Th2 : Information et intelligence collective

Facebook Twitter

Réseaux sociaux d’entreprise : le renouveau de la collaboration et du KM. Jeudi 5 avril 2012 Les logiciels et services liés à la mise en place de Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE), portails et outils collaboratifs dépasseront les 230?

Réseaux sociaux d’entreprise : le renouveau de la collaboration et du KM

Millions d'Euros en 2012. Selon la dernière étude de Pierre Audoin Consultants (PAC) « RSE, Portails et Outils collaboratifs », le marché devrait connaître une croissance moyenne annuelle de près de 10% d'ici à 2015. Cette croissance rapide d’un marché qui reste modeste est confirmée par l’enquête de Markess International selon laquelle en 2008, les canaux numériques représentaient un peu plus d’un tiers de l’ensemble des interactions clients des entreprises (web, e-mail, réseaux sociaux, mobile) pour passer à 42% en 2012 (La montée des canaux numériques pour interagir avec les clients). Cette tendance confirment le rôle clé de ces nouveaux canaux face aux canaux traditionnels (courrier, face à face, téléphone…) pour interagir avec les clients. Les outils sociaux et collaboratifs dans le viseur des grands comptes français.

Collaboratif et RSE

Les réseaux sociaux deviennent incontournables dans les politiques de recrutement, Actualités. Comment les entreprises peuvent utiliser les réseaux sociaux. Toute l'actualité "Gouvernance" Edition du 16/01/2012 - par Bertrand Lemaire L'Electronic Business Group (EBG) a organisé une conférence sur l'usage des médias sociaux.

Comment les entreprises peuvent utiliser les réseaux sociaux

Si la théorie est prometteuse, les usages concrets restent limités quand ils ne sont pas catastrophiques. « Dans le monde physique, un client mécontent peut parler de vous à dix amis ; dans les réseaux sociaux, il peut parler de vous à 10 000 personnes ». Ce constat, attribué à Jeff Bezos, le CEO d'Amazon, justifie en lui-même que les entreprises s'intéressent aux réseaux sociaux, surtout à ce qui s'y dit sur elles. Pour tenter d'y voir plus clair, l'Electronic Business Group (EBG) a organisé le 13 janvier 2011 une conférence intitulée « comment intégrer les réseaux sociaux dans le système d'information afin d'appliquer une démarche BI ».

Cinq raisons d'y aller Selon Renaud Finaz de Villaine, cinq raisons peuvent motiver les entreprises à s'intéresser aux réseaux sociaux. Encadrement et stratégie sont nécessaires. Les outils connectent les gens. Mais à quoi. Résumé : l’entreprise de demain sera connecté et le collaborateur également.

Les outils connectent les gens. Mais à quoi

Sans cela point de salut : réussite, performance, compétitivité en dépendent. C’est pour cela qu’au travers de nombreuses initiatives les entreprises essaient, depuis plusieurs années, de connecter leurs salariés. Mais les connecter à quoi ? Entre eux ? A l’information ? Dans un futur très proche, un facteur de compétitivité clé sera d’être connecté. On parle donc beaucoup de l’avenir de l’entreprise connectée mais, derrière cela, se cache une autre réalité : celle du salarié connecté. Oui mais les connecter à quoi ? - connecter les employés à l’information : oui. . - connecter les employés entre eux : c’est la dimension réseau social. Et bien cela fonctionne très moyennement. La raison de sa présence dans l’entreprise en général et ces dispositifs en particulier sont le fait d’un élément qui a l’air d’avoir été oublié dans la plupart des discours et des démarches : un contrat de travail.

Le CHU de Nantes remet à plat sa gestion des identités avec Evidian. Le projet s’appelle Gaïa, pour Gestion d’annuaire des identités et des accès et a concrètement démarré en 2010.

Le CHU de Nantes remet à plat sa gestion des identités avec Evidian

Cédric Cartau, responsable de la sécurité du système d’information (RSSI) du CHU de Nantes, explique qu’il consiste en «une remise à plat complète de toute la gestion des identités ». Ce qui est d’ailleurs, pour lui, «l’un des objectifs majeurs d’un projet IAM (Identity and Access Management, gestion des identités et des accès) ». De fait, pour le CHU, il s’agit notamment de gérer identités et accès en tenant compte des liens contractuels des personnes avec l’hôpital, un premier point «très compliqué pour un CHU ». Son objectif est également de simplifier le travail, au quotidien, des utilisateurs : chacun utilise six à huit applications, avec autant de mots de passe à ajouter à celui des sessions Windows, des accès au Webmail, etc.

