook Twitter

Andreas Lubitz

L'esprit face à la mort/la violence. Psy Soutien - Lexique. Le neuroscientifique James Fallon donnerait presque envie d’être un psychopathe. « Roc, je suis de très bonne humeur aujourd’hui », m’a annoncé le Dr.

Le neuroscientifique James Fallon donnerait presque envie d’être un psychopathe

James Fallon. Les chevaux de la course de Saratoga avaient couru en sa faveur pendant toute la matinée. Ce même jour, son meilleur ami est mort. Fallon a appris la nouvelle seulement quatre heures avant notre entretien. Voilà pourquoi vous pouvez croire aux extraterrestres (et aux fantômes) Comment réagir à une agression? La vidéo fait fureur sur internet : un jeune homme se fait agresser pendant de longues minutes par plusieurs individus dans un bus parisien.

Comment réagir à une agression?

En regardant ces images, difficile de ne pas se mettre à la place de la victime, «Qu'aurais-je fait à sa place ?» Comment aurait-elle pu éviter de se faire passer à tabac de la sorte? Ne dites pas de «positiver» à quelqu'un qui déprime. Toutes les lignes d’écoute téléphonique comme SOS Amitié ou SOS Dépression le savent depuis longtemps, et c’est un des points fondamental de la formation de leurs bénévoles: il y a une grande différence entre écouter quelqu’un et tenter de lui «remonter le moral».

Ne dites pas de «positiver» à quelqu'un qui déprime

Si vous avez un ami déprimé, ne lui dites surtout pas de positiver ou de garder le sourire. Une récente étude le confirme: il ne faut pas essayer de remonter le moral de quelqu’un qui déprime. Des chercheurs en psychologie de deux universités canadiennes expliquent qu’une personne déprimée et qui a une faible estime de soi rejettera toute tentative de réinterpréter ce qui lui arrive de manière positive. Les phrases comme «ça ira mieux demain» ne font qu’empirer la situation. Les personnes en souffrance préfèrent que leurs amis valident leur point de vue, même s’il est négatif.

Les résultats de leur étude montrent qu’il faut plutôt encourager la personne à parler de sa souffrance, et accepter qu’elle ait des émotions négatives. Cognitive Biases. La maladie mentale ne tue pas. La colère, si. Dans les années 1980, à l'époque de la désinstitutionnalisation massive des malades mentaux, j'étais étudiante en psychologie clinique et suivais ma formation dans un hôpital psychiatrique de Washington.

La maladie mentale ne tue pas. La colère, si

Dans les couloirs de l'établissement, je croisais souvent une petite vieille, mignonne et souriante. Elle avait été internée après avoir poignardé un homme dans un supermarché. C'était une patiente «tourniquet» comme on les surnomme parfois: une schizophrène qui entendait des voix terrifiantes dans sa tête et qui, quand elle devenait trop psychotique, se faisait hospitaliser, stabiliser grâce aux médicaments, avant de reprendre une vie normale. Vous n'avez pas confiance en vous? Vous pouvez réussir quand même. Les Américains sont persuadés qu'avoir confiance en soi est le meilleur moyen de réussir.

Vous n'avez pas confiance en vous? Vous pouvez réussir quand même

Mais c'est peut-être leur excessive confiance en eux qui leur fait croire qu'ils ont raison... Les Américains sont obsédés par la confiance en soi, et cela commence dès les premières années de leur vie. Les moindres activités pour enfants sont systématiquement présentées comme des manières de «développer l’estime de soi» du petit. La brochure d’un conservatoire de New York explique que les cours de musique sont «stimulants cognitivement» et qu’ils permettent de «développer la confiance et l’estime de soi». Ce qui se passe quand mes patientes font une fausse-couche alors que leur fœtus est quasi viable. J'ai su que la grossesse de la patiente était terminée en entendant mes collègues en parler au téléphone.

Ce qui se passe quand mes patientes font une fausse-couche alors que leur fœtus est quasi viable

A l'étage d'obstétrique, ma tournée des patientes post-partum touchait à sa fin et j'étais en train de terminer la mise à jour de leurs dossiers. A l'autre bout de l'hôpital, on m'attendait en chirurgie. La patiente avait été admise pour des problèmes mineurs –de légers saignements vaginaux, quelques crampes– à 19 semaines de gestation, mais au matin, les choses avaient empiré. «Le col est ouvert, c'est un avortement inévitable», avait dit ma collègue, usant d'un terme médical et vaguement poétique pour parler d'une grossesse concrètement terminée. La grossesse était pré-viable –moins de 24 semaines, en gros–, et il n'y avait donc aucun moyen de maintenir le fœtus à l'extérieur du corps de la patiente. Publicité Vingt minutes plus tard, je suis toujours dans le bureau des infirmiers à essayer d'en finir avec mes notes quand j'entends beaucoup de bruit dans le couloir.

Quand vous vous faites un ami, il prend la place d'un autre dans votre cerveau. Vous ne pouvez avoir qu'un nombre limité d'amis proches, et quand vous vous en faites un nouveau, vous vous séparez d'un ancien, révèle une étude menée conjointement par des chercheurs des université d'Oxford et Chester en Grande-Bretagne et Aalto en Finlande, publiée sur Pnas, le site de l'Académie des Sciences américaine.

Quand vous vous faites un ami, il prend la place d'un autre dans votre cerveau

Le Medical Daily explique que, pour cette expérience, 30 jeunes gens scolarisés en dernière année de lycée et sur le point d'entrer à l'université ou dans le monde du travail ont été recrutés. Les chercheurs leur ont demandé de lister leurs relations et d'évaluer le niveau d'intimité partagé avec eux sur une échelle de un à dix, dix étant la proximité maximale avec cette personne, ceci au premier jour de l'étude puis aux neuvième et dix-huitième et dernier mois de l'enquête (six participants ont quitté le programme entre-temps).

Revue psychotherapies Editions Médecine et Hygiène. Psychotherapies n°1 , 2005. Eric VARTZBED Résumé : Nietzsche est mort fou. Eleanor Longden: Les voix dans ma tête. «Bon flic, mauvais flic»: oubliez cette technique d’interrogatoire, voici ce qui marche vraiment. La technique d’interrogatoire du «bon flic, mauvais flic» consiste à souffler le chaud et le froid sur la personne interrogée, qui déstabilisée, finit par lâcher des aveux circonstanciés au gentil flic pour éviter la colère du méchant.

«Bon flic, mauvais flic»: oubliez cette technique d’interrogatoire, voici ce qui marche vraiment

Le calvaire des soldates de retour au bercail. Souvent victimes d’agressions sexuelles au cours de leur passage à l’armée, les anciennes militaires partent à la dériveune fois revenues à la vie civile.

Le calvaire des soldates de retour au bercail

De Los Angeles En creusant sa mémoire, Tiffany Jackson se remémore l’emploi qu’elle a brièvement occupé après avoir quitté l’armée.