background preloader

Bureaux et végétaux

Facebook Twitter

Pinterest. Besoin d’air frais ? Essayez les plantes. Pour le Dr William Wolverton, ancien chercheur à la NASA, le formaldéhyde est partout dans les locaux modernes. Il provient des mousses d’isolation, des contreplaqués de la literie, des tapisseries synthétiques, des serviettes en papier, des emballages du supermarché..Quant au benzène, affirme ce savant, on le trouve dans la fumée du tabac, les encres et les détergents. Les photocopieurs, les ordinateurs et les imprimantes laser tout comme les solvants utilisés dans les bureaux émettent des produits organiques volatils. De plus, si la maison ou le bureau sont énergétiquement efficients, l’air extérieur ne viendra pas remplacer ces composés volatils. Une solution radicale pour éliminer ces polluants affirme le savant américain: les plantes tropicales.

Mots-clés pollution, biodiversité, technologie appropriée, protection de l’environnement , Etats-Unis Commentaire Quelle belle démonstration de la nécessité de préserver la biodiversité que ces travaux du Dr Wolverton! Notes Source. Plantes Dépolluantes - Dépollution de l´air intérieur par les plantes. Les bienfaits insoupçonnés des plantes - jardinerie Truffaut conseils Plantes fleuries d'intérieur Truffaut. Nature au Bureau - Le Bien-être et les plantes. Augmenter la productivité et Améliorer les performances Diverses études ont mis en lumière les bienfaits des plantes sur la santé physique et mentale, ainsi que l'impact positif sur la concentration, la rapidité d'exécution et le niveau de stress. ​ Dès lors, l'implantation de plantes dans les lieux fermés, engendre toute une cascade d'aspect positif pour l'entreprise qui le met en place. Le rapport avec les plantes au cours de l'évolution est profondément ancré dans nos gènes et continue à se répercuter de toutes sortes de manières.

Ainsi, l'être humain est capable de distinguer pas moins de 2000 nuances de vert, contre seulement quelques-unes lorsqu'il s'agit du rouge. ​ Le vert est dans nos gènes ! Il y a des dizaines de milliers d'années les plantes jouaient un rôle clé. Dès que l'homme commença à vivre davantage à l'intérieur, il s'entoura de verdure. Dès le XVIIIème siècle, on se mit à cultiver des plantes dans des orangeries puis dans des serres. Diminuer le Mal des bureaux. Www.plants-for-people.org - Les plantes d'intérieur pourraient améliorer la productivité de l'employ&eacute.

Tokyo : des bureaux où la nature reprend ses droits. Depuis 2010, le Groupe Pasona est installé dans de nouveaux locaux dans le centre de Tokyo. Des bureaux très originaux qui intègrent une véritable ferme urbaine où plus de 200 espèces de fruits, de légumes et de riz sont cultivés par les employés entre les espaces de travail. Cela fait longtemps que le groupe japonais Pasona, spécialisé dans le recrutement, cultive une passion pour la nature dans un environnement urbain. En 2005, cette société avait déjà créé une ferme urbaine dans les sous-sols de ses locaux. 4000 m² de cultures Mais en 2010, le groupe est allé encore plus loin avec son nouveau siège social dans lequel près de 4000m² (sur 20.000 au total) sont dédiés à l’agriculture.

Tous les produits qui poussent dans les bureaux servent à alimenter les cafétérias de l’entreprise. Des plats sains servis sur les tables de la cantine d’entreprise, avec un circuit de production réduit au minimum. Urban Farming in Tokyo from imageMILL on Vimeo. Crédit photos Kono Designs et FastCompany. Ajouter des plantes vertes sans entretien dans votre bureau.

Chez Kollori, nous pensons que les plantes et les végétaux en général sont des éléments indispensables à ajouter dans les bureaux des entreprises. C’est pourquoi nous conseillons à nos clients de s’équiper de quelques pots de fleurs, de bambous ou de tableaux végétaux pour rafraichir leurs entrées, openspaces, salles de réunions ou salles de détente ! Voici quelques conseils et astuces pratiques pour ajouter des plantes vertes dans votre bureau et égayer votre journée. Un plante dès l’entrée des bureaux Traditionnelle, la plante de bureau à l’entrée des locaux d’une entreprise est, pour nous, indispensable. Choisissez un pot de fleur qui s’accorde avec la couleur de votre marque ou de vos locaux pour plus d’impact sur vos visiteurs. Un espace de travail naturel Ajouter du vert à côté des bureaux de vos équipes est également un très bonne idée.

Sanofi a par exemple intégré des bacs de plantes vertes à côté de chaque poste de travail. Des salles de réunion avec des tableaux végétaux. Aménager un jardin intérieur: 99 idées design. La première chose que vous devez faire avant de commencer l'aménagement est de choisir le style de votre jardin intérieur. Comme pour le jardin d'extérieur le jardinage d’intérieur peut aussi être soit de la culture en pot soit de la culture hydroponique. La culture en pot constitue une série de plantes en pots qui utilisent les méthodes de jardinage traditionnelles pour se développer. Le jardinage hydroponique constitue lui une sorte spéciale de jardinage intérieur qui utilise de l'eau fertilisée pour les plantes qui sont arrangées verticalement.

