background preloader

Facebook Twitter

Le projet – Biblio Remix. Biblio Remix est un dispositif librement copiable, remixable et adaptable. Si vous avez envie d’en organiser un dans votre bibliothèque, n’hésitez plus : voici la documentation détaillée de l’organisation de l’évènement. En bref Biblio Remix est un dispositif d’expérimentation, d’invention et de création participatives, autour des services en bibliothèque.

L’idée est de réunir des participants aux compétences diverses (bibliothécaires, lecteurs, bidouilleurs, designers, architectes, usagers ou non des bibliothèques…), et de leur proposer d’esquisser leur vision de la bibliothèque idéale, à travers des questions, des problèmes concrets et des projets à réaliser. L’objectif Dans un environnement technologique, social et culturel mouvant, comment imaginer la bibliothèque publique de demain, son périmètre d’intervention, ses dispositifs de médiation, ses modes d’action, son offre documentaire ? Partagez ! Les projets réalisés Redesigner le bibliothécaire : ils ont l’air distants ou occupés ? Echelle des plans – cadrages – De quoi s'y retrouver.

Une des clés lorsque l’on étudie ou que l’on construit une image, c’est l’organisation des éléments proposée dans un cadre. Que ce soit le cadre du tableau, celui de la vignette de bandes dessinées ou celui de l’écran cinématographique les personnages, les objets ou le décor prennent des proportions significatives. L’exposé suivant vous propose une explication de ce que l’on appelle échelle des plans en images, ses différents niveaux et leur signification, une planche synthétique et une carte à remplir pour les élèves. .

Les images sont organisées en plans. Le plan est la portion d’image représenté dans chaque case. L’échelle des plans correspond à la taille des personnages, objets ou éléments de décor présents dans l’image et leur rapport entre eux. Ainsi, selon la place qu’occupe le sujet ou le décor, sachant qu’un peu s’absenter au profit de l’autre, on pourra faire dire à l’image des choses différentes. Il permet de situer où se déroule l’action. Braveheart – Mel Gibson Très gros plan. L’Open Data culturel est possible (et les bibliothèques le prouvent !) C’est sans doute dans le champ de la culture que le développement de l’Open Data s’est jusqu’à présent avéré le plus difficile.

Mais il s’est produit cette semaine un événement important qui prouve que la démarche est possible, à condition que la volonté politique soit au rendez-vous. C’est la bibliothèque de l’INHA (Institut National d’Histoire de l’Art) qui en a apporté la preuve, en choisissant de faire passer l’essentiel des contenus de sa bibliothèque numérique sous Licence Ouverte (voir les nouvelles conditions d’utilisation). Cela signifie que la réutilisation des images d’oeuvres numérisées appartenant au domaine public sera dorénavant libre, y compris pour un usage commercial, à la seule condition de citer la source du document. Cette évolution est loin d’être anodine, et pour plusieurs raisons. Ce qui est particulièrement encourageant, c’est de constater que l’INHA n’est pas le seul établissement à avoir fait ce choix de l’ouverture. WordPress: J'aime chargement… A quoi sert vraiment l'Open data? - 20minutes.fr. Mashup, remix, sample, machinima,… au risque du droit d’auteur. Re-cut, échantillonnage, art-collage, fancfiction, … ou autres formes de créations, qu’importe la technique employée !

Toutes ces créations, fondées sur des œuvres déjà existantes, impliquent la copie, la transformation, la diffusion et le partage, soit des pratiques couvertes par un droit d’auteur ainsi que par des droits voisins accordés à l’artiste-interprète et au producteur d’une œuvre audiovisuelle ou sonore. Écrit pour le n°11 de « De ligne en ligne » édité par la BPI, publié pour illustrer plusieurs expositions… à découvrir Quels droits ?

La copie, c’est vrai, n’implique pas d’autorisation particulière lorsqu’elle est représentée dans le cercle de famille, soit pour quelques personnes de son entourage. Mais insérée dans d’autres œuvres, voire modifiée, l’œuvre ici a vocation être diffusée, très largement même aujourd’hui, sur les réseaux ou lors de manifestations. Œuvre collective, composite ou de collaboration ? Une question sans intérêt ? Attention ! Des ouvertures ? Ill. Notes. Mise à jour participative de la carte de France de l’Open Data. Nous profitons de l’ouverture imminente de la plateforme de données nantaises pour mettre à jour la V4 de la carte de France de l’ouverture des données publiques.

Petit rappel des règles du jeu La carte de France de l’Open Data présente les villes, départements, régions et mouvement citoyens qui visent ou ont accompli l’ouverture des données publiques sur le territoire français. Les internautes sont invités à remonter les informations qu’ils possèdent sur les différentes initiatives d’ouverture afin de publier une carte collaborative librement réutilisable par tous. Loin d’être exhaustive, la première version de cette carte se basait sur les informations que nous collections via nos rencontres avec le réseau open data en France et les annonces repérées dans notre veille.

