background preloader

Samsung

Facebook Twitter

L'échec du Galaxy Note 7 va coûter 17 milliards de dollars à Samsung. Avec le désastre du Galaxy Note 7, Samsung pourrait perdre 17 milliards de dollars, mais également voir sa réputation de marque grandement amoindrie.

L'échec du Galaxy Note 7 va coûter 17 milliards de dollars à Samsung

Le Galaxy Note 7 est le feuilleton dramatique qui fait couler beaucoup d’encre dans le milieu de la tech. Celui-ci a aussi fait perdre énormément d’argent à Samsung. D’après les calculs effectués par Reuters, le gouffre dans les comptes de l’entreprise s’élèverait à 17 milliards de dollars, soit environ 15,4 milliards d’euros. Ces chiffres prennent en compte le manque à gagner des 19 millions de phablettes que le fabricant comptait vendre, mais qui ne finiront probablement jamais sur le marché. Galaxy Note 7 : pourquoi les explosions de batteries sont-elles aussi impressionnantes ? Un laboratoire américain, Applied Energy Hub, a eu l’idée de mener des tests sur le Galaxy Note 7, une façon de faire un peu de publicité sur leurs compétences.

Galaxy Note 7 : pourquoi les explosions de batteries sont-elles aussi impressionnantes ?

L’étude s’avère intéressante, car elle explique l’intensité des explosions de batteries du Galaxy Note 7. L’entreprise revient sur ce qui peut causer un incident sur une batterie de smartphone. Les constructeurs utilisent des batteries au lithium-ion dans nos smartphones, elles permettent de stocker des quantités relativement importantes d’énergie, entre 1500 à 4000 mAh. Les avantages du Lithium-ion Les batteries au lithium-ion se chargent plus rapidement, durent plus longtemps et ont une densité supérieure, ce qui se traduit par des batteries plus fines à l’autonomie plus grande.

De quoi est faite une batterie ? À l’intérieur se trouvent des cellules, le reste c’est de la chimie : les composants internes sont trempés avec un électrolyte inflammable. Samsung crée un fond pour dédommager ses salariés atteints de cancer. Le fonds sera doté de 78 millions d'euros et concernera également les familles des employés.

Samsung crée un fond pour dédommager ses salariés atteints de cancer

Près de 200 travailleurs auraient été malades, et 70 seraient décédés, après avoir travaillé dans les usines du groupe, chiffre l'association Sharps. Les salariés de Samsung Electronics ont eu gain de cause. Le groupe sud-coréen a annoncé en début de semaine la création d'un fonds de dédommagement de 100 milliards de wons, soit l'équivalent de 78 millions d'euros, pour ses employés atteints d'un cancer, le personnel sous contrat ainsi que les familles des victimes, révèle Reuters. Galaxy Note 7 : Samsung s'excuse platement.

La gestion de crise passée, il est temps pour Samsung de faire amende honorable.

Galaxy Note 7 : Samsung s'excuse platement

La firme a présenté ses excuses par le biais d'une pleine page de publicité achetée dans 3 des plus grands quotidiens américains : le Wall Street Journal, le New York Times, et le Washington Post. La "publicité" prend la forme d'une lettre signée de la main du Gregory Lee, le patron de Samsung Electronics Amérique du Nord. "Un des principes importants de notre mission est d'offrir la meilleure qualité et la meilleure qualité.

Récemment, nous avons failli à cette promesse. Pour cela, nous sommes sincèrement désolés" peut-on lire dans la missive. Outre le Galaxy Note 7, la publicité mentionne également les problèmes rencontrés par 34 modèles de machine à laver du coréen, qui ont également obligé la firme à effectuer un rappel. Conditions de travail : Samsung fait son autocritique en Chine. Une enquête menée par Samsung Electronics auprès de ses fournisseurs en Chine n'a pas trouvé de preuve sur l'emploi d'adolescents dans ses usines, mais a révélé des pratiques «inappropriées» qui doivent stopper, a indiqué aujourd'hui le géant sud-coréen.

Conditions de travail : Samsung fait son autocritique en Chine

Fiche technique Samsung Galaxy Note 7 avec 01net.com. Sondage : après le fiasco du Galaxy Note 7 faites-vous encore confiance à Samsung ? SAMSUNG GALAXY NOTE 7. Travail des enfants : Samsung pris au piège de ses beaux discours. La situation ne s’arrange pas pour le géant coréen Samsung : l’entreprise est la cible d’une plainte en France pour « pratique commerciale trompeuse ».

Travail des enfants : Samsung pris au piège de ses beaux discours

Elle est désignée par une association de consommateurs britanniques comme l’une des marques les moins éthiques du monde. Elle a été étrillée par l’émission Cash Investigation sur France 2. Elle est nominée aux Prix Pinocchio comme « l’entreprise ayant mené la politique la plus opaque ». A force de promouvoir, publicités à l’appui, un « monde meilleur », sans bannir le travail des enfants dans ses chaînes d’approvisionnement, sa réputation commence à être sérieusement entachée. Samsung, pas mieux qu'Apple sur les conditions de travail dans ses usines. ENTREPRISES - Samsung et Apple, même combat.

Samsung, pas mieux qu'Apple sur les conditions de travail dans ses usines

L'ONG China Labor Watch, qui défend les droits des travailleurs chinois, a rendu un rapport accablant (à lire en anglais), mardi 7 août, sur les conditions de travail chez le sous-traitant choisi par Samsung pour fabriquer ses téléphones mobiles, lecteurs DVD, baladeurs MP3 et autres équipements audio. Les enquêteurs se sont infiltrés dans les usines de HEG Electronics, situées près de Guangzhou (Chine), en se faisant recruter comme ouvriers. Voici ce qu'ils ont constaté. Des écoliers réquisitionnés D'après le rapport, l'assembleur de Samsung emploie "un nombre important d'enfants". "Obligés de travailler onze heures, six jours par semaine" Samsung Professionnels France. Nous avons mis au point un programme d’amélioration continue visant à aider les clients à lutter contre le changement climatique.

Samsung Professionnels France