Chacune de ces méthodes est possible pour le jardin d’intérieur. Liens commerciaux La culture en pot est une bonne option pour vous si vous souhaitez pouvoir réarranger vos plantes ou les sortir à l’extérieur ultérieurement. Intérieur intéressant avec un beau jardin L'endroit que vous allez choisir pour aménager votre jardin intérieur est aussi très important.

Espace de travail décoré avec un jardin d'intérieur Grand jardin d'intérieur déco. Combattre les pollutions bureautiques avec des plantes : mode d’emploi. Par Claire Biason - 24/01/2011 Les plantes dépolluantes sont à la mode. Alliant décoration et santé, de nombreux articles fleurissent pour nous vanter les vertus de telles ou telles espèces végétales en fonction des pièces et des usages. Anthurium dans la cuisine, fleur de lune dans le salon et dracéna dans la chambre : voici de manière simplifiée le mode d’emploi pour embellir et dépolluer nos intérieurs ! Un air intérieur bien plus pollué que l’air extérieur Cette préoccupation n’est pas accessoire : depuis 2002, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail (Afsset) a recensé une centaine de polluants de l’air intérieur (dont 19 substances jugées « hautement prioritaires » et « très prioritaires ») et estime que celui-ci est bien plus pollué que l’air extérieur.

En 2006, l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur (OQAI) a mené une campagne nationale « logements » dans le but d’étudier l’état de la qualité de l’air dans les logements français. 1. 2. 3. Wolverton Environmental Services. In the midst of the energy crisis of the 1970s, those in the building industry placed a high priority on energy consumption and conservation. As a result, both old and new buildings were made more energy efficient. Coinciding with these measures, came a change in the use of natural building materials and furnishings to a more widespread use of synthetic materials. While a tightly sealed building is more energy efficient, it quickly became apparent that trapped within these structures were a mix of emissions of volatile organic chemicals (VOCs) from chemically formulated personal care products, carpeting, fabrics, pesticides, business machines, bioeffluents (emitted in the human breathing process) and airborne microbes.

All of these factors teamed together to create a chemical pea soup and resultant complaints of poor indoor air quality (IAQ). Only recently have many physicians begun to associate the increase in respiratory problems with exposure to poor indoor air quality. Dr. Figure 3. Plant'airpur :: Le pouvoir purificateur des plantes d'intérieur. Comment les plantes cultivent la productivité au bureau. Un nouvel ordinateur ? Une semaine de formation ? Des chèques-cadeaux ? Il y a plus simple et moins coûteux pour doper la productivité des salariés : quelques jolies plantes d'intérieur suffiraient.

C'est du moins les conclusions d'une étude* publiée dimanche dans Journal of Experimental Psychology. Ses auteurs se sont penchés pendant plusieurs mois sur les effets des plantes au bureau. Elle note que ce chiffre correspond aux résultats d'études précédentes sur le sujet, mais c'est la première fois que des données sont récoltées dans des environnements de travail réalistes, avec des plantes comme seul ajout. Minimalisme contre naturalisme "Nos conclusions sont en désaccord avec l'air du temps actuel et la philosophie du lean management", professe Marlon Nieuwenhuis. "Dans un monde où les gens perdent leur emploi, investir dans des plantes et d'autres achats jugés non essentiels apparaît futile", note l'étude.

Concentration et satisfaction. Productivité et bien-être au travail grâce aux plantes. Nicolas Guéguen Docteur en psychologie On dit souvent que les Français ont une excellente productivité au travail. Pourquoi ? Et si la réponse nous venait des plantes que l’on trouve dans notre environnement de travail et qui seraient susceptibles d’affecter le bien-être de l’employé ? Les recherches montrent, en effet, que le management pourrait investir avec profit dans la ressource verte. Pour améliorer la productivité, il semble que la présence de plantes dans l'environnement de travail soit bénéfique. © Willy Volk/Flickr CC by-nc-sa 2.0 La productivité au travail améliorée par la présence de plantes Dans une étude menée par Bringslimark, Pati l, et Harti g (2008) auprès de 385 employés de bureau norvégiens, on a mesuré le degré de contrôle personnel ressenti au travail (une mesure du sentiment d’autonomie laissée au salarié), la perception du support offert par les collègues et la hiérarchie.

On ne trouvera pas de lien entre plantes et stress. Le bien-être par les plantes. Dossier.pdf. Coworking Paris Lille Lyon Nantes Toulouse Bruxelles bureaux | Un espace vert au bureau. Vous cherchez un moyen d’augmenter la productivité de vos employés ? Aviez-vous déjà accordé de l’importance à la présence de végétaux au bureau ? Il faut savoir que les plantes vertes peuvent stimuler les performances des salariés en entreprise. Une étude japonaise très sérieuse racontée par Alain Baraton, jardinier en chef du Grand parc du château de Versailles, montre que lors d’une réunion, quand un objet tombe, les gens se baissent plus rapidement pour ramasser l’objet en question quand il y a des plantes vertes dans la pièce que lorsqu’il n’y en a pas.

Un espace vert au bureau aurait, en effet, plusieurs impacts positifs. De nombreuses universités anglo-saxonnes et des chercheurs ont étudié le phénomène. Ces études sont pris très à cœur par de nombreux employeurs. About the author.