background preloader

Seancaseyparis

Facebook Twitter

seancaseyparis

Community Manager, internal social networks (Jive rocks!), innovation, banks, music, art. tea... Tweets in English and French. Opinions are my own

EXCLUSIF. La nouvelle bombe de l'affaire Kerviel. Nathalie Le Roy aurait dû en avoir terminé avec l’affaire Kerviel.

EXCLUSIF. La nouvelle bombe de l'affaire Kerviel

La première fois qu’elle a vu débarquer le jeune trader dans son bureau, c’était tout de même il y a plus de sept ans. Lui était accusé d’avoir fait perdre 4,8 milliards d’euros à la Société générale. Elle, commandante de police, chef de groupe au sein de la prestigieuse brigade financière, venait d’hériter de la plainte de la banque. Le dossier d’une vie. "Cette affaire m’a passionnée", confie Nathalie Le Roy, la cinquantaine élégante avec ses cheveux blonds et ses yeux bleus. J’étais si impliquée que je suis allée à toutes les audiences au palais de justice. " Affaire Kerviel : le scoop que vous avez manqué Par Eric Verhaeghe. Dans l’affaire Kerviel, tout n’a pas été dit, loin de là.

Affaire Kerviel : le scoop que vous avez manqué Par Eric Verhaeghe

Jusqu’ici, l’accusé n’est pas parvenu à démontrer clairement l’implication de sa hiérarchie dans le naufrage de ses placements hasardeux en 2008, et la version officielle soutient toujours que Daniel Bouton lui-même n’était pas au courant de la petite prise de risque à 50 milliards d’euros sous la signature de l’un de ses affidés. Mais un scoop récent vient de laisser penser qu’il en est vraisemblablement autrement. Kerviel dans le cartel Selon un article à lire de Marie-Jeanne Pasquette sur minoritaires.com, la version donnée par Daniel Bouton sur le déroulement des faits entre la découverte des pertes colossales de Kerviel, intervenue officiellement le samedi 19 janvier, et la révélation des pertes le 24 janvier, est très éloignée de la vérité.

Gafanomics new study by fabernovel. How to unlock the future of money and create a fairer world. On the money front, banks are feeling the pressure from the cost savings and time efficiencies Bitcoin promises as well.

How to unlock the future of money and create a fairer world

Banks are also feeling Bitcoin’s threat to debit and credit card issuers, with large cost savings to be had, reports suggest Bitcoin could challenge or replace traditional payment services in years to come. Recent research from Citibank states - "Bitcoin transactions have potential cost advantages over conventional payments and reduce the need for intermediation. The gap between conventional transactions cost and any bitcoin fees for convenience and increased security will allow bitcoin to make incursions into this market. " This has led to Citibank testing its own digital currencies and platforms, Citicoins, which are based on Bitcoin and the Blockchain. Expect more and more banks to jump onto the Blockchain Bandwagon. Thus, the adoption of Bitcoin, may ironically come from banks acting as trusted intermediaries rather than from consumer adoption first. L’affaire Kerviel, poil à gratter de l’e-réputation de la Société Générale. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’image numérique de la Société Générale aura souffert durant le premier semestre 2015.

L’affaire Kerviel, poil à gratter de l’e-réputation de la Société Générale

La banque a été condamnée au mois d’avril par la Cour de Cassation à verser 80 000 € à un ancien stagiaire dont l’entreprise avait repris un projet sans son accord, sujet qui a provoqué plusieurs milliers de tweets et dizaines de milliers de partage sur facebook. Et, moins d’un mois après, c’est l’affaire Kerviel qui repart suite à la déposition d’une commandante de police relevée par Mediapart, provoquant plus de 30 000 tweets sur le sujet en quelques jours. Ce témoignage est évidemment gênant pour la Société Générale, puisqu’il remet en cause la version toujours défendue par la banque, celle d’un trader qui aurait déjoué tous les contrôles internes au nez et à la barbe de ses responsables.

L’affaire Kerviel suscite un intérêt important depuis 2008, comme le montre l’aperçu des recherches sur le sujet obtenu via Google Trends. Quand la justice se joue dans les médias - Les Echos. Accueil A la lumière de "l'affaire Kerviel", Valérie de Senneville éclaire le nouveau credo des avocats : la défense de leurs clients se passe autant dans les médias qu'au prétoire.

Quand la justice se joue dans les médias - Les Echos

Chaque mois sa chronique dans Enjeux Les Echos.(...) Cet article est réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. Et aussi sur les Echos. Les deux chapelles journalistiques de l’affaire Kerviel. Deux camps journalistiques se dessinent dans l'affaire du trader de la Société générale Jérôme Kerviel, condamné pour ses engagements vertigineux sur les marchés en 2008 et une perte record de 4,9 milliards d'euros pour la Société générale.

Les deux chapelles journalistiques de l’affaire Kerviel

Crocs de boucher, situé dans le camp "kervielosceptique", décrypte cet antagonisme et épluche faits et documents. Résumé saisissant du délire financier qui a saisi le monde depuis deux décennies, l'affaire Kerviel, où d'aucuns voudraient voir l'affrontement homérique d'un individu et d'un système, déchaine les passions et enflamme les réseaux sociaux.

Il a divisé aussi journalistes et médias en deux camps qui deviennent au fil des années antagonistes, au possible désarroi des lecteurs. C'est trop bête pour eux et c'est ainsi que Crocs de boucher, plein de sollicitude, a décidé de leur ouvrir les coulisses de l'affrontement intellectuel et de ré-expliquer ce dossier très technique.

Social media