background preloader

Retracer le parcours d'un ancêtre militaire

Facebook Twitter

Généalogie / service militaire. Chaque année, les jeunes qui passaient leur conseil de révision au chef-lieu de canton en profitaient généralement pour marquer ce jour. Souvent, un objet était fait ou acheté pour se souvenir de son numéro de tirage au sort. Il m'est parvenu un de ces objets, pour lequel il faut que j'approfondisse le propriétaire (arrière-grand-père paternel ? Son père ?) Cela m'a incité à en savoir plus sur le service militaire en général et surtout sur sa durée au fil du temps et savoir ainsi facilement le temps passé à son service militaire par mes ancêtres masculins.

C'est l'objectif de départ de cette page. Enfin, pour retrouver trace du service militaire de nos ancêtres, il faut consulter - les registres de matricules aux Archives départementales (aux A.D Pour avoir beaucoup plus d'informations sur ces traces, n'hésitez pas à consulter le site de Généafrance qui est aussi un bon portail d'ouvertures sur d'autres sites. Toute remarque sera la bienvenue sur le blog. Historique du service militaire. 130 carnets de guerre. Retracer le parcours militaire de vos ancêtres « Généa-Logiques. Avant de retracer le parcours militaire de l’un de vos ancêtres, il est bon de rappeler quelques dates importantes : 1798 : instauration de la conscription : service militaire pour tous les hommes âgés de 20 ans.1800-1805 : instauration du remplacement (le conscrit peut payer un remplaçant) puis du tirage au sort (tous ne partent pas).1872 : suppression du remplacement.1905 : suppression du tirage au sort et instauration du service militaire obligatoire.

Pour effectuer une recherche sur l’un de vos ancêtres militaire, il est impératif de connaitre son numéro de matricule militaire. Comment faire ? Pour mieux comprendre, étudions le cas de Marcel Bonnier, il a été recruté à Lille en 1914 et il lui a été attribué le numéro de matricule 1827. A partir de ces deux informations, aux archives départementales du département de recrutement, à savoir dans le cas précis celle du du Nord, il va être possible de retracer le parcours militaire de notre soldat. Alors comment rechercher ? Like this: Générations 14, mémoires intimes de la grande guerre. Le registre matricule : éléments essentiels. Retracer le parcours militaire de vos ancêtres « Généa-Logiques. Vous recherchez un militaire ? Vous recherchez un militaire ?

Ce que vous ne trouverez pas aux Archives nationales – site de Paris : 1. Les militaires de l’armée de terre. 2. Les militaires de l’armée de l’air. 3. 4. 5. 6. 7. Les archives militaires et les archives des militaires sont conservées au Ministère de la Défense Adressez-vous au : Service historique de la Défense Château de Vincennes Avenue de Paris 94306 Vincennes cedex Tél. 01 41 93 20 95 Ce que vous trouverez 1.

Thème de la recherche (ordre alphabétique) Série d’archives Corsaires Marine F Invalides Officiers (dossiers individuels) Marine C Officiers civils Officiers militaires Rôles d’équipages Troupes 2. (exceptions) Thème de la recherche Légion d’honneur Ordre de Cincinnatus Ordre de Saint-Louis 3. Thème de la recherche Exemples (non exhaustif) Maréchaux Lannes, Brune, Murat, Canrobert, Lyautey, Foch, Davout, Oudinot. Amiraux Bougainville, Mackau, Jaurès, Thierry d’Argenlieu, d’Estaing. Généraux Mangin, Cavaignac, Hoche, Lecourbe, Kellermann, e. Retracer le parcours d'un ancêtre pendant la Première Guerre Mondiale.

Des matricules militaires. Détails Création : 22 janvier 2014 Affichages : 449 Il n'aura échappé à personne que nous sommes désormais en 2014, et que les commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale battent (déjà) leur plein. Côté archives, cela se traduit par une forte incitation à mettre en ligne les registres des matricules militaires. GénéInfos a dressé une carte cliquable récapitulant les départements ayant mis en ligne les registres matricules (vert) ou uniquement les tables alphabétiques (jaune).

[Mal]Heureusement, lorsque l'on fait de la généalogie depuis plusieurs années, il y a fort à parier que le matricule de l'arrière-grand-papa poilu, on l'a récupéré depuis belle lurette. Qu'à cela ne tienne, ce n'est pas une raison pour bouder trop longtemps les matricules, pour la simple et bonne raison que c'est un formidable outil pour s'éviter de perdre du temps sur 36 communes : > Compléter rapidement une généalogie descendante grâce aux registres de matricule > Pister un aïeul qui a la bougeotte. Retracer le parcours d'un ancêtre pendant la Première Guerre Mondiale. Retrouver le parcours militaire et médical d'un ancêtre. Cette semaine, une question de Jacqueline EVRAS : Je recherche le parcours de mon arrière grand père né à Château-Thierry (02), décédé en 1886 à 23 ans au cours de son service militaire à Senlis.

Il était cavalier au 5e régiment de cuirassiers en garnison à Senlis. Où dois-je m'adresser pour obtenir des informations sur son dossier militaire et peut-être médical, car il a l'air d'être décédé brusquement. Faut-il s'adresser à Vincennes, aux AD de Laon ou ailleurs ? Depuis 1872, le service militaire est devenu obligatoire pour tous les hommes âgés de 20 ans. Il dure, soit 1 an, pour ceux qui « tirent le bon numéro », soit 5 ans pour les autres. Décédé à 23 ans, votre ancêtre fait partie de ceux qui ont fait 5 ans. Votre ancêtre est né vers 1863, il a été recensé vers 1883.

Le registre du tirage au sort vous donnera des renseignements sur son physique, sur les maladies éventuellement déclarées et la décision du conseil de révision. Les Registres de Matricules : une source à exploiter. Lorsque l'on recherche des informations autres que celles données dans les registres d'état-civil, on a finalement pas beaucoup de choix. En effet, la photographie date des années 1850 et jusqu'au début du XXème siècle peu de monde y avait accès. Il y a aussi les documents notariaux qui donnent une idée plus complète du patrimoine de nos ancêtres. On trouve également des informations intéressantes dans les registres d'écrous, mais encore faut-il avoir un ancêtre criminel, ce qui est somme toute assez rare ...

Mais les Registres Militaires, même s'ils ne concernent que les hommes sur une période assez "limitée" allant du milieu du XIXème siècle à nos jours, donnent finalement plusieurs informations très intéressantes sur ces personnes. C'est une famille bourgeoise du nord de la Sarthe qui donne une bonne éducation à ses enfants, au point que Pierre Louis François fils devient clerc de notaire.

En effet, la circulaire du 23 novembre 1872 qui définit les niveaux d'instruction donne : Comment retrouver la période militaire de nos ancêtres. Les registres et dossiers de recrutement militaire sont riches de renseignements sur le destin des individus puisque la majorité de la population masculine est concernée par ce recrutement. Les dossiers de recrutement conservés aux Archives départementales émanent des services préfectoraux et, uniquement pour les registres matricules, des services de l'armée ; ils constituent la sous-série 1R.

Les dossiers des officiers de carrière, comme d'ailleurs les opérations militaires et la vie des régiments, sont conservés par le Service historique de la Défense, à Vincennes. Si les répertoires alphabétiques (1878-1940) et les registres matricules du recrutement militaire (1867-1940) sont désormais numérisés et consultables, sous cette forme, à distance ou en salle de lecture, il est nécessaire d'expliquer comment rechercher le parcours d'un homme dans les dossiers militaires conservés par les Archives départementales, pour la période du Consulat à 1940. On dénombre : Le processus de recherche.