background preloader

Mes cours d'arts plastiques

Facebook Twitter

Dare-d'Art. Histoire-d-arts. ICONES.

Peinture

Sculpture. Architecture. Musées. Portrait de criminels. Animaux fantastiques ou bizarres ? Les masques. Monuments aux morts. Hyperrealisme. Abstraction. Perspective. Guerre et propagande. Rhabiller les oeuvres à la mode. Category:Les maîtres de l'affiche. 03. De l'art dans la pub. - Album photos - ICONES. 04. De la pub dans l'art. - Album photos - ICONES. D'un côté, l'art se trouve présent dans toute une imagerie qu'on rattache généralement à la communication commerciale (la publicité, la mode, le design...), soit de manière purement allusive, en tant que citation plus ou moins subtile, soit comme modèle esthétique de référence, pour sa gestion remarquable des codes visuels étudiés en sémiologie, soit, enfin, parce que les créateurs professionnels, en leur qualité d'"artistes spécialisés", rivalisent en fait d'inventivité, d'originalité et de séduction.

D'autre part, les artistes modernes, postmodernes et contemporains sont nombreux à s'approprier les procédés de la communication mass-médiatique (support technique, principe d'efficacité visuelle, diffusion à grande échelle...) avec la volonté de transposer l'art dans la vie quotidienne. Jim Crow laws. Jim Crow laws—sometimes, as in Florida, part of state constitutions—mandated the segregation of public schools, public places, and public transportation, and the segregation of restrooms, restaurants, and drinking fountains for whites and blacks. The U.S. military was already segregated. President Woodrow Wilson, a Southerner, initiated segregation of federal workplaces at the request of southern Cabinet members in 1913. Etymology The phrase "Jim Crow Law" can be found as early as 1892 in the title of a New York Times article about Louisiana requiring segregated railroad cars.[2][3] The origin of the phrase "Jim Crow" has often been attributed to "Jump Jim Crow", a song-and-dance caricature of blacks performed by white actor Thomas D.

Rice in blackface, which first surfaced in 1832 and was used to satirize Andrew Jackson's populist policies. Origins of Jim Crow laws Cover of an early edition of "Jump Jim Crow" sheet music (circa 1832) Freedmen voting in New Orleans, 1867 Removal Courts.

Natures mortes

Le Christ au tombeau – Holbein le Jeune – Scribouill’art. Vous connaissez peut-être Holbein le Jeune sans le savoir : il est le père des Ambassadeurs les plus célèbres de l’histoire de la peinture. L’artiste est l’une des plus grandes figures de la peinture allemande. Ingres a déclaré à son propos : « Les portraits peints par Holbein sont, comme physionomie et comme dessin, au dessus de tous les autres.

Il n’y a que ceux de Raphaël qui les surpassent ». Parmi les œuvres de l’artiste, celle ayant suscité les réactions les plus vives et les plus violentes est très certainement le Christ au tombeau. Il s’agit d’une huile sur panneau de trente centimètres de hauteur pour deux mètres de largeur représentant Jésus Christ dans un état de décomposition, enfermé dans un cercueil sur lequel est inscrit « Jésus de Nazareth, roi des Juifs ». Le réalisme est d’une rare violence : Jésus apparaît sous les traits d’un cadavre maigre, verdâtre, ses yeux sont révulsés et sa bouche est ouverte, comme si personne n’avait pris la peine de les lui fermer.

Scandale artistique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Histoire[modifier | modifier le code] XVIe siècle[modifier | modifier le code] Peinture[modifier | modifier le code] La nature scandaleuse de la Vénus d'Urbin, de Titien est liée à son caractère profane. À l'origine, l'œuvre était un nu sans identification à une déesse, situé dans un décor contemporain identifié comme la garde-robe du commanditaire de l'œuvre Girobaldo Della Rovere. XVIIe siècle[modifier | modifier le code] Peinture[modifier | modifier le code] Saint Matthieu et l'Ange (1602) fut refusé pour son caractère trivial, le réalisme du saint et l’ambiguïté de l'attitude de l'ange (tableau détruit pendant la Seconde Guerre mondiale). Plusieurs des œuvres du Caravage lui sont refusées par ses commanditaires, jugées trop vulgaires, voire scandaleuses, comme la première version de Saint Matthieu et l'Ange (1602).

Avec la Ronde de nuit, Rembrandt provoque un scandale, qui eut des répercussions sur la suite de sa carrière.

