background preloader

Physics

Facebook Twitter

Higher Structures in Schreiber. Les émerveillement d'un théoricien.

Scale relativity

Entropy. Thermodynamique irreversible et fluide entropique. Ars Electronica Katalogartikel. The Noise of the Observer Peter Weibel Modern statistical information theory has its roots in thermodynamics.

Ars Electronica Katalogartikel

The relation between information and entropy as "missing information" (L. Boltzmann, 1894) begins with Maxwell's famous demon. In "Theory of Heat" (1871) J. "One of the best-established facts in thermodynamics is that it is impossible in a system enclosed in an envelope which permits neither change of volume nor passage of heat, and in which both the temperature and the pressure are everywhere the some, to produce any inequality of temperature or pressure without the expenditure of work.

Maxwell offered no definite rejection of his demon. Paul Ehrenfest investigated this question more closely by comparing these intelligent beings with humans, as Smoluchowski had done previously. Yet this concept of energy-use and information proved naive and, in part, incorrect. List of unsolved problems in physics. Some of the major unsolved problems in physics are theoretical, meaning that existing theories seem incapable of explaining a certain observed phenomenon or experimental result.

List of unsolved problems in physics

The others are experimental, meaning that there is a difficulty in creating an experiment to test a proposed theory or investigate a phenomenon in greater detail. Unsolved problems by subfield[edit] The following is a list of unsolved problems grouped into broad area of physics.[1] Cosmology, and general relativity[edit] Cosmic inflation Is the theory of cosmic inflation correct, and if so, what are the details of this epoch? Horizon problem Electroweak Horizon Problem.

Univers fini de Friedmann. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Univers fini de Friedmann

Parmi les nombreux modèles cosmologiques de notre Univers, le modèle d’univers fini de Friedmann occupe une place à part parce qu'il est historiquement l'un des premiers à avoir fourni une image physiquement cohérente du cosmos dans le cadre de la nouvelle théorie de la relativité générale d'Einstein. De plus, sa simplicité intrinsèque et sa richesse font de lui le modèle idéal pour aborder la cosmologie moderne.

Cette page est destinée à le présenter en détail. Elle fournira aussi la définition de paramètres cosmologiques importants tels que la constante de Hubble ou la densité critique et servira d'introduction aux problèmes cruciaux de la cosmologie moderne comme le problème de la platitude ou le problème de l'horizon. Scale Relativity. Nottale's work can not be qualified "theory", to the best it is "poetry".

Scale Relativity

He does have ideas, but implements them only with vague analogies. It is unfortunate. In fact, many people have been working before him on this subject, starting with Weyl right after Einstein's original publications. The point is that scale invariance is a badly broken symmetry. You need to take that into account from the start. I know it seems paradoxical to reproach a theory with making too many predictions. Garrett Lisi. La relativite d'echelle (ou relativite fractale) Cette théorie est due à Laurent Nottale, physicien au CNRS à l'observatoire de Meudon.

La relativite d'echelle (ou relativite fractale)

On pourra en trouver un exposé dans le numéro 275 de la revue Pour la Science. Cette théorie est une extension directe de la relativité générale. Il se trouve qu'en étendant le principe de relativité, Laurent Nottale a non seulement découvert de nouvelles lois qui se traduisent par des prédictions nouvelles, vérifiées par l'expérience et totalement inexplicables avec d'autres théories, mais encore il a ouvert une voie prometteuse pour l'unification de la relativité et de la mécanique quantique !

Tout ça vous parait trop technique ? Cette page a justement pour but de vous expliquer simplement de quoi il retourne. Pour plus d'infos : Le site web de Laurent Nottale Alors, bidon ou pas bidon ? Intro. Basarab Nicolescu : Le tiers inclus - De la physique quantique à l'ontologie. Il s'agit de la communication du physicien théoricien B.Nicolescu, lors du colloque du Centre International de Recherches et d'Études Transdisciplinaires (CIRET), consacré au philosophe Stéphane Lupasco, à Paris.

Basarab Nicolescu : Le tiers inclus - De la physique quantique à l'ontologie

On trouvera l'intégralité du colloque à l'adresse web du CIRET 1. Introduction La philosophie de Lupasco se place sous le double signe de la discontinuité avec la pensée philosophique constituée et de la continuité - cachée, car inhérente à la structure même de la pensée humaine - avec la tradition. Elle a comme double source la logique déductive, forcément associative et l'intuition - une intuition poétique, et donc non-associative, informée par la physique quantique. On peut déceler trois étapes majeures dans l'oeuvre de Lupasco.

Sa thèse de doctorat Du devenir logique et de l'affectivité[1], publiée en 1935, est une méditation approfondie sur le caractère contradictoire de l'espace et du temps, révélé par la théorie de la relativité restreinte d'Einstein. Espace de Minkowski. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Espace de Minkowski

Représentation schématique de l'espace de Minkowski, qui montre seulement deux des trois dimensions spatiales. En géométrie et en relativité restreinte, l’espace de Minkowski, du nom de son inventeur Hermann Minkowski, est un espace mathématique, et plus précisément un espace affine pseudo-euclidien à quatre dimensions, modélisant l'espace-temps de la relativité restreinte : les propriétés physiques présentes dans cette théorie correspondent à des propriétés géométriques de cet espace, la réciproque n'étant pas vraie car le réalisme physique n'est pas entièrement décrit par cette géométrisation[1].

Historique[modifier | modifier le code] Structure algébrique[modifier | modifier le code] L'espace de Minkowski étant un espace affine de dimension quatre, il correspond à la donnée d'un point O (l'origine du repère) et d'un espace vectoriel (dit associé) de dimension quatre (sur ou telle que [3], où , on a donc , en écriture matricielle. , on écrit alors.