background preloader

Les métiers de la BD

Facebook Twitter

Métier de la bande dessinée. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Métier de la bande dessinée

Les différents métiers sont classés comme ceci : Auteur : tout auteur de bande dessinée qui n'est pas uniquement scénariste ou dessinateur.Dessinateur : celui qui a dessiné des bandes dessinées sans jamais en scénariser, ou très rarement.Scénariste : celui qui a écrit des scénarios sans jamais dessiner de bandes dessinées, ou très rarement.Coloriste : celui qui n'a fait que des colorisations, sans créer de bandes dessinées.Encreur : celui qui n'a fait que de l'encrage, sans dessiner.Lettreur : celui qui n'a fait que des lettrages.Sculpteur : celui qui transcrit en trois dimension les personnages de bandes dessinées.

Sous-catégories Cette catégorie comprend les 7 sous-catégories suivantes. Pages dans la catégorie « Métier de la bande dessinée » Dessinateur BD. Dans certains cas, le scénario et le dessin sont confiés à deux personnes différentes.

Dessinateur BD

Le scénariste est le narrateur de l’histoire. Il imagine les dialogues, les péripéties et les héros de l’album : il leur crée une personnalité, un caractère… Son scénario doit être cohérent, crédible et captivant pour maintenir la curiosité du lecteur au fil des pages. Le scénariste travaille main dans la main avec un dessinateur.

Ce dernier met en image le scénario. Il crée un univers, dessine les personnages et les décors… Il réalise la composition des pages : la taille, la forme et la position des cases sont soigneusement imaginées. Environnement Il travaille chez un éditeur ou pour un éditeur. Quatre grands éditeurs se partagent 90% des publications et les candidatures sont nombreuses. L’auteur de bande dessinée peut aussi débuter dans des fanzines, publications d’amateurs de BD, qui permettent déjà de se distinguer en attendant de publier un album. Qualités L’originalité avant tout ! Salaire Se former. Devenir Dessinateur de BD.

Si le 9e art a de quoi faire rêver, les places sont pourtant très chères.

Devenir Dessinateur de BD

Au-delà de l'indispensable coup de crayon, d'autres qualités sont nécessaires pour devenir un dessinateur de BD accompli et à la mode, condition sine qua non pour se tailler la part du gâteau. Le metier de la bande dessinée, en terme de creation, regroupe au moins 3 métiers: scénariste, dessinateur, coloriste...ce sont trois metiers bien distincts et il est extremement rare, actuellement, qu'un auteur remplisse ces 3 rôles tout seul sur un même projet.Comment devenir Dessinateur de BD ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération... Mission du métier : Dessinateur de BD Si le métier de dessinateur de BD peut paraître simple au demeurant, il est en réalité bien plus complexe et nécessite un vrai savoir faire au-delà du simple fait de dessiner.

Coloriste. Le coloriste est un artiste qui a une sensibilité particulière pour la perception et le rendu des couleurs.

Coloriste

Ce spécialiste est sollicité en postproduction pour élaborer des productions visuelles que ce soit dans l’audiovisuel, le cinéma, le film d’animation ou la bande dessinée. Le coloriste est le garant de l’uniformité des couleurs du produit. Pour cela il corrige les « erreurs » de couleur et de lumière pour que la qualité technique et artistique de l’image soit irréprochable. Lorsqu’il travaille sur un film d’animation il faut que le film soit linéaire. Le coloriste va alors harmoniser et faire ressortir les effets de couleur et de densité. En bande dessinée, c’est lui qui choisit et applique la couleur sur les planches. Dans un jeu vidéo il doit faire face à la problématique technique qu’induise l’utilisation d’écrans, de consoles… car chaque matériel fait ressortir les couleurs différemment. Pour le print, il fabrique les couleurs souhaitées par le client. Environnement Qualité Salaire. Auteur de Bande Dessinée.

L’auteur est à la fois scénariste et dessinateur.

Auteur de Bande Dessinée

Il imagine une histoire et un scénario, raconté par des images fixes et du texte. Il crée un univers, des personnages, des scènes, fruits de son imagination. Il doit capter le lecteur, le tenir en haleine et le pousser à tourner les pages. Quatre grands éditeurs se partagent 90% des publications et les candidatures sont nombreuses.

Il existe de plus en plus de petites maisons d’édition qui offrent leurs chances aux jeunes artistes en devenir. Il faut multiplier les rencontres pour « approcher » les éditeurs : salons, festivals, manifestations autour de la BD…L’auteur de bande dessinée peut aussi débuter dans des fanzines, publications d’amateurs de BD, qui permettent déjà de se distinguer en attendant de publier un album. Il n’est pas aisé de vivre de la bande dessinée a moins d’être un auteur renommé dont les publications rencontrent un grand succès ! Se former Google+