5eme représentation paysage

La Laitière : un chef-d'œuvre au rayon frais depuis 1973<br/> Les icônes de la pub. La BD. Fabriquer une belle arme. Expressions. TRONES. Zoomorphisme/anthropomorphisme. Chaise. Art et pub. Joconde détournement. Ma chambre. Erwin Wurm - Artists. "Je cherche à donner une cotation à l'art" Artiste belge parmi les plus dérangeants, tatoueur de cochons et inventeur d'une machine à faire de la merde, il explique vouloir intégrer ses créations au système économique. Le Monde | 25.08.2005 à 13h28 | Propos recueillis par Propos recueillis par Geneviève Breerette Ce quadragénaire est un artiste entreprenant, et son grand atelier, un loft à Gand (Belgique), ressemblerait à une PME s'il n'y avait dans un coin quelque pelle ornée de motif héraldique et, près des fenêtres, d'étranges plantations en eaux stagnantes qui ont tout de bouillons de culture en vue d'hybridations.

Trois ou quatre assistants sont plantés devant des ordinateurs. L'un d'eux travaille sur le dessin de la chapelle de style gothique construite, à l'initiative d'une entreprise privée, pour accueillir douze vitraux réalisés à partir d'images de corps aux rayons X : une vraie danse macabre digne de l'imagerie contemporaine des grandes peurs et pestes à la fin du Moyen Age. Le téléphone sonne tout le temps. Ça avance. 10 choses à savoir sur ... Wim Delvoye. Cette semaine, Artsper vous raconte le belge tatoueur de cochons, l’enfant terrible de l’art contemporain, en 10 points. Wim Delvoye est un artiste plasticien belge, né à Wervik (Flandre-Occidentale) le 14 janvier 1965. Il vit et travaille à Gand. Il fait partie, avec Jan Fabre, Alain Platel, Jan Lauwers, Luc Tuymans, Panamarenko ou Anne Teresa De Keersmaeker, de cette génération d’artistes flammands qui ont révolutionné l’art contemporain. Les mélanges constants osés par Delvoye l’inscrivent dans la tradition d’un Brueghel ou d’un Bosch, qui eux aussi confrontaient le trivial (excréments, alimentation, sexualité) avec le religieux ou le politique.

En 2000, il fait une entrée fracassante dans le monde de l’art contemporain avec son installation Cloaca, présentée pour la première fois au Mkha d’Anvers, qui reproduit fidèlement le processus de digestion. En 2000, toujours attaché aux pratiques anciennes, il réinvente la pratique du vitrail. En 2012, il investit le Louvre. Vitrail-X Cloaca Suppo.

Satire et caricature

L'ENFER. Le Graoully. Histoire du design. Art et guerre. Oeuvres détruites ou volées. Harcèlement scolaire. Captain America. Sortie à La Cour d'Or. Négationnisme révisionnisme. Street Art. Photographie. Arago - Le Portail de la Photographie. Estampe. Atelier de gravure. Le sens des images | cinéma, photos et société. Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes. L'apport de l'Education aux médias et à l'information (EMI) et de l'esprit critique L’éducation aux médias et à l’information met l’accent sur la capacité des élèves à analyser l’information et la source dont elle émane.

Le programme pour le cycle 4 cite comme première compétence de l’EMI « Une connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du XXIème siècle. » Outils pour l'école, le collège et le lycée Dans le premier degré Pour le premier degré, la vidéo Vinz et Lou « La vérité ne sort pas toujours de la bouche d'internet » permet, sans traiter directement de la rumeur, de lancer le débat avec les élèves sur la manière dont ils vérifient les faits et croisent les informations. Toujours dans le premier degré, le site de l'IEN de Cluses (académie de Grenoble) met en ligne le travail de Rose-Marie Farinella qui fait passer à ses élèves un diplôme d'apprenti hoaxbuster à travers une séquence du 8 séances.

