background preloader

Participation des habitants

Facebook Twitter

Accueil | Madame la maire. Accueil. Séminaire mensuel du GIS « Démocratie et participation » L'année 2014 s’ouvre avec le renouvellement du GIS « Démocratie et participation » pour une nouvelle période d’activité 2014-2017. Le programme qui démarre est marqué par trois grandes orientations. En premier lieu, nous développerons le travail réflexif sur l’usage de la recherche dans les pratiques de participation, les réflexions des praticiens sur leurs propres pratiques et l’engagement des chercheurs aux côtés des acteurs.

Le prochain colloque du GIS Acteurs et chercheurs dans la fabrique de la participation : postures, réflexivité, effets et significations politiques et sociales permettra d’approfondir cette thématique d’ici la fin de l’année 2014. Un appel à communications sera publié à la fin du premier trimestre. En dernier lieu, le GIS inaugure un séminaire mensuel à Paris : les lundis du GIS. Programme du premier semestre 2014 : Le 10 mars : Joëlle Zask (IHP, Université d'Aix-Marseille), Participer. IMI, Salle de Vinci. Revue Participations 2011/1, Démocratie et participation : un état des savoirs.

Faire participer les citoyens au lieu de faire à leur place (Gouvernance) | Initiative positive. Ancien élu de la mairie de Brest, Michel a œuvré pendant 20 ans sur trois mandats en faveur de la citoyenneté. Son idée : donner plus de place aux habitants. Il a développé une politique du numérique comme support au développement du pouvoir d'agir des citoyens. Cette démarche a donné naissance à plusieurs projets : Résultat : " De nouveaux projets émergent de façon totalement autonome par rapport à la collectivité, du coup c'était facile d'arrêter mon mandat d'élu car il y avait des dynamiques locales ! Aujourd'hui Michel n'est plus élu mais continu de s'engager dans les pratiques numériques au service de la création citoyenne.

Un bel exemple de mise en action.... Partagez cette initiative : Kaleido'Scop | Participation et débats citoyens. « La participation est une démarche avant d’être une solution. Elle permet de mener à bien un projet dans des environnements marqués par leur complexité et leur caractère incertain… » « Nous considérons nos actions de conseils, de formations et d’accompagnement comme intrinsèquement porteuses de démarches participatives. » Pour Kaléido’Scop, …la participation fait sens quand elle permet aux individus de prendre une juste place dans la vie démocratique des organisations et des territoires.

…La participation apporte de l’efficacité aux projets. Nous intervenons de multiples manières (facilitateur, formateur, évaluateur…) et nous créons les conditions de l’émergence d’une intelligence collective au service des besoins et des finalités… Nous oeuvrons dans les champs de la participation citoyenne et de concertation en proposant des outils et un accompagnement global aux porteurs de projets. La concertation comme processus : l’innovation sociale facilité par des outils d’animation éprouvés. Participons.fr. Démocratie directe en action pour la ville de New York.

Comment favoriser l'engagement citoyen ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Hubert Guillaud - InternetActu Favoriser l'engagement citoyen via les nouvelles technologies… Qui y croit encore ? C'est l'engagement citoyen lui-même qui s'est transformé avec les évolutions de nos sociétés. Et si les nouvelles technos sont un levier, elles n'agissent pas de manières neutres ou uniformes. Ce qui est sûr, c'est qu'elles ne sont certainement pas une solution à tous les maux politiques de nos sociétés… nous disent unanimement les intervenants de la conférence Lift 2010. Rahaf Harfoush est responsable de la stratégie des médias sociaux au World Economic Forum, après avoir eu un rôle dans l'organisation de la campagne politique d'Obama sur le net. La question qu'elle adresse à l'assistance de Lift est simple : “Comment les réseaux sociaux transforment-ils notre interaction avec le monde politique ?

Internet a-t-il un impact sur la façon dont les citoyens peuvent influencer la politique ?” Mais depuis la campagne, les choses ont changé. Conseils de quartiers, empowerment, community organising, etc. CAPACITATION ET EXPERTISE CITOYENNES. Budget participatif, concertation : quel impact réel sur la ville. Budget participatif © Radio France Une ville gouvernée de manière participative serait-elle très différente d’une ville dirigée de manière représentative ? Comment faire davantage participer les citadins et les citoyens à ces nouveaux modes d’expression et comment les organiser ? Les réunions de concertations sont-elles efficaces et utiles, en particulier quand elle concernent des projets d’urbanisme ?

Enfin, comment les architectes et les urbanistes se positionnent-ils par rapport à ces questions ? Reportages avec l'architecte Stéphane Maupin et Eric Hamelin, concepteur de Carticipe Loïc Blondiaux ; Marie-Hélène Bacqué JC Francis © Radio France Avec : Loïc Blondiaux, professeur des Universités au Département de science politique de la Sorbonne (Paris I) et Marie-Hélène Bacqué, sociologue, professeure à l'université Paris Ouest Nanterre La Défense, directrice du laboratoire Mosaïques et Jean-Louis Cohen, historien de l'architecture et de l'urbanisme. Capacitation-Citoyenne. Des collectifs qui interrogent et croisent leurs pratiques pour renforcer leurs actions solidaires et citoyennes Collectifs d’habitants, de quartiers, de chômeurs, de femmes, d’habitants de la rue, de sans-papiers, espaces de débat ou de concertation, budgets participatifs, ateliers artistiques, ateliers urbains, économie solidaire, environnement… Une centaine de collectifs et de structures de tous horizons font vivre Capacitation Citoyenne depuis 2ooo.

Ce sont des groupes belges et français en majorité, mais aussi quelques-uns du Brésil et du Sénégal, qui développent des actions collectives pour améliorer les conditions de vie sur leur territoire. Capacitation Citoyenne propose des moyens pour se rencontrer, se ressourcer, se confronter, se renforcer. Chacun a des capacités, mettons-les en action ! Capacitation ? Fonds de participation des habitants | La FABRIQUE. Le Fonds de Participation des Habitants (FPH) est un dispositif qui donne les moyens aux habitants, constitués en association ou non, de se mobiliser pour leurs quartiers.

Le FPH soutient les projets des habitants qui contribuent à l’animation du quartier, l’amélioration du cadre de Vie et le développement des échanges entre générations et entre communautés culturelles. Le principe même du FPH, c’est la participation des habitants à tous les niveaux. Dans le fonctionnement du dispositif, ce sont les habitants eux-mêmes au sein des comités d’attribution qui accompagnent et sélectionnent les projets financés. Le Fonds de participation des habitants (FPH) est un dispositif financé par la Région Nord - Pas de Calais et la Ville de Roubaix.

Beecitiz, outil de gestion de requêtes des citoyens. LA BOITE | A EXPÉRIENCES | A OUTILS | A IDEES | Pour une participation démocraTIC.