background preloader

Mdo

Facebook Twitter

Cloud : vers une explosion de la chaîne de valeur de l'IT. On distingue habituellement 5 types principaux types d'acteurs : opérateurs d'infrastructure, hébergeurs, sociétés d'infogérance, constructeurs informatiques et éditeurs de logiciels.

Cloud : vers une explosion de la chaîne de valeur de l'IT

Pour chacun, les impacts du Cloud s'avèrent différents mais tout aussi importants. Opérateurs d'infrastructure : croissance et révolution énergétique Les opérateurs d’infrastructure sont des sociétés qui investissent dans les réseaux et les datacenters (centres de données). Elles font appel à des constructeurs, du monde du BTP, des électriciens, des équipementiers.

Leurs clients sont des hébergeurs ou des intégrateurs, ou bien des entreprises directement. L’impact du cloud pour eux est une augmentation et une modification de la demande : la construction des datacenters, qui avait été affectée par la baisse de la demande des banques, va reprendre grâce au Cloud. Quant à la fibre optique, cela devient une évidence que toutes les entreprises vont s’équiper dans les prochaines années. Nous allons renforcer la spécialisation de la production de la Saline d’Einville. Vous venez de prendre le contrôle de la Saline d’Einville.

Nous allons renforcer la spécialisation de la production de la Saline d’Einville

Pour quelles raisons ? Nous avions déjà une participation de 40 % dans le capital, nous sommes aujourd’hui majoritaires et prévoyons un programme d’investissement d’un million d’euros pour permettre à la Saline d’Einville de poursuivre ses activités et d’améliorer ses productions en la spécialisant dans le sel de table et les pastilles de traitement de l’eau, deux domaines sur lesquels elle est bien positionnée. De quels investissements s’agit-il ? Ils vont se porter sur des machines neuves, un robot palettiseur et un système d’ensachage pour le sel de consommation humaine.

Quel pourcentage représentera la production de la Saline d’Einville dans la production du groupe Salins ? Moins de 6 %, mais il s’agit d’une production très technique et la marque jouit d’une bonne réputation pour son sel de table normal et haut de gamme. Le nombre de salariés est d’une trentaine. Non, il restera le même. Les managers autoritaires sont les moins performants. Des chercheurs de l'université américaine Duke constatent que les managers qui veulent tout contrôler et monopoliser la parole, détruisent la créativité de leurs équipes.

Les managers autoritaires sont les moins performants

Un manager omniprésent et menant ses troupes à la baguette obtient-il de meilleurs résultats? La réponse est non selon l'étude «The negative impact of leader power on team performance» publiée par des chercheurs de la prestigieuse université américaine Duke. Vous utilisez un bloqueur de publicité Pour poursuivre la lecture de nos articles, nous vous proposons deux solutions : Tout Le Figaro en illimité Le journal en numérique dès 22h Le site Premium, sans publicité L’information sur tous les écrans 1 MOIS D’ESSAI GRATUIT Un manager autoritaire et omniprésent a tendance à monopoliser la parole et à ignorer l'opinion des autres. Les universitaires américains observent qu'un groupe sans chef est plus performant qu'une équipe menée par un leader autocrate. » Retrouvez les dernières offres d'emploi avec Cadremploi.

Codéveloppement, nouveau booster du manager. Par Renaud Soubise1 L’entreprise attend légitimement de chaque manager qu’il dynamise son équipe.

Codéveloppement, nouveau booster du manager

Comment peut-elle alors lui offrir parallèlement un espace « booster » de son développement sur le terrain ? C’est là précisément que le codéveloppement prend tout son sens. En complément des « Best Practices » des années 80, le codéveloppement favorise l’émergence de solutions à partir de l’expérience vécue. Cette démarche conduit un groupe à élaborer par lui-même de nouveaux modes d’apprentissage.

L’animateur, garant d’un cadre strict de fonctionnement, orchestre ce processus au cours de séances régulières d’une demi-journée avec le même groupe, à partir de situations apportées entre les participants. Les managers autoritaires sont les moins performants. Enquête : à quoi ressemble l'entreprise idéale ? On rêve tous de travailler dans l’entreprise idéale.

Enquête : à quoi ressemble l'entreprise idéale ?

Les entreprises le savent et en jouent pour faire valoir leur marque employeur. Mais à quoi ressemble cette fameuse entreprise idéale ? Les attentes de chacun sont différentes, mais des points communs existent et des grandes tendances peuvent être dégagées. Le troisième volet de notre grande enquête sur l’emploi et le recrutement s’intéresse à ce sujet. Nous avons interrogé 14 129 personnes entre le 17 et le 27 juin 2013 pour en savoir plus sur leurs attentes. La PME est plébiscitée. L’animation d’équipe.

Comment Schneider Electric mesure sa responsabilité sociale, Les nouveaux défis des DRH.