background preloader

Effondrement

Facebook Twitter

Si nous ne changeons pas notre mode de vie, une étude prévoit la fin de l'humanité en 2040. Ourra-t-on continuer longtemps à vivre comme aujourd'hui ?

Si nous ne changeons pas notre mode de vie, une étude prévoit la fin de l'humanité en 2040

Une équipe du Global Sustainability Institute, en Grande-Bretagne affirme que non. En se basant sur un modèle scientifique de développement, ils prédisent que si les hommes ne font pas évoluer leurs habitudes et leurs modes de vie, nos sociétés devraient logiquement s'effondrer. L'échéance a de quoi inquiéter : 2040, soit d'ici seulement 25 ans. En cause ? La production de nourriture. Le système alimentaire mondial fait face à une pression chronique pour répondre à une demande sans cesse croissante. Des besoins toujours plus grands.

Terribly Beautiful: Industrial Pollution Seen From Above. A year after the oil spill in the Gulf, a new book and exhibit by photographer J Henry Fair remind us that spectacular scenes of industry's assault on the natural environment are not the exception but the rule.

Terribly Beautiful: Industrial Pollution Seen From Above

Terribly Beautiful: Industrial Pollution Seen From Above J Henry Fair Darrow, La. Bauxite waste from aluminum smelting, including contaminants such as lead, sits in a... J Henry Fair’s aerial photographs of industrial pollution defy categorization by contrasting striking, often abstract, beauty with frightening realizations about the true costs of our heavily industrialized society. While his primary goal was to make aesthetically pleasing photographs, Fair aims to exploit that attractiveness for his unabashedly activist mission, explicitly stating his intention that “the viewer will come away with an innate understanding of [his or] her complicity and a will to make a difference.”

L'effondrement qui vient - Pablo Servigne, Raphael Stevens et Genevieve Azam. Le prix du pétrole est bas ? C’est pourtant sa fin. Qui annonce la fin de la croissance. Matthieu Auzanneau est spécialiste de l’énergie.

Le prix du pétrole est bas ? C’est pourtant sa fin. Qui annonce la fin de la croissance

Il anime le blog Oil Man, chroniques du début de la fin du pétrole. Il est l’auteur d’Or noir. La grande histoire du pétrole , publié à la Découverte Matthieu Auzanneau. « Nous sommes en train de vivre une mosaïque d’effondrements » : la fin annoncée de la civilisation industrielle. Basta !

« Nous sommes en train de vivre une mosaïque d’effondrements » : la fin annoncée de la civilisation industrielle

: Un livre sur l’effondrement, ce n’est pas un peu trop catastrophiste ? Pablo Servigne et Raphaël Stevens : [1] La naissance du livre est l’aboutissement de quatre années de recherche. Nous avons fusionné des centaines d’articles et d’ouvrages scientifiques : des livres sur les crises financières, sur l’écocide, des ouvrages d’archéologie sur la fin des civilisations antiques, des rapports sur le climat… Tout en étant le plus rigoureux possible. Le Moment d’être radical. Nous avons atteint, en ce début de 21ème siècle, le paroxysme d’une société qui a élevé l’esprit de lucre et la compétition de tous contre tous en valeur suprême.

Le Moment d’être radical

De cette logique mortifère découle la situation dans laquelle nous nous trouvons : nous vivons la sixième crise d’extinction massive des espèces et la première causée par l’activité de l’Homme ; les maladies liées à nos modes de vie occidentaux composés d’un mélange de stress, de malbouffe, de concurrence effrénée, de pollution s’ajoutent à la déréliction sociale, la perte de repère de l’« Homme mondialisé », la communication consommée qui passe par des supports techniques payants ; nous avons dépassé le milliard d’individus vivant en dessous du seuil de pauvreté ; les écarts de richesse n’ont jamais été aussi importants, à la fois au sein même des pays occidentaux mais aussi entre ces derniers et les pays non-occidentaux : l’opulence indécente côtoie la misère.

Peut-on juste y penser ! Pour ensuite agir. POURQUOI J’AI PEUR ? Pourquoi sommes-nous aussi passifs et résignés, pourquoi acceptons-nous facilement certaines injustices et pas d’autres, pourquoi acceptons-nous de vivre dans un monde dominé par les forces de l’argent, pourquoi acceptons-nous d’être gouvernés par des gens sans scrupules, pourquoi sommes-nous arrogants et prétentieux devant les faibles et soumis et domestiqués devant les forts, pourquoi sommes nous désemparés devant la mort et le chaos !

