background preloader

Le bonheur est-il le but de l'existence ?

Facebook Twitter

Existence. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Existence

Le terme d'existence en soi est ambigu, il recouvre de multiples sens. Dans le langage trivial il désigne le fait d'être, d'être de manière réelle, il est ainsi utilisé dans un usage tout aussi indéterminé chez beaucoup de philosophes comme équivalent au terme d'« être ». Outre le fait d'exister il intervient nous dit le Le Petit Larousse dans plusieurs expressions courantes pour signaler une durée (une longue existence), au sens de vie (être las de son existence), un mode de vie (changer d'existence), etc. En Métaphysique, notamment chez Thomas d'Aquin, il forme avec le terme d'« Essence » un couple d'opposés, l'essence serait les idées des choses, ce qu'elles sont « en soi » et l'existence le fait d'être dans la réalité, d'avoir été créées pour les croyants. Cependant au sens étymologique d'origine latine existere ou « exis-tance » possède une signification plus précise, il signifie être hors de soi, être auprès des choses.

Bonheur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour le canard de fiction, voir Gontran Bonheur. Le bonheur se lit sur le visage de cet enfant. Définition[modifier | modifier le code] Étymologie[modifier | modifier le code] Étymologiquement, ce mot vient de l'expression « bon eür ». « Eür » est issu du latin augurium qui signifie « accroissement accordé par les dieux à une entreprise ». Augere, auctus : « s'accroître » qui a donné augmenter…auctor : « qui fait croître », « fondateur », « auteur », qui a donné auteur, autoriser, autorité, octroyer… Du point de vue de l'étymologie, le bonheur est l'aboutissement d'une construction, qui ne saurait être confondue avec une joie passagère. Bonheur et plaisir[modifier | modifier le code] Le bonheur et le plaisir sont deux notions qui portent à confusion. En philosophie[modifier | modifier le code] Épicure (3eme s. av JC)[modifier | modifier le code] Blaise Pascal (XVIIe siècle)[modifier | modifier le code]

Le bonheur est-il le but de notre vie? Et bien, voilà des choses qui m'intéresse Donc je vais faire valoir mes idées, dans le respect le plus total des propos de Kisu.

Le bonheur est-il le but de notre vie?

C'est bien le principe ^^ "Le bonheur est-il le but de notre vie ? " - oui, indéniablement. On travail pour gagner de l'argent - qui est "censé" servir à notre bonheur - ou alors on choisit un métier qui nous plaira toute notre vie, sans se soucier de l'argent, mais toujours dans une optique de la recherche du bonheur. Mais même si l'on est sain d'esprit, un nombre incalculables de paramètres entrent en compte. Et devinez qui d'autre vend du bonheur ? Mais la finalité est différente : la société et la religion utilisent cette vente du bonheur dans deux buts bien distincts.

Bref, la recherche du bonheur est donc un phénomène extrêmement complexe. Depuis la nuit des temps, la mort nous affole, nous gène, nous fait peur. Ce qu'a dit Kisu sur la sérénité au moment de la mort est super intéressant, je n'avais jamais regardé les choses sous cet angle... Le bonheur est-il le but de l'existence ? Bonheur : Etat de satisfaction parfaite, de contentement du corps, du coeur et de l'esprit. existence : Par opposition à néant: le fait d'être ou d'exister.

Le bonheur est-il le but de l'existence ?

Par opposition à essence: mode d'être de l'homme, en tant qu'il ne se laisse enfermer dans aucune essence ou nature déterminée. Quel rapport pouvons-nous nouer (ou dénouer) entre ces deux notions particulières de bonheur et d’existence ? Le bonheur, d’abord, comporte un paradoxe dans son essence même. Nous pouvons convenir que tous le recherchent et que tous les existants espèrent y parvenir.

Kant dans les Fondements de la métaphysique des mœurs, il nous est impossible d’en former un concept universalisable. Etat de satisfaction parfaite, de contentement du corps, du cœur et de l'esprit. Idée abstraite et générale construite par l'esprit. La notion d'esprit revêt plusieurs sens. Domaine de la connaissance qui dépasse ce que nous pouvons connaître au moyen de nos sens, de l'expérience. Signaler un abus Vous souhaitez signaler un abus?