background preloader

RC1.1 - Comment les pouvoirs publics peuvent-ils contribuer ...

Facebook Twitter

Comment les pouvoirs publics peuvent-ils contribuer à la justice sociale ?
<b>Notions</b> : Égalité, discrimination, assurance / assistance, services collectifs, fiscalité, prestations et cotisations sociales, redistribution, protection sociale.

IEFP MinimaSociaux. A Sciences Po, le dispositif d’ouverture sociale bénéficie aussi aux jeunes CSP + 40 % des jeunes bacheliers qui intègrent l’IEP parisien par les conventions éducation prioritaire sont désormais issus des classes supérieures, révèle « Libération ».

A Sciences Po, le dispositif d’ouverture sociale bénéficie aussi aux jeunes CSP +

Le dispositif qui vise à ouvrir socialement Sciences Po Paris atteindrait-il ses limites ? Quinze ans après la création des conventions éducation prioritaire (CEP) avec des lycées défavorisés, 40 % des étudiants admis par cette procédure spéciale sont issus… de familles de catégories socioprofessionnelles supérieures. Un chiffre étonnant, révélé dans une enquête de Libération publiée lundi 23 janvier, et que confirme l’école. Au total, 1 611 élèves ont intégré l’institut par cette procédure d’admission destinée aux jeunes issus de la centaine de lycées ZEP partenaires –- dont 163 en 2016 (contre 804 admis par la procédure d’admission classique, et 849 par la voie internationale). Lire aussi : L’examen d’entrée n’est plus la principale voie d’accès à Sciences Po. La France championne des dépenses publiques ? Une illusion. 7 avril 2015 - La France est en haut du tableau européen en matière de dépenses publiques.

La France championne des dépenses publiques ? Une illusion

Pour l’essentiel, parce que les retraites sont assurées par un système public. Une analyse de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Extrait du magazine Alternatives Economiques. L’Etat, les collectivités locales et les autres administrations publiques françaises ont dépensé ensemble l’équivalent de 56,6 % du produit intérieur brut (PIB) en 2012, selon les données d’Eurostat, l’organe statistique européen. Ce chiffre place la France sur la deuxième marche du podium des dépenses publiques les plus élevées dans l’Union européenne, derrière le Danemark (59,4 %), soit 6,7 points de PIB au-dessus de la moyenne de la zone euro (49,9 %). Ce qui détermine le niveau de vie d’un contribuable n’est pas simplement son revenu après impôt mais ce qu’il doit débourser pour bénéficier de tel ou tel service collectif.

La Finlande commence à expérimenter le revenu universel. Deux mille demandeurs d’emploi âgés de 25 à 58 ans ont été tirés au sort pour percevoir 560 euros par mois pendant deux ans à partir du 1er janvier.

La Finlande commence à expérimenter le revenu universel

Discriminations à l’embauche : une étude sévère pour les grandes entreprises françaises. Un « testing » réalisé auprès de quarante sociétés révèle un taux de réponses positives de 36 % pour les noms à consonance maghrébine contre 47 % pour les autres.

Discriminations à l’embauche : une étude sévère pour les grandes entreprises françaises

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sarah Belouezzane Pour trouver un emploi, il vaut mieux avoir un nom à consonance française. C’est en tout cas ce que révèle l’enquête commandée par le ministère du travail et réalisée conjointement par la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) et l’association ISM Corum, spécialisée dans la prévention des discriminations. Menée d’avril à juillet 2016, cette grande campagne de « testing », c’est-à-dire de tests par l’envoi de candidatures fictives, a révélé qu’un nom à consonance maghrébine pouvait s’avérer être un sérieux frein à l’embauche : ainsi, selon l’étude, le taux global de réponses positives reçues par une candidature « maghrébine » est de 36 % contre 47 % pour les candidatures « hexagonales ».