POURQUOI J’AI PEUR ?

C’est à cause de la peur qui nous habite tous, la peur d’un autre monde, la peur de l’inconnu, la peur de perdre nos repères, peur de manquer, peur de la misère, peur de la solitude, peur du vide et du changement. C’est cette peur qui a servi à inventer la sorcellerie, la magie et une toute puissance divine. La peur, est un instrument puissant du pouvoir. La peur nous maintient dans l’incertitude du lendemain et fixe des barrières à nos espérances, en distillant en nous la peur sociale, la peur de l’autre ou la peur écologique. Par : Jean Pierre ACASOCA. Ce n'est pas une crise, c'est un changement de monde. Les Chroniques d'Arcturius. Michel Serres.

Ce n'est pas une crise, c'est un changement de monde. Les Chroniques d'Arcturius

Le monde vu sans œillères dans sa modernité, mais sans aveuglement. INTERVIEW – Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, rencontre Michel Serres. En décembre dernier, le philosophe, historien des sciences et homme de lettres français, décryptait le monde de demain pour le JDD. Retrouvez ci-dessous son entretien. « Tout va s’effondrer. Alors... préparons la suite » Sur quels faits vous appuyez-vous pour affirmer que l’effondrement est possible ?

« Tout va s’effondrer. Alors... préparons la suite »

Nous avons rassemblé un faisceau de preuves qui viennent des publications scientifiques. Les plus évidentes sont liées au fait que notre civilisation est basée à la fois sur les énergies fossiles et sur le système-dette. Le pic de pétrole conventionnel a eu lieu en 2006-2007, on est entrés dans la phase où l’on exploite le pétrole non conventionnel : sables bitumineux, gaz de schiste, pétroles de schiste, etc.

Quelque chose d’extraordinaire se passe dans le monde ! – Aux Bonnes Nouvelles. La plupart des gens n’ont pas encore réalisé que quelque chose d’extraordinaire se produit en ce moment.

Quelque chose d’extraordinaire se passe dans le monde ! – Aux Bonnes Nouvelles

Il y a quelque mois, je me suis libéré des standards de la société. J’ai du casser mes chaines de peur qui me bloquaient à l’intérieur du système. L'effondrement qui vient - Pablo Servigne, Raphael Stevens et Genevieve Azam. Quelque chose d’extraordinaire se passe dans le monde ! – Aux Bonnes Nouvelles. Comment nourrir l’Europe si le système s’effondre ? [ Conférence ] Pablo Servigne est ingénieur agronome et docteur en biologie.

Comment nourrir l’Europe si le système s’effondre ? [ Conférence ]

Spécialiste des questions d’effondrement, de transition, d’agroécologie et des mécanismes de l’entraide, il réalisé des conférences pour faire prendre conscience aux étudiants et à la communauté scientifique du risque d’effondrement de nos systèmes alimentaires. Dans cette conférence, Pablo Servigne nous invite à ouvrir les yeux sur les limites du système actuel. Sans prendre de pincettes et sur des bases scientifiques solides, ce chercheur démontre les conséquences à court terme de notre mode de vie axé sur la croissance perpétuelle des consommations, et de notre manque de résilience face à la diminution des énergies fossiles. Top 12 des hôtels abandonnés bien flippants, vous allez préférer dormir à la belle étoile. Double voyage au centre de la zone interdite de Fukushima. Le weekend dernier, de nombreux sites d'actualités se sont faits l'échode deux séries de photos prises dans la zone contaminée proche de la centrale nucléaire de Fukushima.

La première est signée Carlos Ayesta et Guillaume Bression. Les deux photographes documentaires se sont rendus à de multiples reprises dans la zone interdite, invitant d'anciens habitants à poser pour leurs objectifs dans ce qui étaient leurs anciens lieux de vie. La seconde série, on la doit à un photographe polonais, Arkadiusz Podniesinski. Ce dernier s'est davantage intéressé aux villes abandonnées, aux nombreux stigmates du tremblement de terre du 11 mars 2011, ainsi qu'aux dégâts provoqués par la radioactivité sur la faune. 9 experts financiers avertissent de l’imminence d’une grande crise financière. Y aura-t-il un effondrement financier aux États-Unis avant la fin 2015 ? Un nombre croissant d’experts financiers respectés avertissent que nous sommes au bord d’une nouvelle grande crise économique.

