background preloader

Modeles_eco

Facebook Twitter

Trois grands groupes qui risquent d'être court-circuités par les géants du Net - Les Echos. Voyage à Berlin : Valls tente d’éteindre la polémique + VIDEO - Manuel Valls a annoncé qu’il va rembourser 2.500 euros pour le voyage de ses... Loi Macron : le recours au 49-3 se confirme Le gouvernement, qui «? Veut aller vite?» , compte de nouveau utiliser l’article 49-3, pour le... La Grèce demande une extension de son programme de...

Une nouvelle réunion trilatérale a eu lieu mercredi soir entre Angela Merkel, François... Etienne Caniard : «Il faut remettre à plat le système des... INTERVIEW - Le président de la Mutualité française souhaite qu’on aille plus loin dans la... Le renouveau du hard-discount. Une fois connectée, la voiture n'appartient plus à l'industrie automobile. Franck Cazenave est l'auteur de l'ouvrage « Stop Google », dans lequel il détaille le modèle de la gratuité développé par la firme de Mountain View et son extension à la voiture. Selon lui, les constructeurs automobiles doivent réinventer leur modèle économique en mettant l'accent sur les services et la relation client pour faire face au géant de l'Internet.

Dans cette course à la voiture connectée et autonome, les données constituent le nerf de la guerre. Interview. Chiffres clés - En 2015, le marché mondial de la voiture connectée devrait peser 31,87 milliards d'euros selon Strategy&. - En 2020, il devrait peser 115,2 milliards d'euros. - En 2020, 250 millions de voitures connectées devrait circuler dans le monde, selon Gartner. - A cet horizon, un objet connecté sur 100 sera une voiture.

Franck Cazenave - directeur marketing et business developpement de Bosch Bio express Franck Cazenave est l'auteur de l'ouvrage « Stop Google », publié aux éditions Pearson en octobre 2014. Audace - Pimp My Ikéa. Publié le 17 mars 2014 En vous rendant chez Ikéa, vous pouvez trouver quasiment absolument tout ce qu'il faut pour remplir votre maison : 9.000 références de mobilier en moyenne, 2.000 nouveautés par an et pour à peu près tous les budgets. Face à ce phénomène d'uniformisation, et pour contenter les amoureux de la marque, une alternative existe : personnaliser ses « Ikéa things » pour vous distinguer de votre voisin, Ikéïste comme vous. Forts de ce constat, de plus en plus d'entrepreneurs ont créé des boutiques ou des services pour « pimper » les offres Ikéa.

Ainsi Bemz, à Stockholm, qui vend des housses et des enveloppes de coussins, chaises, lit, toutes adaptées aux offres de la marque... et ce dans 35 pays ! Une aubaine pour Ikea Et vous, votre marque est-elle assez forte pour générer une telle éclosion de business cousins de ce type ? Brice Auckenthaler, associé, Tilt ideas, conseil en stratégie, spécialisé en prospective, marque et innovation C'est à vous de jouer. La Halle, la métamorphose. Arrivée en centre-ville, fusion chaussures/vêtements, forte présence des marques, La Halle débarque en force avec sa nouvelle offre. Une mise en image signée Hémisphère Droit. La Halle travaille depuis plusieurs mois à son repositionnement et à une enseigne mixant la Halle aux chaussures et la Halle Vêtement. La traduction créative voit le jour ces jours-ci, avec une mise en image signée Hemisphère Droit qui démarre par un teaser sur TF1, une campagne TV du 15 au 25 mai accompagnant the voice avec 4 déclinaisons différentes et de l’affichage sur 10 000 faces à partir du 18 mars.

Objectif de la marque aujourd’hui trentenaire : diffuser l’esprit de la mode française et valoriser le visage de toutes les Françaises, « inspiratrices et ambassadrices ». Pour incarner ce discours, c’est la chanteuse Jenifer qui se transforme en égérie et incarne la signature « Comme les françaises sont jolies ». Distribution : le grand déclin des magasins américains. Laurent Alexandre : "La stratégie secrète de Google apparaît…".

Laurent Alexandre est une personnalité atypique dont l'expertise est écoutée. Chirurgien urologue de formation, diplômé de l'ENA, HEC et Sciences-Po, cofondateur de Doctissimo.fr, il préside désormais la société de séquençage de génome DNA Vision. Ce "cerveau" s'intéresse "aux bouleversements qu'entraîneront pour l'humanité les progrès de la science, de la technomédecine et des biotechnologies". Il y a consacré un essai remarqué intitulé La Mort de la mort dans lequel il affirme que "l'homme qui vivra 1.000 ans est déjà né".

