background preloader

Consommation

Facebook Twitter

Rapport : la plupart des industries en faillite sans l’aide des États. Mandatée par une entité soutenue par l’Onu, la société Trucost a étudié l’impact économique de la dégradation de l’environnement par les grandes compagnies capitalistes du monde.

Rapport : la plupart des industries en faillite sans l’aide des États

Son rapport relativement peu médiatisé à sa sortie révèle une vérité accablante : si la collectivité ne payaient pas pour elles, les grandes entreprises ne réaliseraient tout bonnement aucun profit. Et la note est salée : 7300 milliards de dollars. De quoi mettre en faillite tout un système. Née à la suite du G8+5 des ministre de l’Environnement qui s’est tenu à Potsdam (Allemagne) en 2007, The Economics of Ecosystems and Biodiversity (TEEB, soit « l’Économie des écosystèmes et de la biodiversité ») est un groupe d’étude focalisé sur l’économie de l’environnement. Deux ans plus tard, les résultats étaient remis au Programme pour l’Environnement des Nations unies, estimant les dégâts causés au monde naturel par l’activité humaine entre 2000 et 4500 milliards de dollars, pour la seule année 2008.

Les Vrais Bons Achats - Achats et objets durables [VBA] - Vie pratique. Qu’est-ce qu'un vrai bon achat ?

Les Vrais Bons Achats - Achats et objets durables [VBA] - Vie pratique

C’est tout le contraire du SFBA (Super Faux Bon Achat : achat compulsif, on croit que c’est bien, que ça va être utile/utilisable et ça finit dans un tiroir parfois même avant d’avoir servi). Le VBA, c’est un achat réfléchi, et surtout utile ! C’est donc, pour ce topic, un achat qui donne à l’acheteur un vrai retour sur investissement : - Dans l’utilisation : confortable – pratique – rapide – efficace – utile ou autre - Dans la durée de vie : dans l’optique de garder le même objet pour un temps bien supérieur à l’utilisation classique de cet objet version tout-venant : ex : une paire de pompe pendant 5 ans, une machine à café pendant 20 ans, etc. - Grâce à une durée de vie accrue, une économie substantielle : mieux vaut acheter une paire de lunette de soleil 200 euros pour 20 ans que X paires à 50 euros qui durent chacune 6 mois.

Contre McDonald’s, Taco Bell appelle à la résistance. Le manque d’éthique de nos étiquettes. Nous avons encore tous à l’esprit la catastrophe de Dacca au Bangladesh, où l’effondrement d’un immeuble abritant plusieurs ateliers de confection de marques internationales avait provoqué la mort de 1135 personnes.

Le manque d’éthique de nos étiquettes

Malgré l’émoi et le raz-de-marée médiatique engendrés par ce drame, les conditions de travail des ouvriers du textile n’ont malheureusement pas évolué que ce soit au Bangladesh, au Cambodge ou ailleurs. Avec la campagne « The label doesn’t tell the whole story » (comprenez « l’étiquette ne vous raconte pas toute l’histoire »), le Canadian Fair Trade Network souhaite rappeler l’importance d’un commerce équitable garantissant des conditions de travail dignes et une rémunération juste pour les ouvriers. 100% coton. Hold-up planétaire de l’industrie sur l’alimentation.

Hold-up planétaire de l’industrie sur l’alimentation Fabrice Nicolino, journaliste, constate amèrement que, depuis l’industrialisation alimentaire, nous nous sommes éloignés de la nourriture, nous l’avons appauvrie, nous avons perdu notre autonomie alimentaire et, tout ceci, au détriment de l’ensemble du vivant et pour le seul profit de transnationales.

Hold-up planétaire de l’industrie sur l’alimentation

Peut-être est-il (encore) temps de réagir ? Fabrice Nicolino est un journaliste spécialisé depuis plus de vingt ans dans les questions d’écologie et chroniqueur pour Charlie Hebdo. Toujours hospitalisé, il a été grièvement blessé dans l’attentat contre la rédaction. Lors de cette interview dans les locaux de l’Hebdo avant l’attentat, il exposait sa vision interpellante de l’alimentation actuelle. Consommation Evolution. 15 cadeaux alternatifs pour les enfants et un Noël équitable.

