background preloader

Négrophobie en contexte Arabe ou assimilé Arabe

Facebook Twitter

«Pas d'africains en Algérie» : la campagne raciste prend de l'ampleur. Le racisme atteint des niveaux alarmants sur les réseaux sociaux algériens, avec une campagne xénophobe qui prend de l’ampleur contre les migrants subsahariens sous le hashtag «pas d’africains en Algérie».

«Pas d'africains en Algérie» : la campagne raciste prend de l'ampleur

Victimes des esclavagistes musulmans, chrétiens et juifs – Introduction. Voici plusieurs années, des membres d’une Association de Noirs m’ont demandé une contribution écrite concernant l’histoire, intégrale et non pas partielle, de la traite des Subsahariens et de leur réduction en esclavage.

Victimes des esclavagistes musulmans, chrétiens et juifs – Introduction

Pour expliquer le sens de leur démarche, ils signalaient que, malgré une production foisonnante de livres publiés sur ce sujet, il n’existait pas un seul travail de synthèse donnant au lecteur une vision complète des différents acteurs ayant joué un rôle important dans la réalisation de ce crime contre l’humanité. Je me suis mise à la recherche d’une bibliographie où la question de la responsabilité des acteurs principaux du commerce négrier serait abordée et étudiée dans sa globalité. Cependant, pour leur malheur, les Africains avaient à subir aussi depuis des siècles les agressions arabo-musulmanes.

L'esclavage des noirs par les arabes. Tidiane N'Diaye - Le Génocide Voilé ou La Traite Négrière Arabo-Musulmane. Mixed Feelings, Racism and 'Othering' in Lebanon from a Lebanese perspective. TRANSMETTRE LA MÉMOIRE ET L’HISTOIRE DE L’ESCLAVAGE : un défi politique primordial – Partie 1. Depuis 2006, la date du 10 mai est une journée commémorative, nationale, qui honore « les mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition ».

TRANSMETTRE LA MÉMOIRE ET L’HISTOIRE DE L’ESCLAVAGE : un défi politique primordial – Partie 1

Affronter le racisme anti-noir dans le monde arabe. En réponse à un article que j’ai écrit récemment sur la « noirceur [blackness] essentielle » de la lutte palestinienne, j’ai reçu, entre autres, cette réaction : « Qu’en est-il du racisme arabe anti-noir ?

Affronter le racisme anti-noir dans le monde arabe

Ou de la traite négrière arabe ? » La traite arabe est un fait de l’histoire et le racisme anti-noir est un fait de la réalité actuelle, une chose honteuse qui doit être affrontée dans les sociétés arabes. Bien que je ne prétende pas à l’expertise sur le sujet, je pense que l’application de la notion de racisme, telle qu’elle existe aux États-Unis, empêche une véritable compréhension du sujet dans le monde arabe.

TRAVAIL DE MEMOIRE SUR LA TRAITE DES ESCLAVES AFRICAINS SOUS L’EMPIRE OTTOMAN. Certains travaux d’une haute importance comme L’Esclavage en Terre d’Islam de Malek Chebel mais aussi et surtout The Ottoman Slave Trade and Its Suppression, 1840- 1890 et As If Silent and Absent : Bonds of Enslavement in the Islamic Middle East d’Ehud Toledano sont comme des pierres précieuses dans ce terrain déserté par la curiosité.

TRAVAIL DE MEMOIRE SUR LA TRAITE DES ESCLAVES AFRICAINS SOUS L’EMPIRE OTTOMAN

Enfin, l’UNESCO tente désormais de soutenir la recherche sur l’Histoire de l’esclavage et de retrouver les traces de l’héritage africain éparpillé dans le monde. La raison en est cette amnésie propre au monde arabo-musulman et au pourtour de l’océan Indien. Donc en Turquie, oui, il y a des Africains, et non, ça n’est malheureusement pas une surprise. Quelques rares études parlent de leur difficulté à trouver une place et affirmer une identité surtout après la période de construction de l’identité nationale et de l’invention du citoyen modèle.

A Istanbul, d’autres voix ont pu se faire entendre. Nil Delahaye Source : Turquie européenne. Liban. Au Liban, les domestiques étrangères ont interdiction d'aimer. Les bonnes étrangères n'ont plus le droit de se marier, ni d'entretenir une relation amoureuse.

Au Liban, les domestiques étrangères ont interdiction d'aimer

Les familles qui les emploient sont tenues de surveiller leurs fréquentations. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laure Stephan (Beyrouth, correspondance) Bonnes à tout faire ou nounous au Liban, elles rêvaient d'émancipation après la création, l'hiver 2014, à Beyrouth, de leur syndicat, le premier du genre dans le monde arabe. Las, les voici soumises à de nouvelles restrictions : ces travailleuses domestiques ont désormais l'interdiction de se marier dans le pays ou d'y entretenir une relation amoureuse.

La ­réglementation impose à leur patron de veiller au grain, en surveillant leurs fréquentations. « C'est une violation de la vie privée, une incitation à faire de l'employeur un “Big Brother”. Privations de sorties, voire violences ou viols Lire aussi : Au Liban, les bonnes se rebellent. Le MEMORIAL ACT(e) EN ARABIE SAOUDITE ? : Esclaves noirs en Terre d’Islam97land. Les spécialistes évaluent de douze à dix-huit millions d’individus le nombre d’Africains victimes de la traite arabe au cours du dernier millénaire, du VIIe au XX e siècle !

Le MEMORIAL ACT(e) EN ARABIE SAOUDITE ? : Esclaves noirs en Terre d’Islam97land

L’économiste Paul Bairoch indique que c’est la traite la plus importante en nombre d ‘individus asservis ! Cette première traite négrière fut non seulement la plus longue de l’humanité, puisqu’elle a duré treize siècles sans interruption, mais elle aura également opéré une ponction humaine largement supérieure à celle de la traite transatlantique vers les Amériques du XVI e siècle au XIXe siècle… Comment cet esclavage exceptionnel par sa précocité, sa durée et sa cruauté a pu ainsi « se faire oublier » ? Pourquoi les révoltes des esclaves noirs sont-elles omises et passées sous silence ? Marchands d'Esclaves Mauritanie Le mal continue.