Google est le premier embryon d'intelligence artificielle au monde, selon vous. Pourquoi? Expliquez-vous…Regardez la vague de rachats de start-up et de sociétés auxquels Google procède! Quel est le lien entre l'idéologie "transhumaniste" et Google? Quel est le but de cette croissance tentaculaire? Aucun concurrent de taille pour ébranler ce géant? Qui contrôle Google aujourd'hui?

Le tableau est effrayant… N'est-ce pas trop tard? Source: JDD papier. Le TGV fait plonger la SNCF dans le rouge. Quand les bureaux de tabac se transforment en banque. Les buralistes distribueront dès 2014 le service de paiement Compte-Nickel. Ce sont chez eux que les particuliers pourront ouvrir leur compte, verser ou retirer du liquide. Deuxième étape réussie pour l'équipe de Compte-Nickel. Elle développe un service de compte de paiement simplifié et avait obtenu en juin le blanc-seing de l'Autorité de contrôle prudentiel pour se lancer dans une activité bancaire, hors des grands réseaux.

La jeune entreprise vient de verrouiller son réseau de distribution, en signant un accord de partenariat exclusif avec la Confédération nationale des buralistes de France (qui réunit 27.000 adhérents). Cet engagement s'accompagne d'une promesse de la Confédération de promouvoir le Compte-Nickel auprès de ses membres. Les comptes peuvent être renfloués par virement bancaire ou en versant des espèces chez le buraliste. Orange veut rentabiliser sa célébrité à l'étranger. Question: comment faire pour gagner de l'argent quand on est une marque très connue dans un pays, alors qu'on n'y vend aucun produit ?

Réponse : il suffit d'y vendre des produits… Ce dilemme apparemment absurde était celui auquel était confronté Orange dans certains pays : "la marque pouvait être très connue, même dans des pays où nous ne sommes pas opérateurs, comme l'Afrique du sud, explique Elie Girard, directeur exécutif Stratégie et développement chez Orange. Notre notoriété était due au fait que nous sommes sponsors de nombreux événements internationaux, comme la Coupe d'Afrique des nations". Et d'ajouter : "en Afrique, quand vous êtes partenaire d'une manifestation ou d'un stade, vous n'avez pas seulement droit à un panneau au bord de la pelouse, c'est carrément tout le stade, les gradins, les escaliers, qui peuvent être repeints en Orange ! " Difficile de ne pas chercher à capitaliser sur cette notoriété. Extension accélérée vers de nouveaux pays.

Participatif

Nouveaux-concepts.com. Heineken fait rimer bière et innovation. Et si maintenant les « écolos » louaient leur jeans. Alerte rouge sur les écoles de commerce (ESCP, EAP, Essec, HEC...) Selon une étude Xerfi qui vient de paraître ("Les écoles de commerce en France") la course à la taille, l'explosion de leurs budgets et l'émergence des "Mooc" (cours en ligne parfois gratuits) conduisent à l'émergence d'une bulle dont pourraient être victimes les écoles de commerce.

Il serait urgent de revoir leur modèle d'affaires. Entretien avec Philippe Gattet, directeur d'études chez Xerfi-Precepta. On assiste aujourd'hui à l'apparition des MOOC ("massive open online courses", cours en ligne). Est-ce une menace pour les écoles de commerce ? En janvier 2014, nous allons assister à l’ouverture de la plateforme FUN (France université numérique), qui annonce effectivement un déploiement à grande échelle des cours en ligne (MOOCs). Que voulez-vous dire ? En fait, pour soutenir des stratégies de croissance ambitieuses, les écoles augmentent les frais de scolarité (8.000 euros en moyenne par an) ainsi que leurs effectifs via un élargissement de leur offre de formation (Bachelors, PhD…).

Pourquoi les pure player de l'ecommerce sont morts? Je vous vois déjà penser à Amazon et relier cette note avec la décision d’interdire, en France, la cumulation de la livraison gratuite et des 5% de remise sur les livres. Pourtant, il n’en n’est rien. Amazon est effectivement un cas unique parmi l’ensemble des e-commerçants tant par la stratégie mise en place que par les fonds qui ont permis au modèle de tenir le cap pendant des années en étant malgré tout parfois déficitaire.

