background preloader

Sema1

Facebook Twitter

Filtre (optique) En optique, un filtre est un dispositif qui laisse passer une partie du rayonnement lumineux, sans autrement affecter son cheminement.

Filtre (optique)

On distingue trois procédés de filtrage : Le filtrage spatial peut utiliser un procédé optique pour sélectionner des fréquences spatiales dans l'information. Ils sont utilisés sur certains instruments d'optique, et au contact des capteurs de photographie numérique comme filtre anti-repliement. Ces filtres sont composés d'un colorant diffusé dans un support. Ces colorants absorbent certaines longueurs d'onde ; l'énergie est restituée sous forme de chaleur. En colorimétrie, on utilise des filtres liquides dans lequel le colorant est dissous[2] ;les filtres par absorption sont souvent fait de verres auxquels des composés organiques ou inorganiques ont été ajoutés ;le support peut être en gélatine, dans lesquels des colorants organiques peuvent être dissous à basse température dans un milieu chimiquement peu actif. Anguille. De nouvelles fiches scientifiques pour mieux comprendre les relations Océan et Climat – Ocean & Climate platform.

Pendant longtemps, les discussions sur le changement climatique n’ont pas pris l’océan en compte.

De nouvelles fiches scientifiques pour mieux comprendre les relations Océan et Climat – Ocean & Climate platform

Les textes que vous allez lire montrent que les choses changent et que cet environnement planétaire trouve enfin sa place légitime dans les enjeux climatiques. Quel rôle l’océan joue-t-il dans le climat et quels sont les impacts du changement climatique sur l’océan ? Découvrez nos nouvelles fiches scientifiques qui répondent à cette question. Les impacts de la pêche et du réchauffement climatique sur les écosystèmes marins. Actuellement, dans la seconde décennie du 21ème siècle, cette expansion spatiale de la pêche est terminée.

Les impacts de la pêche et du réchauffement climatique sur les écosystèmes marins

Les captures réelles au niveau mondial, bien plus élevées que les captures officielles, ont été maximales à la fin des années 80, mais elles diminuent rapidement. Cependant, les dommages collatéraux causés par la pêche industrielle sur les écosystèmes marins et leur biodiversité continuent de s’intensifier. Plusieurs facteurs empêchent le public de prendre conscience de l’ampleur de cette crise dans les pays développés, où les importations de produits de la mer en provenance de pays en voie de développement augmentent constamment. Il est également souvent considéré à tort que l’aquaculture peut remplacer la pêche. Dans certains pays comme les États-Unis, les stocks de poissons sont en train de se reconstituer, mais ailleurs, l’inaptitude à prendre des mesures pour régler ces problèmes est regrettable. Les conséquences du réchauffement climatique sur l'environnement - La COP21 à Vidauban (83) Menace sur les océans Le pôle nord perd sa glace (elle fond).

Les conséquences du réchauffement climatique sur l'environnement - La COP21 à Vidauban (83)

Lorsque la glace des glaciers (reposant sur un socle rocheux) fond, elle fait monter le niveau des océans (côtes menacées, îles menacées). Lorsque la glace de la banquise fond, il n’y a pas de conséquence directe sur l’élévation du niveau des océans. Mais c'est l'habitat de l'ours polaire, du morse, du phoque qui disparaît... Ces plantes et animaux pour lesquels le réchauffement climatique est une aubaine. Les menaces que le changement climatique fait peser sur certaines espèces emblématiques comme les ours polaires ou les manchots empereurs sont désormais bien connues, et elles ne sont que la partie émergée de l'iceberg du risque couru par une grande partie de la biodiversité avec le réchauffement global. Mais alors que des plantes ou des animaux luttent pour leur survie, d'autres en profitent pour migrer, augmenter leur territoire de chasse, ou tout simplement se répandre où bon leur semble.

Les premières à en bénéficier sont ce que l'on nomme les "espèces invasives", qui ne sont pas originaires des territoires qu'elles finissent par coloniser. L'humanité a favorisé les espèces invasives de longue date. Depuis plus de 200 ans, les échanges maritimes puis aériens ont permis à des espèces de changer de pays, et même de continent.

La fourmi qui va (peut-être) conquérir le monde Les supercolonies de fourmis d'Argentine sont prêtes à conquérir le monde (Penarc/Wikimedia Commons) Les populations d’animaux marins ont diminué « de 49 % entre 1970 et 2012 » Changement climatique: ces animaux menacés de disparition d'ici à 2080. Inscrivez-vous gratuitement à laNewsletter BFMTV Midi D'ici 2080, si rien n'est fait pour ralentir le réchauffement climatique, la moitié des espèces sont menacées de disparaître dans les zones les plus riches en faune et en flore. L'ONG WWF tire la sonnette d'alarme dans un rapport paru ce mercredi. Nouveau cri d'alarme du WWF. Dans une étude réalisée en partenariat avec le Tyndall Centre for Climate Change de l'Université d'East Anglia en Grande-Bretagne et publiée ce mercredi, l'ONG spécialisée dans la protection de l'environnement alerte sur l'impact du changement climatique sur la biodiversité.

