Presse et médias

Facebook Twitter
RMC et BFM, La Fox TVisation des médias

Une fiction au JT de France 2 : "Nous sommes dans la transgression" Une fiction au JT de France 2 : "Nous sommes dans la transgression" Propos recueillis par Martin Gouesse Mis à jour le , publié le Partager
Media couards

Info orientée

Approximations et course au buzz

Bidonnages

Sarko et les médias

Montebourg vs TF1

L'agonie des journaux

Le blogueur, cet être étrange

Une précaire prétentieuse répond à la "crevure néolibérale"

Une précaire prétentieuse répond à la "crevure néolibérale"

Le texte publié Rue89 et intitulé « Lettre ouverte d'une crevure néolibérale aux jeunes chômeurs » se voulait sans doute cinglant, mais ce n'est que le coup de gueule d'une trentenaire qui doit bien s'ennuyer. Notre super méchante anonyme n'a pas tort : les jeunes d'aujourd'hui, c'est un peu comme les enfants de la chanson de Didier Super : ils sont prétentieux, ils se rêvent tous cosmonautes ou cascadeurs. On sent, à lire son texte, le vocabulaire « consulting » de celle qui bosse avec des gens « timesheetés » (chemises bleues-trois téléphones portables- beuglant « propal », « asap » et « monitoring » dans l'open space, tout en tweetant qu'ils sont charrette sur leur BBM ). Elle doit sans doute expliquer, exaspérée, à ses stagiaires que « quand on n'avance pas, on recule ». Et bien navrée, ce n'est pas un discours très original, surtout pour un lecteur régulier des pages Emploi du Figaro, journal qui s'interroge souvent sur cette Génération Y , mercenaire et immature.
Un né sous X néoconservateur répond à la crevure néolibérale et à la précaire prétentieuse Un né sous X néoconservateur répond à la crevure néolibérale et à la précaire prétentieuse Are you ready to ruuuuuuumble ? Dans le coin droit - la patronne d’une web-agency foireuse qui fait bien de rester anonyme pour que ses clients ne sachent pas que sa boîte, rincée par la crise de son demi-aveu, a tellement plus de ronds qu’elle passera pas l’année - consultante, autrement dit spécialiste de tout, de rien et surtout du branlage intensif de nouilles – dotée d’un esprit d’imperturbable winneuse et qui ne recrute que des auto-entrepreneurs qui font l’hélicoptère avec leur bite pendant les entretiens, peu importe qu’ils aient le diplôme qui va bien. J’ai nommé, la Jordan Chase de Rue 89, la crevure néolibérale, Caaaaaaamille AAAAAA. !
Benjamin Lancar, les règlements de comptes entre jeunes UMP et l Benjamin Lancar ça te dit quelque chose ? C’est le président national des jeunes Populaires. Ou un nom vaguement approchant quoiqu’à géométrie variable. Benjamin Lancar, les règlements de comptes entre jeunes UMP et l
La télé c'est plus fort que toi

Mélenchon et les Médias

Melenchon et les medias, suite

Editocrates