Soit onze points d’écart. Sécurité sociale : ce qui va changer en 2017, Social. De Thomas More à Michel Foucault, la longue histoire du revenu universel. Née au XVIe siècle, l’idée d’un revenu pour tous a été régulièrement reprise par des chercheurs et des universitaires.

De Thomas More à Michel Foucault, la longue histoire du revenu universel

L’idée d’une allocation universelle a une longue histoire. On peut en situer l’origine au XVIe siècle, dans le mouvement humaniste de la Renaissance. Ainsi, dans L’Utopie, publié en 1516, Thomas More imagine une île où chacun serait assuré des moyens de sa subsistance sans avoir à dépendre de son travail. Dans La Justice agraire (1797), l’Anglais Thomas Paine, intellectuel engagé dans les révolutions américaine et française, défend l’idée d’un fonds alimenté par les propriétaires terriens permettant de verser à chaque individu un revenu minimum à sa majorité.

Les socialistes utopiques du XIXe siècle, comme le juriste belge Joseph Charlier, proche de Charles Fourier, fondateur de l’Ecole sociétaire, s’en inspirent pour défendre l’idée d’un « dividende territorial ». Entreprises - 1 632 sociétés contrôlées par l'État fin 2014. Imprimer la page Nicole Schoen, Pôle national Liaisons financières, Insee Résumé Fin 2014, l’État contrôle directement 89 sociétés françaises.

Entreprises - 1 632 sociétés contrôlées par l'État fin 2014

Pour freiner l'endettement public, relancer l'inflation. Comptes de la Nation et comptes des administrations publiques en 2015. 30 mai 2016.

Comptes de la Nation et comptes des administrations publiques en 2015

Sécurité sociale : ca va mieux pour le déficit mais... Le déficit de la Sécurité sociale est l'une des trois composantes du déficit public, avec le budget de l'État et les comptes des collectivités locales, qui doit être ramené sous la barre des 3% en 2017 de façon «intangible», vient de rappeler le ministre des Finances Michel Sapin.

Sécurité sociale : ca va mieux pour le déficit mais...

Les déficits cumulés du régime général (maladie, vieillesse, famille, accidents du travail) et du Fonds de solidarité vieillesse (FSV) passeront donc bien sous la barre des 10 milliards d'euros, comme l'a prévu le gouvernement dans son budget pour 2016. Mais celui de la branche maladie, également en diminution, s'établira toujours à plus de 5 milliards d'euros malgré une limitation historique des dépenses de santé. Les branches famille et retraites en excédent. La crise de 2008 aurait engendré plus de 500.000 morts par cancer dans le monde. "On associe la récente crise économique à 260.000 morts supplémentaires par cancer dans les pays de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économique, ndlr) entre 2008 et 2010, dont 160.000 au sein de l'Union européenne", selon les conclusions de cette étude publiées dans la revue britannique The Lancet.

La crise de 2008 aurait engendré plus de 500.000 morts par cancer dans le monde

"A l'échelle planétaire, ce sont bien plus de 500.000 morts supplémentaires par cancer pendant cette période", a indiqué à l'AFP le docteur Mahiben Maruthappu de l'Imperial College à Londres, qui a dirigé les recherches. "Le cancer est la cause principale des décès dans le monde, donc comprendre comment les changements économiques peuvent influer sur la survie à un cancer est crucial", estime-t-il. En 2012, il a provoqué 8,2 millions de morts. "Nous avons découvert que la hausse du chômage était associée à une augmentation de la mortalité par cancer mais que la couverture de santé générale protégeait la population contre ces effets. Marxiste, libéral, social, chrétien : l'ADN complexe du revenu de base.

À la fin du troisième trimestre 2015, la dette publique s'établit à 96,9 % du PIB. Avertissements : La dette trimestrielle étant fondée sur des sources comptables moins complètes que les comptes annuels, son profil demeure révisable pendant plusieurs trimestres.