Cette étude cible en particulier les conséquences du réchauffement climatique sur les 35 Ecorégions prioritaires identifiées par le WWF à travers le monde. Changement climatique: ces animaux menacés de disparition d'ici à 2080. Ces plantes et animaux pour lesquels le réchauffement climatique est une aubaine. Les impacts de la pêche et du réchauffement climatique sur les écosystèmes marins. OCÉAN ET MERS (Eaux marines) - Mouvements, Courants. « OCÉANS ET MERS » est également traité dans : OCÉAN ET MERS (Eaux marines) - Propriétés Écrit par Jean-Marie PÉRÈS • 3 033 mots • 4 médias La planète Terre est assez mal nommée, puisqu'elle est couverte, pour 71 p. 100 environ, par l'océan mondial, dont la surface est de l'ordre de 361 millions de kilomètres carrés, pour un volume qui a été évalué à 1 370 × 106 kilomètres cubes.

OCÉAN ET MERS (Eaux marines) - Mouvements, Courants

La profondeur moyenne par rapport au niveau marin dépasse 3 800 mètres, alors que l'altitude moyenne des te […] Lire la suite☛ OCÉAN ET MERS (Géologie sous-marine) - Topographie des fonds sous-marins Écrit par Jean-Marie PÉRÈS, Jean-Pierre PINOT • 2 343 mots • 5 médias. Les coraux, victimes du changement climatique - Science. Un périple riche de science 40% des coraux vivent dans l’océan Pacifique et la biodiversité des récifs est à son paroxysme dans le « Triangle de corail », situé en Asie du Sud-Est.

Les coraux, victimes du changement climatique - Science

La goélette Tara a donc parcouru plus de 100 000 km constater l’état des coraux sur les plus grands récifs coralliens que sont la grande barrière australienne et le récif de Nouvelle-Calédonie. L’expédition a exploré 32 sites, où marins et chercheurs ont prélevé 36 000 photos et échantillons de coraux, d’eau de mer et d’organismes associés.

Réchauffement : quels effet pour les plantes et les animaux ? Comme son nom l'indique, le changement climatique modifie les conditions climatiques du milieu : température, humidité, événements extrêmes, etc.

Réchauffement : quels effet pour les plantes et les animaux ?

Le réchauffement affecte aussi le niveau des mers. Toute altération de ces caractéristiques modifie les habitats naturels, c'est-à-dire l'ensemble des conditions environnementales nécessaires à la vie et au développement des espèces. Le réchauffement climatique entraîne donc une transformation du milieu qui se traduit par la disparition et l'apparition de certains habitats et, plus globalement, par le déplacement de la zone géographique qui accueille les habitats nécessaires à une espèce.

151110 rapport les impacts du changement climatique sur les especes. 151110 rapport les impacts du changement climatique sur les especes. La dégradation des ressources marines. Les océans (étendue d'eau salée ininterrompue) et les mers, de par leur immensité, sont traditionnellement considérés comme une source de richesses inépuisable, jouant également un rôle majeur dans notre vie sociale et culturelle.

La dégradation des ressources marines

Il existe plusieurs types de ressources marines disponibles : les fonds marins non biotiques tels que les minéraux, gaz ou encore hydrates et les ressources biotiques (tout ce qui est vivant), comme les poissons, algues ou coquillages. Impact de l’anthropisation sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes marins. Exemple de la Manche-mer du nord. 1La biodiversité constitue la richesse naturelle de la terre et fournit les éléments essentiels à la vie et la prospérité de l’ensemble de l’humanité.

Impact de l’anthropisation sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes marins. Exemple de la Manche-mer du nord

L’Organisation des Nations Unies a proclamé 2010, année internationale de la biodiversité pour alerter l’opinion publique sur l’état et les conséquences du déclin de la biodiversité dans le monde.

Anguille

La migration de l'anguille européenne dans la mer des Sargasses est mieux connue. SARGASSES.

La migration de l'anguille européenne dans la mer des Sargasses est mieux connue

Insaisissable anguille! Le mystère de sa migration et de sa reproduction perdure malgré les efforts scientifiques déployés depuis plus d’un siècle. Aussi faut-il saluer l’étude publiée dans Science Advances. On en sait en effet un peu plus sur un voyage au long cours de 5000 à 10 000 km selon les rivières de départ d’un poisson qui dépasse rarement les 70 centimètres de long! Quand les courants marins prédestinaient le devenir des anguilles. Le nombre de jeunes anguilles qui arrivent en Europe varie d'une année à l'autre depuis toujours, ce qui impacte directement la santé de leur population.

