Internet

Facebook Twitter
Blog Stéphane Bortzmeyer Ce blog n'a d'autre prétention que de me permettre de mettre à la disposition de tous des petits textes que j'écris. On y parle surtout d'informatique mais d'autres sujets apparaissent parfois. RFC 7120: Early IANA Allocation of Standards Track Code Points Date de publication du RFC : Janvier 2014Auteur(s) du RFC : M. Cotton (ICANN)Première rédaction de cet article le 25 janvier 2014 Bien des protocoles réseaux nécessitent l'allocation de nombres particuliers, un numéro de protocole, une valeur pour une option, etc (ce que ce RFC nomme des « code points »). Blog Stéphane Bortzmeyer
Spawnrider
FlickR
Facebook
@spawnrider
Flux RSS
Web In a Page
webilus.fr webilus.fr En une seule minute, une quantité monstrueuse de données est échangée sur le web. Chaque minute de chaque heure de chaque journée. L’agence... Lorsque l’on parle de Google, Samsung ou encore Apple, on ne peut qu’avoir les yeux qui brillent quand aux montants qu’ils annoncent....
@webilus
Flux RSS
francispisani.net
Delicious
Le 2 juin 1992, une poignée de gens (on les appellera « geeks » plus tard) officialisait un montage entre potes et déclarait en préfecture la création d'une association loi 1901, « French Data Network ». Partis de pas grand chose, deux machines NeXT dans un salon, qui appelaient par téléphone aux USA pour rapatrier les articles des newsgroups, puis une pile de modems RTC dans la chambre de bonne d'un autre adhérent. Avec toujours en tête une seule idée, fournir de l'Internet, pour et par ses adhérents. Fournir les services dont les gens avaient envie et besoin, pas ceux qui pouvaient « faire vendre » et sembler alléchants au détour d'une pub dans la rue. A l'époque, les « providers » (on n'utilisait pas encore le terme de « FAI ») étaient loin d'être des entités avec pignon sur rue et la norme était la petite structure, le marketing loin des préoccupations premières et la forme associative n'était pas vue étrangement. le Blog de FDN le Blog de FDN
Il y a quelque jours j’étais tombé dans le panneau du poisson d’avril de Gee sur sa (fausse) demande de censure d’un article mentionnant un personnage de Tintin par l’éditeur Moulinsart. Maintenant, c’est un utilisateur de Twitter qui, pour illustrer un tweet poste une image d’une BD de Tintin. Moulinsart demande à Twitter de censurer le tweet pour ça et Twitter collabore sans broncher. Qu’on m’explique une bonne fois en quoi copier UN SEUL CADRE d’un livre (équivalent à une citation d’un bouquin) porte atteinte à l’éditeur dudit livre ? timo timo
Flux RSS
Roget.biz Coktail web
Language: English Bahasa Indonesia Bahasa Melayu @ThierryRoget @ThierryRoget
Flux RSS
Facebook