15 cadeaux alternatifs pour les enfants et un Noël équitable.

15 cadeaux alternatifs pour les enfants et un Noël équitable

GRAND FORMAT. Sécheresse aux USA : 18 alarmantes photos avant/après. Enterprise Bridge, lac Oroville, Californie, juillet 2011 L'Enterprise Bridge passe au-dessus du lac Oroville, près du port de plaisance Bidwell, le 11 juillet 2011.

GRAND FORMAT. Sécheresse aux USA : 18 alarmantes photos avant/après

Rise Against - Prayer Of The Refugee.

Lobby climato septique

La Recharge, une épicerie qui emballe. La Recharge, paradis du vrac et des consignes (Simon Barthélémy/Rue89 Bordeaux) La première épicerie de France sans emballages jetables est bordelaise : La Recharge a ouvert ses portes mardi dans le centre ville, et propose des produits majoritairement bio et locaux.

La Recharge, une épicerie qui emballe

Impressions des premiers clients, plutôt sensibilisés à la cause. Enquête : le changement de comportement des consommateurs français. Très révélateur, le dernier rapport de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) sur le comportement des consommateurs français.

Enquête : le changement de comportement des consommateurs français

Au fil de l’air du temps et sous la pression de la crise, ceux-ci sont tout bonnement en train d’échapper à l’emprise des grands prêtres de la consommation à outrance. Commandé par le CREDOC (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie), le document est une synthèse d’enquêtes menées au cours des 25 dernières années, et aux conclusions convergentes : les consommateurs s’orientent vers une économie dite “circulaire”, bien plus respectueuse et moins prédatrice que l’économie “linéaire” hystérique du monde d’avant.

Des constats significatifs Plusieurs constats significatifs pour illustrer ces changements de pratiques : Un processus difficilement réversible Cette modification en profondeur du comportement des consommateurs est certes liée aux contraintes d’un pouvoir d’achat sans cesse rogné par la crise. « Je boycotte au maximum les supermarchés et les grandes marques » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Audrey Garric A l'occasion de la diffusion du webdocumentaire Nestlé, un empire dans mon assiette, qui enquête sur les méthodes du numéro un mondial de l'alimentation, fort de 8 000 marques, nous vous avons questionnés, dans un appel à témoignages, sur votre rapport à l'industrie agroalimentaire.

« Je boycotte au maximum les supermarchés et les grandes marques »

La réponse est sans équivoque : vous ne faites pas confiance aux grandes marques mues, à votre sens, par la recherche de profits de court terme au détriment de la santé et de l'environnement et qui, pour cela, « cherchent à vous duper ». C'est pourquoi vous tentez au maximum de privilégier les produits du marché, frais et de saison, et les circuits courts. SOS Planète - Pourquoi boycotter McDonald's. Busting", des casseurs de syndicats.

SOS Planète - Pourquoi boycotter McDonald's

Si d'aventure ils échouent sur le plan juridique, McDonald's ferme boutique plutôt que d'accepter l'implantation d'un syndicat dans l'un de ses établissements. C'est exactement ce qui vient d'arriver avec une succursale pourtant très rentable sur la rue Peel, où les employés-es avaient réussi à obtenir une accréditation avec la CSN. McDonald's exploite les enfants. Mardi 20 août, l'humanité entre en période de "dette écologique".

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Thomas Diego Badia Il n'aura fallu à l'humanité qu'un peu moins de huit mois, 232 jours exactement, pour consommer toutes les ressources naturelles que la planète peut produire en un an. Ce mardi 20 août correspond au "Global Overshoot Day" ou "jour du dépassement planétaire" selon l'organisation non gouvernementale Global Footprint Network (GFN), qui calcule chaque année ce "jour triste et solennel". Principaux responsables de ces dégâts : le rejet massif de CO2 et la surexploitation des milieux naturels. Depuis 2003, les experts scientifiques de l'ONG canadienne et le think tank anglais New Economics Foundation calculent chaque année cette empreinte écologique visant à "évaluer l'impact des activités humaines sur les écosystèmes de la planète".

1686709_5_60b0_le-bilan-carbone-du-panier-des-menages_6a976aa8f2bc2546bb9eae687707971f.jpg (534×341) McDonald's dévoile tous les additifs utilisés dans ses produits.

