background preloader

GENéralités

Facebook Twitter

Happy 3D ・ Télécharger des modèles pour imprimante 3D. Magazine de l'environnement et du développement durable. Pierre-Henri Gouyon : les mécanismes de l'évolution (1/2) Pierre-Henri Gouyon : les mécanismes de l'évolution (2/2) (4) La main verte pour un monde meilleur. Cycle sylvigénétique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Chez les arbres ; à chaque stade de la succession correspond un type dominant de reproduction, un potentiel d’expression des semences, et des stratégies adaptatives et colonisatrices différentes, mises en œuvre par des groupes fonctionnels d'essences spécifique dominantes. Plusieurs facteurs écologiques peuvent expliquer les logiques dynamiques des premiers stades juvéniles de toutes les essences forestières ; Mise en lumière, modifications hydriques, biochimiques et physiques apportées par la perturbation (ex : apport de charbons de bois après un incendie de forêt[1])mécanismes de germinationtype de régénérationtype de réponses à la mise en lumière ...faisant émerger deux catégories d’arbres qu’on regroupe habituellement en ; Dans cette optique, on classe parfois les essences et leurs cortèges d’espèces associées selon un « tempérament (ou gradient) photique » juvénile des essences.

Succession spatiotemporelle[modifier | modifier le code] (fr) Nourrir le monde : une vidéo pour comprendre les solutions écologiques et durables. L'agriculture du génocide. Grande (sur-)bouffe : les clefs pour comprendre… et agir. Couverture du livre de Bruno Lhoste, associé à la diffusion du documentaire de Canal +, Global Gâchis Pour faire suite au banquet des 5 000, opération de sensibilisation au gaspillage alimentaire imaginée par le britannique Tristram Stuart qui a eu lieu pour la première fois en France, sur le parvis de l'hôtel de ville de Paris, samedi 13 octobre, j'ai un livre à vous recommander : La Grande (Sur-)Bouffe, Pour en finir avec le gaspillage alimentaire (86 p., 5 euros), qui vient d'être publié aux Editions Rue de l'échiquier.

Grande (sur-)bouffe : les clefs pour comprendre… et agir

Son auteur, Bruno Lhoste, propose de prendre du recul et d'analyser posément un sujet pour le moins complexe. Et il a accepté de répondre à mes questions. Explications. Le consommateur ne doit pas être stigmatisé Bruno Lhoste s'intéresse au sujet du gaspillage alimentaire depuis longtemps, et il est quelque peu agacé, dans cette histoire, par la manière dont on cible en permanence les consommateurs. Des solutions pour la grande distribution Des solutions politiques. Qui consomme vraiment l’eau de la planète. Plus d’un cinquième de l’eau consommée sur la planète est englouti par des produits destinés à l’exportation.

Qui consomme vraiment l’eau de la planète

Et en important de la sorte des biens intensifs en eau, les pays développés augmentent les pressions sur des zones fragiles souvent dépourvues de politiques de conservation de cette ressource rare. Voilà les conclusions d’une étude, publiée lundi 13 février dans les Proceedings of the national academy of sciences, qui modélise les flux d’eau autour du globe et met en évidence les disparités dans son utilisation. A partir d’indicateurs commerciaux, de données démographiques et de statistiques sur l’usage de l’eau, souterraine, de surface mais aussi de pluie et celle recyclée, l’équipe de recherche de l’université de Twente aux Pays-Bas a quantifié et cartographié l’empreinte mondiale sur l’eau à une échelle géographique très fine. Résultat : entre 1996 et 2005, 9 087 milliards de mètres cubes d’eau ont été consommés chaque année à travers la planète.

Audrey Garric. L'agriculture bio française a peu progressé en 2011. Les chiffres 2011 de l’Agence bio montrent que les Français continuent de consommer plus de bio.

L'agriculture bio française a peu progressé en 2011

Mais aussi que la production nationale ne suit pas : alors que les décisions du Grenelle étaient de 6% de surface agricole utile en bio en 2012, celle-ci ne représente que 3,4%. La bio représente un marché de 4 milliards d’euros en 2011, soit 4 fois plus qu’en 2001, d’après les chiffres communiqués par l’agence bio le 14 février dernier. Environ 6 Français sur 10 disent avoir consommé bio sur l’année 2011. Mais seulement 40% des Français consomment bio au moins une fois par mois, alors qu’ils étaient 37% il y a dix ans. Pourquoi une si faible augmentation ? Si le nombre d’exploitations agricoles a doublé en dix ans, passant de 10 000 à environ 20 000 en 2011, les surfaces en bio ne représentent que 3,4% de la surface agricole utile du pays (SAU), selon l'Agence bio.

Découvrez l'agriculture d'Ile-de-France. Fév 2012 Portrait réalisé en 2012.Les informations sont susceptibles d'avoir évolué.

Découvrez l'agriculture d'Ile-de-France

N'hésitez pas à consulter la fiche « producteur ». Brigitte Bisson Agricultrice, productrice de produits laitiers frais et affinésà Saint-Thibault-des-Vignes (Nord 77). Historique L’exploitation compte aujourd’hui deux associés, Brigitte et Sylvain, qui sont aidés par trois personnes, Laetitia, Josèphe et Jérémy, l’une à plein temps et les deux à quart temps, pour la partie production et vente à la boutique... Collection Sciences et Techniques Agricoles. Legumes de Forest Life. Agriculture alternative. AGRICULTURE.