« Tout va s’effondrer. Alors... préparons la suite » Sur quels faits vous appuyez-vous pour affirmer que l’effondrement est possible ? Nous avons rassemblé un faisceau de preuves qui viennent des publications scientifiques. Les plus évidentes sont liées au fait que notre civilisation est basée à la fois sur les énergies fossiles et sur le système-dette.

Le pic de pétrole conventionnel a eu lieu en 2006-2007, on est entrés dans la phase où l’on exploite le pétrole non conventionnel : sables bitumineux, gaz de schiste, pétroles de schiste, etc. Dernières nouvelles de la planète. « Tout va s’effondrer. Alors... préparons la suite » L’apocalypse n’est plus celle qu’elle était. La revue Esprit a publié dans son dernier numéro un dossier fort intéressant sur les conceptions actuelles de l’Apocalypse, un thème esssentiel à la pensée écologiste, qui a notamment inspiré les analyses de Günther Anders et de Hans Jonas.

Overpopulation, overconsumption – in pictures. Survivre à l'effondrement économique. La planète a atteint ses limites. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Réchauffement climatique, érosion de la biodiversité, perte de nutriments agricoles… jusqu’à quel point l’humanité peut-elle modifier son environnement sans risquer d’importants désagréments ? C’est en cherchant à répondre à cette question qu’une équipe de chercheurs internationaux a forgé, en 2009 dans Nature, la notion de « limite planétaire ». Leurs travaux, qui font date, identifiaient les seuils limite à ne pas franchir pour éviter que « le système Terre ne bascule dans un état très différent [de l’actuel], probablement bien moins favorable au développement des sociétés humaines ». Vendredi 16 janvier, dans la revue Science, la même équipe publie une mise à jour de cette étude et identifie quatre limites déjà franchies ou en cours de dépassement.

Ces conclusions seront présentées au Forum économique mondial qui se tient à Davos (Suisse) du 21 au 24 janvier. Changement climatique Érosion de la biodiversité Changement d’usage des sols. « Au pied du mur. De l'origine commune aux crises écologique et économique », par Claus Peter Ortlieb (Exit !) - Critique radicale de la valeur.

Décroissance ou décadence - Vincent Cheynet. Sans Lendemain. Sans Lendemain. La Terre a perdu la moitié de ses animaux sauvages en 40 ans. La Nasa prédit la fin de notre civilisation : une catastrophe (difficilement) évitable. Rapport du WWF: moitié moins d'animaux sauvages sur Terre qu'il y a 40 ans, l'humanité surexploite la Terre. NATURE - L'action de l'homme a entraîné la disparition, en 40 ans, de plus de la moitié des animaux sauvages de la planète: ce constat brutal est au cœur du rapport Planète Vivante 2014 de l'ONG WWF, dernier état des lieux d'une Terre surexploitée.

Décroissance ou décadence - Vincent Cheynet. Une civilisation se termine et nous devons en bâtir une nouvelle. Une civilisation se termine et nous devons en bâtir une nouvelle. "Il est déjà trop tard" : l'espèce humaine devrait s'éteindre ce siècle - notre-planete.info. Www.contrepointphilosophique.ch/Philosophie/Pages/JeanClaudeGuillebaud/HumaniteDeLHomme.pdf. Icdd.mytinkuy.com/publication/file/202/Effondrement.pdf.

Sans Lendemain. Evidence of Acceleration of Anthropogenic Climate Disruption on All Fronts. (Image: Jared Rodriguez / Truthout)"The frog does not drink up the pondin which he lives. Le troisième volet du rapport du GIEC prône une révolution économique. L'homme, cet animal suicidaire peint par Jared Diamond. "Le Crépuscule de Prométhée" de Francois Flahault. Notre civilisation est condamnée, selon une étude de la Nasa. Effondrement (livre) "Crazy Horse" / John Trudell [Sous titrée en Français] Edgar Morin : « Nous avançons comme des somnambules vers la catastrophe » Nicolas Hulot : "Cette contrainte climatique peut être une opportunité économique" - Le journal de 20h.

C’est la fin du monde, baissons les impôts !