Energie

Ce que vous auriez préféré ne pas savoir - Chiffres. L'appli qui boycotte les marques qui vont contre vos valeurs. Le gaspillage alimentaire dans le monde. Combien d'aliments gaspillés dans le monde ? 1 300 000 000 000 kilos Selon une analyse menée en 2011 par la FAO, on estime que la quantité de gaspillage alimentaire dans le monde s’élève à 1,3 milliard de tonnes par an, 1 300 000 000 000 kilos par an soit environ un tiers de la production totale de denrées alimentaires destinée à la consommation humaine Au niveau mondial, 1/4 de la nourriture produite est jetée sans avoir été consommée. Des chiffres choquants lorsque l'on sait que 13% de la population mondiale souffre de sous-alimentation. Ce gaspillage représente 750 milliards d'euros. Une autre étude (Smil, 2010) indique que 43% seulement des produits cultivés mondialement dans un but alimentaire sont directement consommés par les humains.

RiaNovosci-Sac-en-Plastique.jpg (998×1999) Conditions de vie-Société - Consommation : l'alimentation en tête pour les plus modestes, le transport pour les plus aisés. Sommaire Article Tableau Structure des dépenses de consommation des ménages (en %) Graphiques Publication L’alimentation est le premier poste du budget des ménages les plus modestes qui y consacrent 21 % de leur dépenses. En 2006, les dépenses de consommation d’un ménage réunionnais ont atteint une moyenne de 21 500 €, soit un peu moins de 1 800 € par mois. Les principaux postes du budget moyen sont, dans l’ordre, les transports, l’alimentation, le logement et les services. Internet consomme-t-il trop d'énergie ? #Techno « Internet, ça commence par du charbon », voilà le titre du rapport présenté par le Digital Power Group, un cabinet de conseil en énergie.

La sobriété heureuse, nouveau modèle de société fondé sur la simplicité volontaire. Rédigé par Nolwen, le 2 Feb 2014, à 15 h 25 min La crise est présente, et à travers elle le modèle économique dominant est remis en question par certains. Défi du mois : acheter toute son alimentation en vrac. Partie 1. Consommer Durable. Le 03/09/12 par Vincent.F. Images choc au cœur d'une décharge à ciel ouvert sur la côte d'Azur - Le journal de 20h.

Alimentation: le gaspillage coûte 750 milliards de dollars par an. Plus d’un milliard de tonnes de nourriture est gaspillée chaque année dans le monde, soit un coût d’environ 750 milliards de dollars, a déploré mercredi la FAO.© AFP/Archives Jean-Michel Andre Rome (AFP) – Plus d’un milliard de tonnes de nourriture, soit un tiers de la production mondiale, est gaspillée chaque année, pour un coût d’environ 750 milliards de dollars et avec un impact très négatif sur l’environnement, a déploré mercredi la FAO. « Le gaspillage massif de nourriture a une grande importance sur la sécurité alimentaire et la sécurité en général », a déclaré José Graziano da Silva, directeur général de l’organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), basée à Rome, en présentant un rapport à ce sujet.

Notre consommation et la déforestation. A fond pour vivre sans un rond : cinq exemples à suivre. Image: zooboing. Www.economie.gouv.fr/files/directions_services/dgccrf/documentation/dgccrf_eco/dgccrf__eco16.pdf. 10 Shocking Facts About McDonald's. Répartition de votre temps de travail mensuel. L'illusion du choix. Testé et approuvé, vivre sans smartphone ! Agroalimentaire : face aux faussaires du goût, l'heure de la révolte ? ENQUÊTE - Viande, œufs, fruits, légumes, poissons, vins : depuis cinquante ans, par la faute d'une logique productiviste incitant à la tricherie, le goût des aliments a considérablement changé.

Démographie et surpoids, combien pèse l'humanité ? L’évolution de la population a bien entendu un impact sur l’environnement. Lire religieux - Désacraliser la consommation. « Le centre commercial est l’institution sacrée à travers laquelle nous appartenons désormais à la société, écrit André Beauchamp. Laïcisation, athéisme et consumérisme : d'un culte à un autre. Ressources-cla.univ-fcomte.fr/gerflint/Roumanie1/Barna.