background preloader

Objets d'étude

Facebook Twitter

La machine tue-t-elle l’emploi ? Des effets quantitatifs.

La machine tue-t-elle l’emploi ?

À première vue, la substitution d’un travail effectué par l’homme par un travail fait par une machine conduit automatiquement à une destruction d’emploi. C’est le cas par exemple quand on remplace une caissière par une caisse automatique. Cependant, les choses ne sont pas si simples. Gains de productivité. La machine peut-elle remplacer l'homme - Compte Rendu - Choubakaxx. La Machine Peut Elle Remplacer l'Homme ?

La machine peut-elle remplacer l'homme - Compte Rendu - Choubakaxx

Substituable : Un bien ou produit substituable est un bien pouvant remplacer ou être remplacé par un autre bien pour répondre à un même besoin. Lecaractère substituable de deux types de biens peut être subjectif et variable selon les individus. Caissières contre caisses automatiques : un paradoxe capitaliste Il y a quelques jours était diffusée uneémission sur les caisses automatiques, destinées à terme à remplacer les caissières de supermarché. Deux camps s’affrontaient alors, l’un pour prétendre que cette évolution allait permettre unesatisfaction plus grande du client (rapidité), et l’autre que ce système automatisé allait mettre à la porte un grand nombre de travailleurs déjà mis à rude épreuve (au nom de la rentabilité).

Jusqu'où la Machine va-t-elle remplacer l'Homme (...) - Courbis, « LE » Blog Officiel. Introduction Dans bon nombre de ses romans et nouvelles, l’écrivain américain Isaac ASIMOV décrit des sociétés futuristes où des robots aux comportements quasi humains vivent avec l’Homme, voire même sans lui.

Jusqu'où la Machine va-t-elle remplacer l'Homme (...) - Courbis, « LE » Blog Officiel

Bien que cette anticipation mécaniste de notre avenir puisse paraître plus qu’exagérée, elle pose le problème du remplacement de l’Homme par la Machine : jusqu’où une telle substitution est-elle possible ? Et jusqu’où se fera-t-elle ? Les machines, c’est à dire, pour reprendre la définition du dictionnaire, des « ensembles de dispositifs destinés à recevoir une certaine forme d’énergie et à la transformer pour produire un effet donné », ont été le plus souvent conçues dans un contexte de production industrielle. C’est pourquoi, dans une première partie, je ne considérerai l’Homme qu’en tant que facteur de production, face à la Machine. L’homme, facteur de production, face à la Machine. L’utilisation d’outils simples lui a d’abord permis de mieux tirer parti sa force physique. Rémunération. Rémunération. Le salaire : fixation et paiement.

Dernière mise à jour le 19 juin 2013 Synthèse Le salaire est la contrepartie du travail fourni.

Le salaire : fixation et paiement

Le salaire brut comprend l’ensemble des sommes convenues et des avantages accordés par l’employeur : salaire de base, avantages en nature, primes, gratifications, pourboires, ainsi que des majorations prévues par la loi ou les accords collectifs (majoration pour heures supplémentaires, travail de nuit, du dimanche, travail salissant ou pénible…). Il ne comprend pas les remboursements de frais professionnels, les indemnités présentant le caractère de dommages-intérêts (telle l’indemnité de licenciement), ni les sommes versées au titre de l’intéressement ou de la participation.

A savoir Les procédures d’enchères électroniques inversées sont interdites en matière de fixation du salaire. Sommaire Fiche détaillée Comment est fixé le salaire de base ? Salaire moyen d'un salarié français. Combien gagne un salarié français en moyenne ?

Salaire moyen d'un salarié français

En 2013, les patrons français gagnaient en moyenne 2.934.331 euros par an, contre 28.215 pour les salariés. Pour sa part, Alex boubou veut laisser tomber le calcul du salaire moyen, au profit du médian, qui, lui, «tient compte de la vraie répartition». En 2011, le salaire médian des Français s'élevait à 1712 euros, selon l'Insee, Le salaire moyen en France 2.449 euros / mois soit 26.988 euros / an. Le salaire brut moyen s'élève à 2 830 euros par mois.

Protection de la rémunération. Objet de la loi La loi du 12 avril 1965 relative à la protection de la rémunération des travailleurs a pour objet de fixer les règles relatives au paiement de la rémunération aux travailleurs.

Protection de la rémunération

Elle vise donc à assurer au travailleur la libre disposition de la rémunération qui lui est due. Cette loi n’a donc pas pour but de déterminer le niveau du salaire minimal (barèmes) que l’employeur doit payer au travailleur. Cet aspect de la question est régi, pour le secteur privé, par des conventions collectives de travail conclues au niveau des entreprises, des commissions paritaires ou, à défaut, au niveau interprofessionnel (au Conseil national du Travail). Il convient par ailleurs de garder à l’esprit que la notion de « rémunération » est un concept qui, selon la loi concernée, ne recouvre pas toujours les mêmes éléments.

Champ d’application Sont donc visés par la loi : Notion de rémunération. L'égalité de rémunération entre les femmes et les hommes. Dernière mise à jour le 10 janvier 2013 Synthèse Tout employeur est tenu d’assurer, pour un même travail ou un travail de valeur égale, l’égalité de rémunération entre les femmes et les hommes : ce principe interdit toute discrimination de salaire fondée sur le sexe.

L'égalité de rémunération entre les femmes et les hommes

Tous les employeurs et tous les salariés sont concernés, qu’ils relèvent ou non du Code du travail. Les salariés du secteur public sont donc également visés.