Pour le collège et le lycée Réagir face aux théories du complot. Effet de réel et énonciation : exemple d’un reportage télévisuel | e-portfolio. Le Dictateur. Le Dictateur (The Great Dictator en anglais) est un film américain, de type satirique, réalisé en 1940 par Charlie Chaplin. Ce film, conçu avant l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, fut le plus grand succès commercial de Charlie Chaplin[1] et contribua à mobiliser l'opinion publique nord-américaine en faveur des démocraties européennes, à une époque où seul le Royaume-Uni résistait encore à l'Allemagne nazie. Il est ouvertement inspiré par le régime nazi mis en place par Hitler. Le gouvernement allemand a d'ailleurs protesté officiellement contre sa réalisation et demandé l'abandon de ce projet, que Chaplin a tenu à terminer malgré ces pressions[2]. Le dictateur Adenoïd Hynkel incarné par Chaplin est largement inspiré par Hitler, et le personnage de Benzino Napoleoni (interprété par Jack Oakie) est inspiré de Benito Mussolini.

Synopsis[modifier | modifier le code] Fiche technique[modifier | modifier le code] Distribution[modifier | modifier le code]

Propagande

Culte personnalité. [Multi] [MKV Corp] Bram Stoker's Nosferatu & Dracula Movies (1922-92) TiNY [720p] (Page 1) / Films haute définition et blu-ray / Ultim-Zone | Le partage devient une réalité ! Pline l'Ancien : Histoire naturelle : livre XXXVI (traduction) traitant de la peinture et des couleurs (zeuxis) I. Estime où est la peinture. II. Cas que l'on fait des portraits. III. Résumé : Remèdes. histoires et observations, Auteurs : Messala l'orateur, Messala le vieux, Fenes-tella, Atticus, Verrius, M. Auteurs étrangers : Pasitèle, Apelle, Mélanthius, Asclépiodore, Euphranor, Héliodore qui a écrit sur les offrandes dans la ville d'Athènes, Métrodore qui a écrit sur l'architecture. I. [1] Nous avons exposé presque complètement l'histoire naturelle des métaux qui constituent les richesses et des substances qui en dépendent, liant tellement les choses, que nous avons présenté à la fois le nombre immense des compositions médicinales qu'ils fournissent, les mystères des officines (XXXII, 38; XXXIV, 35), et les pro-cédés minutieux de la ciselure (XXXII, 55), de la statuaire (XXXIV, 9) et de la teinture (XXXIII, 36)

. [3] Déjà même les trumeaux de marbre ne nous plaisent plus, ni ces portions de montagne que la scie étend dans nos chambres à coucher; nous nous sommes mis à peindre même la pierre. Croix gammée nazie. La croix gammée nazie (nommée en allemand Hakenkreuz, « croix en crochets ») a été utilisée comme symbole par Adolf Hitler et le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) en raison de son association avec les peuples « aryens » dont ils se réclamaient. La croix gammée nazie est une représentation dextrogyre (qui pointe à droite) du svastika. En Occident, pour des raisons historiques, la croix gammée est généralement associée au nazisme, ce qui n'est pas le cas en Asie.

Le svastika dextrogyre noir, emblème du nazisme, a été transformé en l'inclinant à 45° sur un disque blanc, position moins fréquente pour les svastikas indiens. En terme héraldique, il ne s'agit donc pas à proprement parler d'une « croix », comme le svastika d'origine, mais d'un « sautoir gammé ». La croix gammée fut adoptée par le NSDAP alors qu'il n'était encore que le Parti des travailleurs allemands (DAP), et devint dès 1920 son emblème officiel. Origines du symbole[modifier | modifier le code] Sieg Rune. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « Rune Sieg » et « Sieg rune » redirigent ici. Pour le symbole nazi, voir « Insigne de la Schutzstaffel ». Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins.

Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode. s [s] Le Codex Vindobonensis 795 donne un nom de lettre correspondant dans l’alphabet gotique sous la forme sugil, restitué en gotique comme sauil, 𐍃. Cette rune notait à l'origine le son [s]. Elle est identique graphiquement et phonétiquement à la lettre phénicienne , Šin [ʃ] (Soleil) issue du protosinaïtique , qui sera reprise par le sigma Σ grec ionien (noté ᛋ jusque vers 400 avant J.C)[1] puis le S étrusque et le 𐌔 italique (semblable par ailleurs au tsade [sʼ] phénicien[2].

Poèmes runiques[modifier | modifier le code] Les trois poèmes runiques décrivent cette rune : Usages au XXe siècle[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code] Symbolisme des couleurs. Les drapeaux se fondent généralement sur une symbolique des couleurs. Le symbolisme des couleurs est l'ensemble des associations mentales entre les différentes couleurs et des fonctions sociales et des valeurs morales. Ce symbolisme varie d'une société à l'autre, dans le temps et dans l'espace. La couleur en général, en ce qu'elle s'oppose à la grisaille, a sa symbolique, et chaque champ chromatique en particulier s'associe à des significations qui se sont confirmées dans le temps ou ont pris une connotation nouvelle suivant l'évolution des mœurs ou de la technologie, et des faits historiques.

