background preloader

Internet et informatique

Facebook Twitter

Sur YouTube, l’étonnant carton post-mortem d’un historien oublié. C’est une des magies d’Internet.

Sur YouTube, l’étonnant carton post-mortem d’un historien oublié

Un historien décédé en 1992, lointain souvenir des baby-boomers et inconnu des jeunes générations, fait un carton sur YouTube. Mises en ligne il y a juste trois ans, les conférences d’Henri Guillemin atteignent des dizaines voire des centaines de milliers de vues, soit plus de quatre millions de vues pour ses quatre principales chaînes.

Société et comportements à l'ère de l'informatique

Algorithmes, Big Data. Sécurité et guerre électronique. Interactivité. Video of frogs watching video of worms provides key to understanding viral media. A person recently played footage of wriggling worms for an assembled group of frogs, accidentally (?)

Video of frogs watching video of worms provides key to understanding viral media

Creating a metaphor for all online media. What you see above is essentially frog Facebook, and the frogs have been presented with a new video in their feed. Said video promises more (a delicious meal of worms) than it can possibly deliver, and you get the feeling that the frogs sort of know that, but they go ahead and click on it—i.e., hurl themselves at it—anyway. They can’t help themselves. Some of the frogs click on the video and hop away, disappointed. At this point, you might not be asking, “If frog watches worm, what watches frog?” From there, naturally, cat watches dog. And person watches cat, as we all know. Turtle watches person… …and turtle watches turtle.

After that, it’s turtles all the way down. Telecomix. Internet ne nous séduit pas seulement par ses contenus, mais par sa structure. La lecture de la semaine nous provient de The Atlantic, sous la plume de Megan Garber (@megangarber) et s’intitule “comme vous n’avez pas de lion à fuir, vous avez cliqué sur ce lien”.

Internet ne nous séduit pas seulement par ses contenus, mais par sa structure

“Vous voici à nouveau sur internet, commence Megan Garber. Vous voilà à nouveau en train de traîner dans le World Wide Web. Mais pourquoi êtes-vous ici ? Je veux dire, est-ce que vous savez vraiment pourquoi vous êtes ici ? Pour quoi, au final, vous – nous, puisque moi aussi j’y suis avec vous – nous revenons toujours à cet endroit fou, jour après jour ? Il est facile d’attribuer le magnétisme continu exercé par le web à la combinaison entre la puissance de la “relation humaine” et des “vidéos de chats”.

Image : Screen Blast par Ayton Gray. Www.nsa.gov/public_info/_files/Untangling_the_Web.pdf. Arrêtez vos sarcasmes: l’application Yo, qui permet d’envoyer «Yo» à un autre utilisateur, est peut-être une idée géniale. A force d’innovations numériques à l’utilité douteuse et d’enthousiasme irrationnel autour de chaque nouvelle appli, l’idée d’une nouvelle bulle Internet n’a jamais paru aussi plausible.

Arrêtez vos sarcasmes: l’application Yo, qui permet d’envoyer «Yo» à un autre utilisateur, est peut-être une idée géniale

«Des entreprises innovantes totalement ridicules attirent des investissements à sept chiffres», écrit par exemple le site Vox. Est-il sage de ranger Yo, la nouvelle appli star qui vient de lever 1 million de dollars, dans cette catégorie? La presse spécialisée le pense et n’hésite pas à choisir des titres d’articles humoristiques pour ridiculiser cette appli qui ne fait qu’une chose: envoyer le terme «Yo» à un autre utilisateur inscrit. La convergence : des médias aux systèmes. Henry Jenkins (blog, @henryjenkins) est professeur de communication, de journalisme et de cinéma à l’université de Californie du Sud.

La convergence : des médias aux systèmes

Longtemps directeur du programme d’Etudes comparées des médias au MIT, il est désormais responsable du projet New Media Literacies (que l’on pourrait traduire par “Alphabétisation aux nouveaux médias”). Il est surtout connu pour ses travaux sur les communautés de fans et la culture de la participation, mais également pour son analyse de la convergence médiatique. Sur ce sujet, son livre, Convergence Culture fait référence. Raison suffisante pour qu’il vienne enfin d’être traduit. Pourtant, la version originale de ce titre date de 2006. 7 ans ! L’illusion de la boîte noire. L'Obs - Rue89. Lors d’une rencontre avec ses avocats, le chanteur, qui vient d’être condamné pour corruption de mineurs, reproche à Facebook d’avoir violé sa vie privée et d’être « une lame de rasoir dans la main d’un enfant ».

L'Obs - Rue89

Jean-Luc Lahaye au palais de justice de Paris, le 23 mars 2015 (DOMINIQUE FAGET/AFP) Ce lundi, le tribunal a condamné Jean-Luc Lahaye à un an de prison avec sursis pour corruption de mineurs. Lors de l’audience qui s’est tenue à huis clos fin mars, le chanteur a avoué avoir entretenu une correspondance privée à caractère sexuel avec une très jeune fille via Facebook. Depuis le début de l’affaire, il se vit pourtant comme une victime. Facebook l’a espionné, Facebook l’a dénoncé et prenez garde vous autres, le réseau serait devenu le « premier collaborateur » de la police ! Sur Europe 1 et dans un communiqué rédigé par ses avocats, le chanteur des années 80 a essayé de faire dévier la désapprobation générale vers l’objet Facebook. . « As-tu des photos à me proposer ?