background preloader

Robots et intelligence artificielle

Facebook Twitter

La police doit-elle pouvoir prendre le contrôle de voitures sans conducteur. L'arrivée prochaine des véhicules autonomes pose tout un tas de questions de sécurité.

La police doit-elle pouvoir prendre le contrôle de voitures sans conducteur

Une nouvelle fois, il n'est pas certain que les libertés individuelles sortent gagnantes. Quelques lignes d’un rapport apparemment ordinaire de la Rand Corporation sur l’avenir des nouvelles technologies et de la justice, publié la semaine dernière, ont soulevé une question inattendue: la police doit-elle pouvoir prendre le contrôle des voitures sans chauffeur? A deep learning machine just beat humans in an IQ test.

For the first time ever, a computer has outperformed humans in the verbal reasoning portion of an IQ test.

A deep learning machine just beat humans in an IQ test

The machine was programmed by researchers in China using a technique known as deep learning, which involves converting data into a set of algorithms that a computer can make sense of. Until now, computers have been pretty successful at beating humans in two out of the three parts of a standard intelligence quotient test, or IQ test - the mathematical questions and the logic question - but they'd struggled to master the verbal reasoning portion, which looks at things like analogies and classifications.

You know, those questions that ask you to find the word that doesn't fit in with the others, or "Which of these words is the opposite of ubiquitous? " This is where the deep learning comes in. "But this approach has a well-known shortcoming: it assumes that each word has a single meaning represented by a single vector. As MIT Technology Review explains: Comment Uber se cache derrière son algorithme. La société de voitures de tourisme avec chauffeur minimise largement son implication dans la planification des courses en se cachant derrière le marché et la technologie.

Comment Uber se cache derrière son algorithme

Une manière pour elle, comme d'autres entreprises de l'économie collaborative, de bénéficier d'un droit social allégé de plus en plus contesté. Etats-Unis. Meurtre du premier robot autostoppeur de l’Histoire. HitchBot, un petit robot qui avait entrepris de faire le tour du monde en autostop, a été sauvagement agressé ce week-end à Philadelphie, alors qu’il avait déjà traversé l’Europe et le Canada sans rencontrer de problèmes.

Etats-Unis. Meurtre du premier robot autostoppeur de l’Histoire

Il avait levé son pouce à travers toute l’Allemagne, s’étais assis au bord des routes néerlandaises en ne croisant que des sourires et des humains affables, avait parcouru près de 6 000 kilomètres au Canada en 2014. Cette année, HitchBot avait pour objectif de rallier San Francisco en autostop, après être parti de Boston le 17 juillet dernier. Votre voiture autonome pourra vous tuer. Et vous n'y pourrez rien. C'est mathématique. A un carrefour, vous êtes au volant d'une voiture autonome alors qu’un accident est sur le point de se produire.

Votre voiture autonome pourra vous tuer. Et vous n'y pourrez rien. C'est mathématique

Deux choix s’offrent à vous: tuer une, ou deux personnes. L’anti-HAL: pourquoi le robot d’«Interstellar» représente l’avenir de l’intelligence artificielle. Le scénario d'Interstellar gravite surtout autour de l’exploration spatiale, des trous noirs et du voyage dans le temps, et c’est sans surprise que beaucoup de choses ont déjà été écrites sur le traitement de la science dans le film –un livre est même déjà sorti sur le sujet.

L’anti-HAL: pourquoi le robot d’«Interstellar» représente l’avenir de l’intelligence artificielle

Ce dont on a moins parlé, c’est de la représentation de l’intelligence artificielle et de la robotique, sans doute parce que les robots du film fonctionnent tellement bien qu’ils ne perdent jamais la tête et ne tirent pas toute la couverture à eux. Au lieu de tomber dans les clichés de la science-fiction, la représentation de l’I.A dans Interstellar met en lumière plusieurs caractéristiques que les robots du futur devraient (et ne devraient pas) comporter. (Attention: la suite de cet article dévoile des détails-clé de l’intrigue) Pendant six ans, des robots ont «habité» trois maisons comme des familles américaines moyennes. Cela commence un peu comme un roman de science-fiction, dans un cadre banal devenant progressivement inquiétant, quelque part entre le Truman Show et une nouvelle de Richard Matheson… Pendant six ans, de 2009 à 2014, raconte Popular Science, trois maisons de la même banlieue résidientielle de Campbell Creek (même le nom du quartier ressemble à celui d’un film), dans l’Etat du Tennessee, ont généré l’énergie nécessaire à la vie quotidienne d’une famille américaine moyenne.

Pendant six ans, des robots ont «habité» trois maisons comme des familles américaines moyennes

Chaque matin, l’interrupteur de la salle de bain s’allumait, la douche se mettait en marche le temps moyen d’une toilette individuelle. Le frigo s’ouvrait et se fermait chaque jour, les machines à laver le linge et la vaisselle se mettaient en route régulièrement, de même que les téléviseurs, programmés pour être en marche le temps que passe en moyenne un Américain devant l’écran. A la seule différence près que ces maisons n’étaient peuplées que de robots. Des robots dans un entrepot. 131108_AtlasWalkingOverRandomness. MorpHex part III. Watch A Computer Try To Learn How To Walk.

Drones civils

Robot readable world. Gérard Berry : « L’ordinateur est complètement con » - Rue89 - L'Obs. "Non, l'intelligence artificielle ne menace pas l'humanité !"