background preloader

Simonmathiassta

Facebook Twitter

Introduction dossier. Peut-on mesurer le bonheur ? - 1 jour, 1 question. 1ere partie dossier. Peut-on faire l' conomie du bonheur ? n°071 Juillet 2016. Editorial La stratégie des mécontents Sandra Moatti : rédactrice en chef de L'Economie politique Exit, Voice and Loyalty, dans un essai célèbre paru en 1970 , l'économiste Albert O.

Peut-on faire l' conomie du bonheur ? n°071 Juillet 2016

Hirschman distinguait trois stratégies face à une organisation insatisfaisante : la défection (exit), la ... Peut-on faire l'économie du bonheur ? Faut-il mesurer le bonheur pour bien gouverner ? Entretien avec Florence Jany-Catrice et Claudia Senik, économistes et professeures des universités Peut-on mesurer le bonheur ? La richesse ne fait pas le bonheur : du paradoxe d'Easterlin à celui d'Adam Smith Laurie Bréban : économiste, maîtresse de conférences des universités Smith moraliste suggère qu'on ne peut élever durablement le niveau de bonheur des hommes et que le riche n'est pas plus heureux que le pauvre.

Richesse et bonheur dans l'utilitarisme de Bentham Nathalie Sigot : professeure des universités en sciences économiques Le bonheur, nouvel objectif de l'entreprise ? Droit au travail ou droit au revenu ? Comment mesurer le bonheur? Geopolitis. 118623 extrait Extrait 0. 2eme partie dossier. La mesure du bonheur. Connaissez-vous Homo economicus?

La mesure du bonheur

C'est nous ! Du moins « nous » tels que les économistes nous décrivent. Quand ils construisent leurs théories, ils supposent que nous agissons toujours de façon rationnelle, avant tout pour nous procurer des biens matériels, et que nous favorisons surtout nos parents proches. Au moins 90 pour cent des modèles économiques sont construits en supposant que les gens se conduisent ainsi…Dans le monde entier, des économistes se servent de ces modèles pour analyser les marchés ou se demander comment organiser la société afin d'optimiser l'emploi de ressources limitées.

Malgré leur évidente imperfection, ces modèles sont efficaces et expliquent bien de nombreux phénomènes économiques ; en outre, l'idée que les humains seraient égoïstes ne semble pas dénuée de pertinence… Le modèle rationnel mis en question Le premier provient des laboratoires d'économie comportementale, où l'on sait bien que l'être humain ne se comporte que partiellement de façon rationnelle. Peut-on mesurer le bonheur? Nicolas Sarkozy veut révolutionner les statistiques économiques internationales, et notamment celle qui mesure le Produit Intérieur Brut: le chef de l'Etat entend faire prendre en compte le «bien-être humain» et porter cette notion nouvelle au Nations-Unies et au G20, à la fin du mois.

Peut-on mesurer le bonheur?

Cette volonté a été affirmée ce lundi, dans le magistral amphithéâtre de la Sorbonne où les économistes Joseph Stiglitz, Amartya Sen et Jean-Paul Fitoussi remettaient le rapport qui leur avait été commandé en 2007 par le chef de l'Etat. La Commission prône la prise en compte de nouveaux critères, ou une pondération différente, évaluant les inégalités sociales, la qualité de la vie et le développement durable, ainsi qu'une idée plus complète de la richesse d’un pays que le simple calcul de la production. Cette mesure du bien-être repose la question de la possibilité d'évaluer le bonheur des individus d'une société. Slate.fr republie un article du 30 août sur le sujet. Qui décide? Au-delà de l'IDH. Conclusion dossier.