Là, «l’idée est qu’il n’y ait plus qu’un seul code PIN à retenir» pour le tout, du Single Sign-On (SSO). Un lourd changement organisationnel. La souplesse de l'urbanisation du système d'information - Stratégies. Les évolutions en tout genre des aspects stratégiques des entreprises sont de plus en plus courantes.

La souplesse de l'urbanisation du système d'information - Stratégies

La vitesse et l’ampleur du déploiement de ces réorientations stratégiques reposent en grande partie sur la capacité et la réactivité des TI. Tous ces changements organisationnels des entreprises, qu’ils soient des réorganisations, des regroupements, des fusions, des acquisitions, des diversifications, de nouveaux modes de production, de nouveaux canaux de distribution, des partenariats ou des externalisations, contraignent à des modifications structurelles, parfois drastiques, du système d’information.

L’organisation va devoir maîtriser l’évolution nécessaire de son système d’information, le fourbir de la réactivité exigée, sans pour autant accroître les coûts informatiques. C’est « l’urbanisation » du système d’information qu’il faut envisager. Plus l’écart entre l’architecture actuelle des systèmes et le système d’information cible sera important, plus l’urbanisation sera nécessaire. A quoi ressemblera l’entreprise de demain ? Ce soir j’ai répondu présent à l’invitation de Bertrand au premier meetup préparatoire de l’Enterprise 2.0 Summit.

A quoi ressemblera l’entreprise de demain ?

Pour votre information, l’Enterprise2.0 Summit est LA rencontre annuelle des professionnels européens de la collaboration et de tout ce qui touche à l’Entreprise 2.0. La prochaine édition se déroulera les 7 et 8 février 2012 à Paris, vous devez donc impérativement réserver cette date dans votre agenda pour participer à cet évènement exceptionnel, j’insiste ! Bref, tout ça pour dire que les spécialistes de la profession se mobilisent pour donner un maximum de visibilité à cette manifestation, à commencer par la rencontre de ce soir. Une quarantaine de personnes s’étaient donc donné rendez-vous au lounge de NextModernity pour parler de notre sujet de prédilection. Cette vision est certes très générique et idéaliste, mais c’était le but de l’exercice. Chacun a ainsi pu donner sa définition, l’occasion pour moi de noter quelques notions et mots-clés intéressants : Information et intelligence collective - Il n'existe pas de profil type du Community Manager interne.

Les communautés en ligne constituaient le thème central du deuxième E2.0 Meetup.

Information et intelligence collective - Il n'existe pas de profil type du Community Manager interne

Cette série de rencontres-ateliers fera l'objet d'un retour lors de la prochaine conférence Entreprise 2.0 Summit, rendez-vous européen des professionnels des réseaux sociaux, de la collaboration, de la gestion des connaissances... L'édition 2012 se déroulera pour la première fois à Paris les 7 et 8 février. Les participants du premier Meetup (des consultants, des blogueurs, des éditeurs et des responsables en entreprise) s'étaient réunis dans les locaux de Nextmodernity pour tenter de définir l'entreprise de demain (voir à ce sujet le compte-rendu qu'en avait fait Fred Cavazza). C'est Lecko (ex Useo), autre cabinet de conseil spécialisé dans le 2.0, qui accueillait la deuxième rencontre.

Deux groupes de travail ont planché en parallèle sur le profil du Community Manager interne et sur son rôle d'animateur. Un pur animateur ou un manager de transition ? Le Community Manager est ouvert sur l'extérieur. Les salariés plébiscitent les formes innovantes de management et d'information, Spécial Management  : vers un circuit d information collaboratif. Repenser l'entreprise autour d'un circuit d'information collaboratif, Spécial Management  : vers un circuit d information collaboratif. Danone dope son organisation grâce au collaboratif, Spécial Management  : vers un circuit d information collaboratif.