background preloader

Rome, Ier-IIIeme ap. JC

Facebook Twitter

Liens et ressources pour traiter le 2nd chapitre d'histoire antique en 2nde
A nouveau, je mélange le scientifique et le pédagogique.

Mary Beard on SPQR: The History of Ancient Rome. Greg Woolf: Values and Culture in the Roman World. Les tables claudiennes. Histoire 2de. Plan de Rome. Le Plan de Rome Le Plan de Rome est une grande maquette en plâtre de près de 70 m² qui représente la Rome antique au temps de l'empereur Constantin (IVe s. apr.

Plan de Rome

J. -C.). Classé à l'Inventaire des monuments historiques, il est l'œuvre de l'architecte normand Paul Bigot (1870-1942), Grand Prix de Rome en 1900 et Professeur à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris. Légué à l'université de Caen et exposé aujourd'hui au cœur de la Maison de la Recherche en Sciences Humaines, ce plan-relief est à l'origine d'un projet pluridisciplinaire de maquette virtuelle 3D reconstituée en images de synthèse... Avides de recherche - Il était une fois la liburne automotrice... Avides de Recherche est une émission du magazine Mondes Sociaux dont l’objet est de mettre en images et en voix des travaux de recherche en SHS dans des formes susceptibles d’intéresser des publics larges.

Paris, ville antique. La romanisation en question. Notes Antérieurement à Theodor Mommsen (en 1885) ou Francis Haverfield (en 1905), même si c’est à leur autorité qu’est dû son succès.

La romanisation en question

Il est évident par ailleurs que la « romanisation » comme catégorie historique, bien qu’absente sous ce nom du vocabulaire antique, est beaucoup plus ancienne que le mot. JÉRÔ ME FRANCE, « État romain et romanisation : à propos de la municipalisation des Gaules et des Germanies », L’Antiquité classique, 70,2001, pp. 205-212. Voir, pour les discussions et débats et leur complexité, DAVID J. MATTINGLY (éd.), Dialogues in Roman imperialism. SIMON KEAY et NICOLA TERRENATO (éds), Italy and the West. DIRK KRAUSSE, « Farewell to romanization ? Voir, par exemple, PATRICK LE ROUX, Le Haut-Empire romain en Occident d’Auguste aux Sévères, Paris, Le Seuil, [1998] 2003; CLAUDE LEPELLEY (dir.), Rome et l’intégration de l’Empire, 44 avant J.

Ces questions sont l’objet de débats anciens. P L R, Romains d’Espagne. JEAN-JACQUES HATT, Histoire de la Gaule romaine (120 av. BBC - Mary Beard's Ultimate Rome: Empire Without Limit - Episode 1. Rome, si proche et si lointaine - Les Amphis de France 5. Histoire-Géographie-Lyon - Citoyenneté et empire à Rome du Ier au IIIè siècles. [rouge]OBJECTIFS DE LA SEQUENCE[/rouge] La séquence est abordée en début d’année.

Histoire-Géographie-Lyon - Citoyenneté et empire à Rome du Ier au IIIè siècles

L’objectif de la séquence est de faire comprendre aux élèves que que la pérennité de l’empire tient pour beaucoup à l’octroi de la citoyenneté romaine aux peuples conquis . Il est indispensable de montrer aux élèves que l’extension de la citoyenneté fut progressive entre le discours de l’empereur [rouge]Claude[/rouge] à Lyon, en 48 qui amorce l’attribution aux habitants de la Gaule « chevelue » et l’édit de [rouge]Caracalla[/rouge] en 212 qui généralise la citoyenneté aux habitants libres de l’empire. Au terme de l’étude, on peut proposer un sujet sous la forme d’une étude de documents sur [rouge]"Le processus de la romanisation à travers la cité de TIMGAD. "[/rouge]} La séquence permet de faire travailler les capacités suivantes [rouge]SITUATION PEDAGOGIQUE[/rouge] [rouge]LOGICIELS ET MATERIEL[/rouge] Auguste, l’éternel empereur. Recensé : Frédéric Hurlet, Auguste.

Auguste, l’éternel empereur

Les ambiguïtés du pouvoir, Paris, Armand Colin, 2015, 296 p., 24, 90 €. Auguste a toujours découragé ses biographes. De Velleius Paterculus, son contemporain, à Claude Nicolet (1930-2010), spécialiste de la Rome antique, nombreux sont ceux qui ont renoncé à écrire la vie du premier empereur romain. Car celui-ci, maître en ambiguïtés, n’a donné aux historiens que peu de prise : c’est un sphinx qui gouverne comme tel. À peine peut-on dire qu’il a été l’homme du « coup d’État permanent », prenant soin de ne pas définir le régime qu’il contribuait à instaurer.