Wikipédia

Facebook Twitter

Universal

Npa. Stop Online Piracy Act. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stop Online Piracy Act

Le SOPA prévoit une série de mesures à l'encontre des sites contrevenants. Les pénalités prévues incluent notamment la suspension des revenus publicitaires et des transactions en provenance de services comme Paypal, l'interruption du référencement sur les moteurs de recherche, et le blocage de l'accès au site depuis les principaux opérateurs internet. Le SOPA rend également délictuel le streaming de contenu protégés[2]. Les initiateurs du texte affirment qu'elle protégerait les secteurs économiques américains liés au copyright et donc nombre d'emplois.

Ainsi leur paraît-il nécessaire de renforcer la législation existante (Digital Millennium Copyright Act de 1998, etc.), notamment à l'encontre des sites étrangers. La commission des affaires juridiques de la Chambre des représentants a tenu une audition à son propos le . Contenu[modifier | modifier le code] Réactions[modifier | modifier le code] Un assistant du représentant républicain Lamar S. Godillot. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Godillot

Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. En France, un godillot est un terme familier mais vieilli pour désigner une grosse chaussure. Avant la Seconde Guerre mondiale, il désignait une chaussure militaire du nom d'un fabricant et fournisseur de l'armée française, Alexis Godillot (1816-1893)[1] . Sur les autres projets Wikimedia : Godillot, sur le Wiktionnaire. Gio Wiederhold. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gio Wiederhold

Gio Wiederhold Compléments Gio Wiederhold, né le à Varèse en Italie, est un professeur émérite d'informatique de l'Université Stanford. Sa recherche concerne principalement la conception de larges systèmes d'information, leur évolution et la protection de leur contenu, en utilisant souvent des méthodes d'intelligence artificielle. Il est l'auteur et coauteur de plus de 400 articles publiés et fut éditeur en chef de l'ACM ainsi que directeur de programme au DARPA. Son article révolutionnaire en interopérabilité sémantique des données[1] est à l'origine de l'architecture orientée services moderne et du succès d'XML. ↑ Wiederhold, G.: Mediators in the architecture of future information systems.

Portail de l’informatique. Open Group. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Open Group

L'Open Group est un consortium de normalisation neutre vis-à-vis des fournisseurs et des technologies[1] (c'est-à-dire qu'il ne dépend pas d'une marque ou d'une technologie en particulier) composé de plus de trois cents organisations membres[2]. L'Open Group définit des normes dans le domaine de l’ingénierie informatique, en particulier les interfaces de programmation. Historique[modifier | modifier le code] Au début des années 1990, la plupart des fournisseurs de systèmes UNIX ont commencé à s’apercevoir que les rivalités de standards (on parle aussi de la Guerre des UNIX) faisait plus de mal que de bien à l'ensemble des protagonistes en laissant la concurrence ouverte à Microsoft.

On peut considérer la mise en place du Common Open Software Environment en 1993 comme un premier pas vers l'unification dont la fusion en 1996 de l'Open Software Foundation(OSF) et d'X/Open Company pour former l'Open Group serait l'aboutissement. Service Web. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Service Web

Un service web (ou service de la toile[1]) est un programme informatique de la famille des technologies web permettant la communication et l'échange de données entre applications et systèmes hétérogènes dans des environnements distribués. Il s'agit donc d'un ensemble de fonctionnalités exposées sur internet ou sur un intranet, par et pour des applications ou machines, sans intervention humaine, de manière synchrone ou asynchrone. Le protocole de communication est défini dans le cadre de la norme SOAP dans la signature du service exposé (WSDL). Actuellement, le protocole de transport est essentiellement HTTP(S). Le concept a été précisé et mis en œuvre dans le cadre de Web Services Activity[2], au W3C, particulièrement avec le protocole SOAP. Très grandes généralités sur un service web. Il existe plusieurs technologies derrière le terme services web : Les Services Web de type Representational state transfer (REST)[modifier | modifier le code]