Autres énergies

Facebook Twitter

Installations d'éoliennes en mer : ce que l'ADEME préconise. L’éolien en mer a sa place dans la diversification de nos sources d’énergies, comme c’est déjà le cas dans d’autres pays d’Europe comme le Royaume-Uni ou le Danemark.

Installations d'éoliennes en mer : ce que l'ADEME préconise.

Pour atteindre l’objectif de 6 GW d’installations éoliennes en mer et d’énergies marines en France à l’horizon 2020 (soit 7 % de la production électrique par les énergies renouvelables en 2020), son développement devra prendre en compte les activités déjà présentes comme la pêche ou la navigation, tout en respectant les paysages et les écosystèmes côtiers. La concertation des différentes parties prenantes est donc cruciale. Informations clés Région(s) : GuyaneThème : Energies et matières renouvelablesCibles : CollectivitésOrganisme(s) : Commune de Régina-KawPartenaire(s) : - ADEME Direction régionale Guyane- Union européenne- Conseil régional de la Guyane- Conseil général de la Guyane- EDF Référence : EMR 55Date de lancement : 2009.

Avis énergies renouvelables. Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie Télécharger l'Avis de l'ADEME sur l'éolien (PDF - 397K - 12/11/2013) L’énergie éolienne offre, pour le système électrique français, un potentiel de production d’énergie important et encore largement sous-exploité.

Avis énergies renouvelables

Un carburant fait d’eau et de lumière. Le défi du 21e siècle serait-il sur le point d’être relevé ?

Un carburant fait d’eau et de lumière

Le professeur Demetri Psaltis, un chercheur scientifique lausannois pense pouvoir produire de l’énergie à grande échelle avec l’addition à l’échelle microscopique d’eau et de lumière du Soleil. Le professeur Demetri Psaltis pense que la lumière du Soleil peut transformer un mélange de dioxyde de carbone et d’eau en méthane. Ce gaz pourrait alors servir de combustible. Cette réaction chimique ne se fait qu’à petite échelle mais Demetri Psaltis propose d’utiliser un dispositif optofluidique afin d’en augmenter le rendement.

"En dirigeant la lumière tout en la concentrant à l’endroit où elle sera le mieux utilisée, nous pourrions améliorer de façon significative l’efficacité de systèmes de production d’énergie déjà existants ou à inventer", explique le chercheur lausannois. Lyon, vitrine japonaise de l'"énergie intelligente" LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jacques Boucaud - Lyon Correspondance Le Japon va-t-il révolutionner les pratiques des Lyonnais en matière de consommation d'énergie ?

Lyon, vitrine japonaise de l'"énergie intelligente"

Le quartier baptisé Confluence, sur la presqu'île lyonnaise, a été choisi par la New Energy and Industrial Technology Development Organization (NEDO), l'agence publique de soutien à l'innovation rattachée au ministère de l'environnement nippon, pour accueillir son premier démonstrateur de "réseau d'énergies intelligent" (smart community) en Europe.

Actualites Economie - article - laposte. Projet Myrte : l'énergie solaire à la demande. Alors que les choix énergétiques de la France se sont installés comme un thème majeur de la campagne présidentielle à venir, la Corse vient de se doter d'un système innovant qui permettrait de développer les énergies renouvelables intermittentes, telles que le solaire ou encore l'éolien, sur des réseaux fragiles comme ceux des îles ou des régions continentales isolées.

Projet Myrte : l'énergie solaire à la demande

Grâce au projet Myrte - Mission hydrogène renouvelable pour l'intégration au réseau électrique -, mené en partenariat par l'Université de Corse, le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) et l'industriel Helion (filiale d'Areva), une centrale photovoltaïque expérimentale unique en Europe a vu le jour au coeur du maquis, sur le site de Vignola, près d'Ajaccio. Doté d'un budget de 21 millions d'euros cofinancé par l'État, l'Union européenne et la Collectivité territoriale de Corse, le démonstrateur a été inauguré lundi. Énergies renouvelables : ce qui marche. L’Espagne se met à l’énergie solaire H24. La centrale solaire Gemasolar alimente actuellement vingt-sept mille cinq cents foyers espagnols en électricité Une centrale solaire inaugurée à Séville (Andalousie) par le roi Juan Carlos en octobre dernier peut produire de l’électricité sans discontinuer.

L’Espagne se met à l’énergie solaire H24

Une première mondiale. La performance est inédite. Hors du commun aussi, et présageant d’un bel avenir pour la filière photovoltaïque, qui gagne du terrain dans de nombreux pays depuis l’accident de Fukushima et dont le développement devrait encore s’intensifier avec la baisse annoncée des coûts liés à la technologie. Desertec : l’Algérie dans la boucle. Le consortium allemand DII (Desertec Industrial Initiative) et la compagnie Sonelgaz ont signé un accord la semaine dernière en vue du déploiement du projet Desertec en Algérie Un peu plus d’un mois après l’annonce par le consortium allemand DII (Desertec Industrial Initiative) (NDLR : qui regroupe le réassureur Munich Re, la Deutsche Bank et les électriciens E.ON et RWE) du lancement dès l’an prochain au Maroc du faramineux projet Desertec, c’est au tour de l’Algérie d’entrer dans la danse.

Desertec : l’Algérie dans la boucle

DII et la compagnie algérienne Sonelgaz ont en effet signé un accord de coopération la semaine dernière à Bruxelles (Belgique). Celui-ci porte sur des échanges d’expertises techniques, sur la promotion de partenariats industriels et sur une convergence des actions à mener en vue de développer le marché. Eoliennes et fermes solaires seront le paysage urbain de demain. Des centrales solaires inspirées des tournesols. Les 624 miroirs (points jaunes) de la centrale PS10 sont disposés en spirales au pied de la tour (carré noir).

Des centrales solaires inspirées des tournesols

Le rendement de la centrale est amélioré et l'occupation du sol est réduite de 16 pour cent. Alexander Mitsos. Les femmes réfugiées du Darfour cuisinent solaire. La Bretagne, futur leader des énergies marines ? - Eau. Stratégie&études n°31 - 2 février 2012. Ce 39e numéro de Stratégie&études présente les résultats d'une étude sociologique, commandée par l'ADEME en partenariat avec GrDF, qui vise à comprendre les conditions dans lesquelles l'information sur les consommations d'énergie produit des changements de comportement durables.

Stratégie&études n°31 - 2 février 2012

L'étude permet de penser que les dispositifs de retour d'information sur les consommations d'énergie basés sur les compteurs communicants et les services de gestion associés devraient faciliter la montée en compétence des familles sur la question. Ils pourraient ainsi générer des économies d'énergie dans les foyers. Pour rendre ces changements de pratiques durables, il conviendra cependant de renforcer la dynamique locale d'accompagnement des ménages par des professionnels. Cuiseur à Bois Econome.