La méthodologie Postulat Les conditions de présence sur la carte Les étapes d’ouverture Ouverture envisagée Ouverture en cours Ouverture effectuée Mouvements citoyens Les nouveautés de la V4 Les questionnements WordPress: Biblio Remix : les projets – Biblio Remix. La première expérimentation de Biblio Remix a eu lieu durant l’évènement TIC (Tu imagines ? Construis !) Qui s’est tenu à l’Ecole européenne supérieure d’Art de Bretagne à Rennes, du 28 au 30 juin 2013. La bibliothèque de l’école a été notre premier cobaye. Pendant une journée, par équipes de 3 à 5 personnes, les participants ont été invités à choisir un projet de remix, à le concevoir et le décrire, puis à pousser sa réalisation le plus loin possible jusqu’à un rendu visuel (maquette, schéma), et enfin à mettre en scène un scénario d’usage.

Accompagnés tout au long de la séance par les animateurs de Biblio Remix, les équipes ont montré leur prototype à la fin de la journée et raconté leur démarche, afin que ces expériences puissent être compilées et documentées. Les projets 3 jours, 8 équipes, 8 projets. La borne enrichissante est un dispositif qui, à partir d’un document, fournirait, agrégerait et synthétiserait un grand nombre de ressources utiles autour de ce document Les photos. Hackaton : règlement du concours | Délégation Académique ... UFR STGI, 6 et 7 Avril 2016 Campus des portes du Jura, à Montbéliard Règlement du concours Préambule : – L’Hackaton « Mon école à l’ère du numérique » est un concours gratuit sans obligationd’achat organisé dans le cadre du PAF de l’Académie de Besançon dont RéseauCanopé et le SUN’IP sont deux des partenaires. – Il est mis en œuvre par les partenaires de laDANE dénommé « l’organisateur » sous la responsabilité juridique du Rectorat deBesançon.

L’Hackaton « Mon école à l’ère du numérique » vise à faire produire par les participants issus de différents horizons professionnels et/ou filières universitaires des propositions d’organisations d’espaces de travail inédits et susceptibles de donner des pistes concrètes pour la mise en œuvre d’une pédagogie adaptée aux exigences du XXIème siècle. Toutes les informations nécessaires à la participation auconcours sont également disponibles sur le site de la DANE de l’académie deBesançon. – La langue officielle du concours est le français. Article 1. "Bookin’ avec nous", un concours pour ... L’Hadopi lance un concours de création de livre numérique destiné aux collégiens et lycéens d’Île-de-France avec le soutien du MOTif.

Les enseignants intéressés ont jusqu’au 15 octobre pour s’inscrire. Les prix seront remis au Salon du livre, mars prochain. Les inscriptions sont ouvertes sur le site concours-bookin.com. Prévu initialement le 15 octobre 2015, les inscriptions seront acceptées hors délais pour cette première édition. L’objectif principal est de mettre les élèves en position de créateurs d'oeuvres numériques collectives par groupe de quatre ou cinq.

En participant à la réalisation d’une œuvre dématérialisée, les élèves apprendront ainsi à utiliser des outils en ligne et seront sensibilisés aux enjeux liés à la création numérique (droit d’auteur, diffusion, formats, etc.). Les créations : un texte original avec au moins un élément d'illustration sous licence Creative Commons ou du domaine public ; diffusé sur la plateforme Youscribe, dédiée à la diffusion de livres numériques. Culture et partage : les conditions d’existence des communs culturels. Texte de mon intervention dans la journée « Les communs de la nature et des connaissances » organisée au laboratoire ISCC le mardi 4 décembre 2012. Je vais passer assez rapidement sur les fondations que les logiciels libres et leur production ont apporté à l’ensemble des communs de l’information et des connaissances.

Leur exemple, le modèle qu’ils représentent de communs informationnels purs, leurs textes “constitutifs”, les modèles de gouvernance qu’ils ont conçu et expérimenté sont extrêmement précieux. Cependant copier servilement leur modèle dans le champ des productions culturelles en général serait impossible ou nuisible. Je voudrais donc insister simplement sur un élément constitutif qu’ils partagent avec tous les communs de l’information. Mais passons à ce que j’entends par communs culturels. Quelle est la grande transformation qu’a apporté le numérique (entendu comme combinaison de l’informatique, d’internet et du Web) dans le champ culturel ? Evolution du droit d’auteur. Historique Le droit d’auteur tel qu’il est connu en France n’est pas une nouveauté, il s’inscrit dans une histoire qui remonte au début du XVIIIe siècle, afin de sanctionner les contrefaçons des œuvres écrites. Le siècle des Lumières a placé l’auteur sur un piédestal, ouvrant ainsi la voie aux premières lois après la Révolution.

D’après Foucaud (mentionné par Caron, 2006), le droit d’auteur servait au départ essentiellement à surveiller et censurer les auteurs. Sa fonction de protection civile est alors secondaire. C’est la Révolution Française qui l’a modernisé et lui a donné son importance, qui a perdurée jusqu’à il y a peu, avec les lois de 1791 et de 1793 sur le droit de représentations et le droit de reproduction.

