Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. François Partant est un économiste de formation qui a d'abord travaillé en tant que banquier du développement. Après avoir tenté, dans les années 1960, d'aider au développement de plusieurs pays du tiers monde (Iran, Madagascar), c'est en homme de terrain qu'il prit conscience des aberrations auxquelles conduisaient les politiques de développement menées dans le tiers monde. Il travailla alors pour les gouvernements et les mouvements d'opposition de ces pays avant de se lancer dans une réflexion plus globale sur le système économique et politique international[1]. François Partant François Partant
Rencontre avec les élèves de quatrième puis avec le grand public, exposition, débats sur le dessin de presse, projection de dessins, décryptage d'images, dessins en direct et dédicaces Sombre avenir pour Nicolas Sarkozy La route de Nicolas Sarkozy vers la présidentielle de 2017 paraissait dégagée il y a peu. L'horizon s'est nettement obscurci pour l'ancien président après les révélations par "Mediapart" du contenu d'écoutes le visant, estime la presse jeudi 20 mars. Les extraits, notamment les conversations fleuries entre l'ex-chef d'Etat et son avocat, laissent pantois les éditorialistes qui n'en croient pas leurs oreilles. PIERRE BALLOUHEY PIERRE BALLOUHEY
Nouveau working paper : "Epistemic Basis for Collective Intentions in Games" C’est un doux euphémisme que de dire que le blog n’est pas très actif depuis un mois ! En attendant de retrouver un peu de temps pour écrire ici, voici un nouveau working paper que je dois présenter le mois prochain au colloque de l’European Society for the History of Economic Thought qui se tiendra à Lausanne du 29 au 21 mai. Le papier est sobrement intitulé "Epistemic Basis for Collective Intentions in Games".

Rationalité Limitée

Rationalité Limitée
Méfiez-vous des marchands Cache directory "/space/www/node1-5/gl-ouv/3/1/3107061023343938/web/ouvaton.org/caveat.ouvaton.org/html/wp-content/plugins/ttftitles/cache" is not writable.Google/Motorola: la preuve que le système des brevets est en panne August 16th, 2011 — Immatériel Ce texte est signé de Jamie Love, directeur général de Knowledge Ecology International, une ONG spécialisée dans les effets de la propriété intellectuelle sur les politiques de santé, d’environnement ou d’innovation. Publié à l’origine sur le Huffington Post, il est ici traduit pour la première fois en français, avec l’autorisation de son auteur. Il est sous licence Creative Commons.

Méfiez-vous des marchands