À la fin du troisième trimestre 2015, la dette publique s'établit à 96,9 % du PIB

La seule observation de la variation de la dette sur une période ne permet pas de déduire le déficit public. Pour passer de la variation de la dette brute au sens de Maastricht au déficit, il faut tenir compte de la variation des actifs financiers et de celle des autres comptes financiers à payer et à recevoir. La dette publique diminue de 2,2 milliards d'euros par rapport au trimestre précédent. Le budget de l'Etat, comment ça marche ? LE SCAN ÉCO - Le projet de budget pour 2016, le dernier de plein exercice du quinquennat de François Hollande, est présenté ce mercredi matin en conseil des ministres. Qui détient la dette de la France ? LE SCAN ÉCO/INFOGRAPHIES - Qui émet la dette de l'État français ? Comment ? À quels taux ? Qui sont les détenteurs de la dette de la France ? Toutes les réponses. La dette publique de la France s'établit à plus de 2100 milliards d'euros en France, soit l'équivalent de 97,6% du produit intérieur brut (PIB).

Le déficit de la Sécu moins important que prévu. Le déficit devrait être moins important que prévu. D'après une information des Echos confirmée par l'AFP, la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS) va réviser ce jeudi sa prévision de déficit à 12,8 milliards pour le seul régime général au lieu des 13 milliards prévus en avril. La Sécurité sociale devrait donc finir l’année avec un déficit en léger recul de 400 millions par rapport à 2014. Les nouvelles prévisions sont meilleures que ce que la commission avait envisagé avant l’été mais la commission note des «évolutions contrastées» selon les branches. Dans le détail, le déficit du régime général (maladie, vieillesse, famille, accidents du travail) se maintiendrait sous la barre des 10 milliards, à 9 milliards d’euros.

Mais avec le Fonds de solidarité vieillesse (FSV), le déficit global atteindrait 12,8 milliards (contre 13,2 en 2014), selon ce rapport qui sera présenté jeudi aux ministres de la Santé Marisol Touraine et du Budget Christian Eckert. Allocations : les fraudes détectées bondissent de 50 % en 2014. Hervé Le Bras : "Aujourd'hui, en France, les inégalités font système. HD. Logement : vingt mesures pour la mixité sociale. Que contient le plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme ? Le déficit de la Sécu pour 2014 « sous la barre des 10 milliards d'euros » Plan pauvreté: les principales annonces de Manuel Valls. Prime d'activité, logement social, accompagnement des familles: voici les principaux points de la nouvelle feuille de route 2015-2017 du plan pauvreté, présentée par mardi par le Premier ministre Manuel Valls.

Prime d'activité Elle sera mise en place au 1er janvier 2016 et versée tous les mois, mais son montant restera le même pendant trois mois. Remplaçant la prime pour l'emploi (PPE) et le RSA activité, elle pourra bénéficier aux actifs gagnant moins de 1.400 euros (1,2 smic). Selon le Premier ministre, "entre 4 et 5 millions d'actifs seront éligibles à cette nouvelle prime d'activité, dont 700.000 à un million de jeunes". La dépense annuelle est estimée à près de 4 milliards d'euros.

Pour un célibataire qui travaille à temps plein au smic la prime pourra atteindre environ 130 euros mensuels (soit 1.560 euros annuels), alors qu'avec le système actuel il ne toucherait selon l'entourage de Manuel Valls qu'"à peu près la moitié". Baisse de 5% des remboursements médicaux. Sécurité sociale : réduction du déficit retardée. Le déficit de l'Etat moins important que prévu en 2014. Les dépenses sociales toujours élevées dans l’OCDE, la France en tête. Le « trou de la Sécu » expliqué en quatre points. La Sécurité sociale, la plus touchée par les économies sur la dépense publique.

La Sécurité sociale aggrave son déficit en 2015. L'État providence  La protection sociale. Standard & Poor’s : les inégalités aux Etats-Unis sont mauvaises… pour la croissance ! Les Suisses votent contre un système d'assurance-maladie public. 1.3 La redistribution.