Grâce à de nouvelles simulations, les conditions climatiques ont dévoilé le pouvoir de contrôle qu'elles avaient sur ce processus jusqu'aux années 1980, au travers des courants océaniques de surface qu'elles génèrent. Depuis... le système semble s'être déconnecté. Les manchots empereurs fortement menacés d'extinction d'ici 2100. Colonie de manchots royaux sur l'île de la Possessioncrédit : Nicolas Chatelain / IPHC La fonte de la banquise prédite par les modèles climatiques du GIEC (1) provoquerait la disparition des manchots empereurs d'ici 2100. Tel est le résultat mis en évidence par des chercheurs CNRS, en collaboration avec deux équipes américaines (2).

Inédites, leurs données suggèrent que, face aux changements climatiques à venir, les manchots empereurs, "acculés" en Antarctique seraient particulièrement touchés par les évolutions climatiques annoncées s'ils ne peuvent s'adapter rapidement. Ces travaux sont publiés dans la revue PNAS le 27 janvier 2009. L'Antarctique fond à un rythme accéléré et renforce la hausse du niveau des océans. Des manchots Adélie en Antarctique, le 2 mars 2018 / Stony Brook University/AFP/Archives L’Antarctique a perdu 3.000 milliards de tonnes de glace depuis 1992, assez pour faire monter le niveau global des océans de presque 8 millimètres et cette tendance s'est accélérée de façon spectaculaire au cours des cinq dernières années, selon une étude parue mercredi.

Avant 2012, le continent blanc situé au pôle Sud perdait environ 76 milliards de tonnes de glace annuellement, ont calculé les 84 scientifiques qui ont participé à cette étude de référence parue dans Nature. Depuis cette date, ce chiffre a bondi à 219 milliards de tonnes par an. Autrement dit, depuis cinq ans, les glaces fondent à un rythme presque trois fois plus élevé qu'avant. Cette découverte devrait dissiper les doutes sur le fait que l'Antarctique fond rapidement et représente une menace pour des centaines de millions des personnes vivant dans des zones basses côtières, soulignent les auteurs de l'étude. - "Signal d'alarme" - afp.

Réchauffement climatique: les manchots meurent de faim. Ces dix lieux où les conséquences du changement climatique sont déjà dramatiques. Le 5ème rapport du GIEC décrypté. Antarctique : des milliers de poussins de manchots sont morts de faim à cause d'une banquise trop étendue. L'étendue inhabituelle de la banquise, due à la fonte des glaciers, a contraint les manchots adultes à aller plus loin chercher leur nourriture, selon des chercheurs du CNRS. Non, 150 000 manchots ne sont pas morts en Antarctique à cause d’un iceberg.

Près de 150 000 manchots Adélie décimés par un gigantesque iceberg. Prévention des inondations. La France est particulièrement exposée aux risques naturels d’inondation : Réchauffement climatique : les prévisions du Giec étaient trop optimistes. D'ici 2100, la Terre pourrait se réchauffer de 15 % de plus que la pire des prédictions du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat). Ces dernières étaient donc trop optimistes. Pour espérer rester sous les 2 °C, il faudra réduire encore plus les émissions de gaz à effet de serre par rapport à ce qui était prévu. Giec : le dernier rapport estime l'impact d’un réchauffement de 1,5 °C. Lundi 8 octobre, les délégués des États de l'ONU, réunis en Corée du Sud depuis une semaine, rendront public le dernier rapport du Giec.

Ce document de 400 pages analyse l'impact d'un réchauffement climatique de 1,5 °C ou de 2 °C. Il y a une nette différence entre les deux, dira ce rapport. Soumis à l'approbation des délégués des États de l'ONU réunis en Corée du Sud, le nouveau rapport du Giec, basé sur 6.000 études scientifiques, met en garde contre des impacts forts d'un réchauffement de 1,5 °C et liste les options, désormais limitées, pour agir si le monde veut rester sous ce seuil (dont 1 °C est déjà acquis du fait des gaz à effet de serre déjà émis).

Réchauffement climatique : les prévisions du Giec étaient trop optimistes. Les causes de l’élévation du niveau de la mer. Pourquoi le niveau de la mer et des océans monte ? Si le niveau de la mer monte, c'est à cause du réchauffement climatique. Cela ne fait aucun doute. Montée des eaux : l'effrayant impact du réchauffement climatique si rien ne change. Le niveau des mers est en train de monter et ce phénomène est lié au changement climatique d'origine humaine. Ce constat, s'il est un point commun de la quasi totalité des études publiées ces dernières années, devient beaucoup plus diversifié en fonction des scénarios étudiés. Education.francetv. Des murs sous-marins contre la fonte des glaces.

Giec et climat : la situation est très difficile, mais pas désespérée. La fonte des glaciers, principale cause de la montée des océans. C'est pas sorcier -EFFET DE SERRE : COUP DE CHAUD SUR LE PLANETE. Guidepeda expdecouv climat fiche 2 effet de serre doc.