Articles sur photographes

Facebook Twitter

Comment composer un paysage. Par Alain Briot Bien composer une photographie n'est pas facile.

comment composer un paysage

Apprendre aux autres à créer des compositions intéressantes est encore plus compliqué. En réalité, la composition est un des aspects les plus difficile de la photographie ou de n'importe quel art visuel pour la raison, à tel point que mon professeur, Scott McLeay, refusait de l'enseigner. Les règles qu'il nous donnait en la matière étaient brèves et succinctes. Il nous expliquait simplement que pour la composition d'une photographie, "chaque partie de l'image est également importante". Si vous attendez des recettes à suivre pour composer rapidement de meilleures photographies, le paragraphe précédent ne vous sera pas d'une grande utilité (je vous donnerai quelques règles à la fin de cet essai).

Les règles de Kodak violent le principe de Scott McLeay. En pensant à la voie que nous propose McLeay, nous nous dirigeons vers une compréhension de la composition moins superficielle. 1. Les choses ont bien changé aujourd'hui. 1. Comment analyser une photographie. Cette partie inventorie les moyens d’expressions utilisés par le photographe.

comment analyser une photographie

Elle dévoile les preuves, trouvées par vous, qui construisent le sens découvert dans l’image. Les questions à se poser : Le sujet est-il réel ou imaginaire ? Y a-t-il une mise en scène particulière de l’image ? Y a-t-il un trop plein de sujet ou au contraire l’évocation d’une absence ? Le sujet est-il politique ? Le sujet contient-il des tabous ou des interdits sociaux ? Le sujet a-t-il un caractère religieux ? Est-il arraché au réel ou composé ? La photographie se veut-elle représentation de la réalité ou est-elle une construction arbitraire ? Quel est le support de l’image ? Y a-t-il un travail particulier sur le médium photographique ? La photographie est-elle retravaillée par des moyens non photographiques ? Y a-t-il des influences artistiques ou culturelles visibles dans le sujet ou le traitement du sujet ? Y a-t-il une distance ironique au sujet ?

Y a-t-il une tonalité générale du sentiment évoqué ? Souvenirs sur Avedon. Par Bernard Birsinger Bernard Birsinger, vous avez suivi les cours d’Avedon combien de temps ?

souvenirs sur Avedon

Dès 1994, Richard Avedon avait en préparation un livre technique photo sur sa propre technique qui devait sortir en 1996. Quelques années après la mort l’a surpris en pleine campagne photographique sur le challenger malheureux du Président Bush et le projet de livre technique n’a pas abouti. Richard Avedon avec Irving Penn et 8 autres photographes dont Philippe Halsman (qui avait fait plus de 100 couvertures de LIFE Magazine, un record pour le magazine de référence à cette époque) avaient lancé en 1964 des cours (en français et en anglais) qui s’étalaient sur 12 mois.

Pour moi cela s’est déroulé entre les années 1966 et 1969 : c’est tellement loin que je ne me rappelle plus la date exacte. Que vous reste-t-il de ses conseils techniques ? Quel matériel utilisait Avedon ? Tentons une liste : en 1964 Avedon utilisait : En 1964 il éclairait de 2 manières : Je me permets d’insister sur deux points :