Constantes et variations[modifier | modifier le code] Les champs chromatiques décrits par les noms de couleur fondamentaux diffèrent selon les langues et les contextes culturels, et ces délimitations entre les couleurs encadrent les associations possibles. On n'a pas relevé de constantes dans les associations symboliques de ces termes. Histoire[modifier | modifier le code] Couleurs, nombres et notes.

Arts plastiques - !!!!! Ressources d'accompagnement arts plastiques C4. Lettre numérique n°3 la sérendipité. En ce début d’année, cultivons la sérendipité … La sérendipité c’est le don, grâce à une observation surprenante, de faire des trouvailles et la faculté de découvrir, d’inventer ou de créer ce qui n’était pas recherché. De multiples exemples montrent l’importance de la sérendipité dans l’histoire des sciences et des techniques, dans l’art, et dans le domaine de la décision.

Depuis Marcel Duchamp, le goût du hasard permet aux artistes de lâcher prise et de faire entrer la vie dans leurs ouvres jusqu’à aujourd’hui, a fortiori dans l’art numérique. Dans les compétences à acquérir au collège en arts plastiques, la curiosité et le hasard occupent une place importante. Le choix de cette lettre sur la sérendipité et le hasard apparaît comme une évidence, une nécessité, un chemin inattendu pour apprendre et créer différemment. Terminons cet éditorial par un titre emprunté à Mallarmé : « Un coup de dés jamais n’abolira le hasard » -Réflexions sur la sérendipité: -Ressources pédagogiques WordPress: Rechercher. L'évolution du socle dans l'art - Part.1. Dans l’histoire de la sculpture il y a aussi celle du socle, de l’espace et du format.

La sculpture va faire évoluer le socle. D’abord conçu comme une mise à distance, le socle a été remis en cause depuis Rodin. Le socle, intermédiaire entre l’objet et le sol met en valeur. Il peut aussi contribuer à en développer le sens jusqu’à devenir lui-même une partie de l’œuvres. Ce billet vous propose une définition du socle et un panorama de son évolution dans l’histoire des arts. Table des matières Définition Socle : Support d’une statue ou d’une sculpture qui sert à la stabilité et à la présentation de l’ensemble.Synonyme : Piédestal, base Un piédestal (pluriel : piédestaux) est un support isolé qui sert à recevoir une colonne, une statue, un buste ou un grand objet d’art et d’ornement (vase, candélabre, stèle, fontaine). On parle de piédouche (de l’italien pieduccio) ou de scabellon pour désigner un petit piédestal, généralement destiné à poser un buste ou une statuette.

Les origines du socle © S. L'évolution du socle dans l'art - Part.2. Pour faire suite à la première partie visible ici Le socle moulé Le socle translucide à Trafalgar Square,le quatrième socle de la place (voir plus loin: Le quatrième socle à Trafalgar Square) : Pour réaliser cette oeuvre, Rachel Whiteread a moulé le socle elle en a réalisé une copie en résine translucide pour la poser inversée dessus. Le vide et le plein, l’endroit l’envers et le positif et le négatif du moulage, le lourd et le léger voilà autant d’idées qui sont impliquées. Rachel Whiteread à Trafalgar Square, Londres Le socle objet Les sculpteurs contemporains ont majoritairement aboli le socle, néanmoins certains le conservent comme un ancrage à l’histoire de l’art. Bertrand Lavier : Brandt / Hoffner, 1984.

Ici le socle fait partie intégrante de la sculpture, évoquant la société de consommation et notre propension à thésauriser, à engranger, accumuler. Bertrand Lavier, Panton sur réfrigérateur, 1989 Hans Van Den Ban Le socle parodié Pierro Manzoni Gilbert et George, singing sculpture 1971- 91. L'écriture : le Story board.

Commande MATERIEL arts plastiques

Primark : ce symbole tant aimé d'une mondialisation détestable. Quand Burger King promet aux enfants qu'être un grand passe par le hamburger. ClassroomScreen. 2016 Guide SGDSN MEN 616100.