Alors pourquoi une telle assomption? En réalité, l’idée n’est pas neuve puisque déjà en 2011, le PDG d’Ebay annonçait la « mort de l’ecommerce », repris dans un très bon livre blanc diffusé par la Fevad d’ailleurs. Il est important de comprendre plusieurs choses quand on parle d’ecommerce: 1. L’ecommerce ne représente qu’une infime partie du retail (5% en France, 8% au mieux aux U.S.) et ne pourra jamais dépasser les 20% car les consommateurs (hormis pour certains secteurs comme le voyage) aiment pouvoir se rendre dans les magasins même lorsqu’ils achètent en ligne.

Scribd se rêve aussi en Netflix du livre. Qui sera le Netflix (ou le Spotify) du livre numérique ? Moins d'un mois après la lancement d'Oyster, un service concurrent vient déjà de voir le jour. Il est signé Scribd, une start-up basée à San Francisco et connue pour son système de partage de documents en ligne. L'abonnement à la librairie en ligne coûte 8,99 dollars par mois, soit un dollar de moins qu'Oyster. A ce prix là, l'utilisateur peut lire autant de livres qu'il le souhaite dans un catalogue comprenant "des milliers de titres". Le nombre exact n'est pas précisé. Comme Oyster, Scribd n'a obtenu le soutien que d'une seule des cinq plus grandes maisons d'édition, à savoir HapperCollins. Scribd dispose de plusieurs avantages sur son concurrent. Reste que les challenges restent les mêmes. Il faudra aussi assurer la pérennité du modèle économique. MAJ - Comme signalé dans les commentaires, Youboox propose déjà un service d'abonnement similaire en France.

Photo: Scribd Cette entrée a été publiée dans Start-up. Aubade marque style de vie. Carrosserie Gruau. XEnvoyer cet article par e-mail Patrick Gruau, pdg du groupe éponyme – « J’ai découvert un concept clé, celui de l’amélioration permanente » Nouveau ! Pas le temps de lire cet article ? Classez le dans vos favoris en cliquant sur l’étoile. Vous pourrez le lire ultérieurement (ordinateur, tablette, mobile) en cliquant sur « votre compte » Fermer On les imagine souvent un brin vieillottes, ces grosses PME provinciales – il est plus juste d’ailleurs de parler d’ETI – qui, discrètes, n’aiment point glisser leurs performances sous les feux des projecteurs et dont les dirigeants délaissent les estrades et autres podiums.

Pour bien comprendre notre entreprise, il faut connaître son histoire et repartir des racines. Jusqu’alors, chaque génération de véhicules de chez Gruau bénéficiait déjà de l’effet d’expérience et de la dynamique de l’amélioration permanente. J’ai également eu la chance de pouvoir aller au Japon en 1985. Les valeurs Tous les cinq ans, nous remettons notre projet à plat. L'idée de PSA pour faire du Volkswagen avec Peugeot, Citroën et DS. L'avenir est à la différenciation chez PSA. Après une année 2012 catastrophique, marquée par une perte historique de 5 milliards d'euros, le constructeur a présenté ce mercredi la nouvelle stratégie de ses marques. Objectif: repositionner les marques Peugeot et Citroën afin d'éviter qu'elles se concurrencent, et diversifier davantage les véhicules pour les adapter à tous les profils de consommateurs.

Explications. Eviter la cannibalisation Comme l'a admis ce mercredi matin Philippe Varin, le président du directoire du groupe, lors d'une conférence de presse, PSA-Peugeot Citroën souffre depuis longtemps de la cannibalisation de ses deux marques: les petites Citroën C1 et les Peugeot 107, la berline C5 et la 508, la C3 et la 208, la C4 et la 308... tous ces véhicules se battent avec pratiquement les mêmes prix pour les mêmes acheteurs. Et la liste est loin d'être exhaustive. Peugeot poursuit sa montée en gamme La nouvelle stratégie de Citroën: entrée de gamme et haut de gamme.

Low cost

Longchamp positionnement prix malin. Lignes_bis. Vente-privee.com rachète le Théâtre de Paris - Actualité : Médias (#308588) Après avoir vendu des disques, des places de spectacle et promu des artistes, Vente-Privee.com, rachète le théâtre de Paris, signe de sa stratégie de diversification. Passé un délai de 40 jours, l'article n'est consultable que par les membres Premium. Rapport image/prix: Kiabi, Sephora et Décathlon grands vainqueurs - Actualité : Distribution (#313630)