background preloader

Sciure

Facebook Twitter

Climat : les grands enjeux de la signature de l'Accord de Paris. Le 12 décembre dernier, lors de la COP21, 196 pays ont adopté l'Accord de Paris.

Climat : les grands enjeux de la signature de l'Accord de Paris

Un accord considéré par de nombreux observateurs comme historique. Mais de l’aveu même de Christiana Figueres, la secrétaire exécutive de la CCNUCC (Convention cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques), il s’agissait là de "la partie facile". Tout ou presque reste à faire pour que cet accord constitue le cadre permettant d'atteindre réellement l’objectif d’un réchauffement limité à 2°C. Ce 22 avril, en cette journée internationale de la Terre, une première étape devrait être franchie – symbolique mais pas seulement : celle de la signature de l’accord.

Cold rush 09 - Pilldriver - Pitch Hiker - 1995. COP 21 : Repenser le droit international de l’environnement – EurActiv.fr. Si la COP 21débouche sur la signature d’un accord global et juridiquement contraignant, encore faudra-t-il s’assurer de sa bonne application et de son efficacité à emplir l’objectif de protection de l’environnement contre le réchauffement climatique.

COP 21 : Repenser le droit international de l’environnement – EurActiv.fr

Yann Aguila est avocat et préside la Commission Environnement du Club des Juristes – le premier think-tank juridique français, qui a récemment rendu public un rapport intitulé « Renforcer l’efficacité du droit international de l’environnement – Devoir des Etats, droits des individus ». Le récent rapport du Club des Juristes fournit un bilan de l’efficacité des textes issus des négociations environnementales. Le droit international de l’environnement est un droit jeune et atypique dans le corpus de normes internationales. Passant en revue les traités existants et les conditions de leur application, le rapport fait état de leurs faiblesses. COP21: Réchauffement, contraintes, financement... Ce qu’on sait du projet d’accord. CLIMAT Le projet d’accord mondial issu des négociations de la COP21 a été présenté ce samedi par Laurent Fabius au Bourget...

COP21: Réchauffement, contraintes, financement... Ce qu’on sait du projet d’accord

C.Q. avec AFP Publié le Mis à jour le « S’il est adopté, ce texte sera un tournant historique. » Le projet d’accord mondial issu des négociations de la COP21 a été présenté ce samedi par Laurent Fabius au Bourget (Seine-Saint-Denis). Cet engagement, qui entrera en vigueur en 2020, doit permettre de réorienter l’économie mondiale vers un modèle à bas carbone. Voici les principaux points du texte que vous pouvez retrouver en intégralité ici.

>> EN DIRECT. Un réchauffement limité à 1,5 °C. Partez en Mission:Climat sur 20minutes.fr. COP21 : un accord historique mais fondé sur un « droit mou » « Je regarde la salle, je vois que la réaction est positive, je n’entends pas d’objections : l’accord de Paris pour le climat est accepté !

COP21 : un accord historique mais fondé sur un « droit mou »

» Samedi 12 décembre, devant les représentants de 195 pays – presque toute la planète – et dans une ambiance rendue électrique par l’émotion, Laurent Fabius a abattu un petit maillet sur son pupitre, scellant ainsi l’accord de Paris. La sentence et le geste du ministre français des affaires étrangères, président de la 21e conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP21), ont été salués par une longue ovation de la salle plénière du Bourget, ponctuée d’embrassades et d’éclats de voix.

Cette assemblée de clôture, après treize jours de discussions tendues, a constitué un moment de « transe collective, confie Tosi Mpanu-Mpanu, négociateur de la République démocratique du Congo. Nous venions de nous mettre d’accord alors que la veille encore, nous nous regardions en chiens de faïence, avec des positions diamétralement opposées ! » Si certains secteurs de l’économie, comme ceux de l’énergie ou des transports, sont fortement émetteurs des gaz à effet de serre (GES), toutes les entreprises sont affectées à plus ou moins grande échelle par le réchauffement climatique.

Ce-dernier représente un coût pour toute la chaîne de valeur économique, partout à travers le monde. C’est pourquoi de nombreuses entreprises travaillent aujourd’hui à réduire leurs émissions de GES. 1. Quel est le coût du changement climatique pour le secteur économique ? La COP 21. Le 12 décembre 2015 restera comme une grande date pour l'humanité.

La COP 21

L'accord international sur le climat a été approuvé à l'issue de la COP 21. Après avoir retenu son souffle durant les 12 jours d'intenses négociations entre les 196 parties réunies pour la Conférence de Paris, la planète respire. Un accord équilibré a été signé pour engager la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Il confirme l'objectif central de contenir l’augmentation de la température moyenne en-deçà de 2 degrés, et de s’efforcer de limiter cette augmentation à 1,5 degré, afin de réduire les risques et les impacts liés aux conséquences du changement climatique.

La France était au rendez-vous de l'Histoire. L'accord est nécessairement équilibré […] : différencié, juste durable, dynamique, […] et juridiquement contraignant. Laurent Fabius Le 12 décembre 2015 Une nouvelle ère de coopération mondiale s'est ouverte. Il reconnaît la notion de justice climatique. La France prend les devants et s’engage #GoCOP21. Untitled.