Ce droit d’auteur évolue considérablement avec la loi du 3 juillet 1985 qui est une loi de rupture : elle élargit le champ d’application du droit d’auteur, intègre entre autres les brevets des logiciels et les droits voisins. Les ressources éducatives libres (REL) OpenData : La moyenne pour un data.gouv.fr sous formats propriétaires. Mise-à-jour du 5/12/11 à 8h40 : Les 500 jeux de données évoqués dans cet article ont apparemment été éclatés en plus de 350 000 notamment en divisant les données de l’INSEE commune par commune, mais notre analyse reste la bonne, série de données par série de données.

Alors que Regards Citoyens semble tenu à distance de la sortie du portail data.gouv.fr, nous avons réussi à consulter des documents de travail de la mission ÉtaLab nous permettant d’évaluer le contenu de la plateforme OpenData française qui sera présentée ce lundi matin en conférence de presse. Tout d’abord, Regards Citoyens ne peut que se réjouir de la sortie d’un portail référençant les données publiques librement réutilisables. C’est un effort à notre sens indispensable de l’État pour un renouveau démocratique et citoyen. Moins d’un an après son installation, l’objectif que s’est fixé ÉtaLab est donc globalement atteint. Formats propriétaires : le point noir d’ÉtaLab. Page d'accueil de Bibliofrance.org. Outils-Réseaux : ContenuSFormation. 1. Rendez-vous sur zeemaps : www.zeemaps.com 2. Cliquez sur "create a map" : une boite de dialogue s’affiche 3.

Remplir le formulaire Map Name : rentrer le nom de votre carte (n’hésitez pas à faire des tests) Map type : laisser "general" et surtout cochez "wiki map", si vous souhaitez avoir plusieurs collaborateurs à la carte. Admin password : entrer le mot de passe de votre carte, un mot de passe simple et que vous communiquerez à l’ensemble des participants (afin qu’ils puissent eux-mêmes modifier les erreurs qu’ils souhaitent corriger). Sinon ce sera à vous de repasser à chaque fois derrière pour vérifier si le nouveau point est correct. 4. 5. 6. 7. 8.

Si vous n’êtes pas l’auteur du point, vous avez tout de même la possibilité de modifier ou de supprimer ce point si vous constatez une erreur, mais pour cela la carte doit être "débloquer". 9. 10. Une fois ceci fait, vous devez copiez le code situé dan le cadre et le coller dans votre site internet. Logiciel Carte Mentale Gratuit (Freeware) Créer des cartes mentales parfaites avec des logiciels libres, des exemples et des modèles!

Edraw MindMap est le logiciel de carte mentale rapide et facile pour créer des mind maps éblouissants (des représentations graphiques des processus de pensée) pour résoudre le problème de brainstorming, l'analyse rationnelle, et la prise de décision. Il comprend des milliers de graphique prêt-à-utiliser que vous coller simplement pour créer votre dessin. Nous croyons que vous bénéficiez non seulement des facilités apportés par ce logiciel, mais aussi les gens aux alentours de vous bénéficient aussi!

Télécharger Logiciel Carte Mentale Gratuit: Laissez plus de personnes bénéficier, partagez-le. Caractéristiques du logiciel Symbole de Carte Mentale Fonction du guide intelligent Quand vous glissez et déposez le sujet, pas besoin du lien manuel, le guide intelligent vous aide à faire la disposition. Fonction de mise en page automatique Plus de 10 modes de dispositions possibles pour commuter librement. Créer un « domaine commun » anticipant le domaine public. Je rediffuse sur ce blog un billet publié par le collectif SavoirsCom1 pour interpeller La France Insoumise à propos d’une proposition de leur programme culturel portant sur le domaine public et le financement de la création.

Nous y proposons l’idée de créer un nouveau « domaine commun », anticipant sur l’entrée des oeuvres dans le domaine public, qui combinerait des idées de Victor Hugo et de Jean Zay. Au-delà de l’enjeu immédiat de la campagne présidentielle, il me semble que c’est une idée à considérer, car elle montre parfaitement que l’amélioration des conditions de vie des créateurs et l’ouverture des usages ne sont pas incompatibles, bien au contraire. La France Insoumise (mouvement citoyen pour promouvoir la candidature de Jean-Luc Mélenchon) a publié la semaine dernière son livret « Arts et Culture » dans lequel on retrouve des propositions consacrées au domaine public.

On peut y lire notamment que la France Insoumise souhaite : WordPress: J'aime chargement… Sur le même thème. Qu’est ce que Android en 10 réponses simples. Mais au fait : Android c’est quoi exactement? 10 réponses simple pour en savoir plus 1. Android est le logiciel qui fait tourner plus d’un téléphone ou tablette sur deux dans le monde. 2. Android est un logiciel de type système d’exploitation mobile comme « Windows » est un système d’exploitation sur PC.

,Il fait tourner votre mobile. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Sur le Web. Nous devons empêcher la privatisation du domaine public. Portail. IA_cbmassy (@ia_cbmassy) Telechargeroupas. Untitled. Réutilisation et accès aux données du CCFr. Open Content dans les musées : un retour d’expérience du ... Culture Numérique : de quoi parle-t-on? Usage des réseaux sociaux dans le second degré- Économie ... Les papiers dominotés – BiblioMab : le monde autour des ...