Finance/Economie

Facebook Twitter
Atlantico : Barack Obama passera la journée du 26 mars en Belgique, à l'occasion d'une rencontre politique avec l'Union européenne. L'unique discours que devrait donner le Président américain concerne les relations transatlantiques. Le traité transatlantique est supposé induire une harmonisation progressive des normes en vigueurs, mais fait l'objet de vives critiques. L'Europe a la mémoire et la vue courte en croyant aux promesses d’amitié d'Obama L'Europe a la mémoire et la vue courte en croyant aux promesses d’amitié d'Obama
▶ BERNARD TAPIE ET LE CREDIT LYONNAIS " UN COUP A TROIS BANDES "
▶ Jeux de pouvoirs et régulation bancaire (2/2)
alternative

Dennis Meadows Dennis Meadows Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Meadows. Dennis Meadows (2004). Dennis L. Meadows (né le 7 juin 1942 au Montana (États-Unis)) est physicien et professeur émérite de l'Université du New Hampshire et l'auteur du célèbre Rapport Meadows en 1972.
CRISE FINANCIERE GLOBALE : QUI EST DERRIERE ?
Définition actions et obligations
Un fonctionnement simple L’emprunteur émet une obligation sur le marché primaire pour une durée de vie prédéfinie pouvant aller de 2 à 50 ans. En contrepartie, l’emprunteur s’engage à rembourser :- les intérêts (on parle de « coupons ») pendant toute la vie de l’obligation, - le capital (on parle de « principal ») à échéance de l’obligation. Une fois que l’obligation a été émise sur le marché primaire, elle peut être cotée sur le marché secondaire. Les principes de l’investissement en obligations Les principes de l’investissement en obligations
Qu’est-ce qu'une obligation à haut rendement ou high-yield ? Qu’est-ce qu'une obligation à haut rendement ou high-yield ? Une obligation représente une part de la dette d’une entreprise, d’un Etat, d’une association, etc. Il s’agit d’un titre de créance librement négociable sur le marché ou de gré à gré*. Remboursable à une date et pour un montant fixés à l'avance, elle rapporte à son détenteur un intérêt à taux fixe ou variable et, à terme, le remboursement du capital investi. Il existe plusieurs catégories d’obligations classées en fonction de la « qualité » financière de l’émetteur, c'est-à-dire de sa capacité à rembourser son emprunt.
Credit default swap (CDS) 1994 Credit default swap (CDS) 1994 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les couvertures de défaillance[1] ou dérivés sur événement de crédit[2] ou permutations de l'impayé, plus connus sous leur nom et abréviation anglais credit default swaps (CDS), sont des contrats de protection financière entre acheteurs et vendeurs, qui furent développés par le département derivés de crédit dirigé par Blythe Masters[3],[4] à partir de 1994 au sein de la banque JP Morgan. L'acheteur de protection verse une prime[5] ex ante annuelle calculée sur le montant notionnel de l'actif à couvrir souvent dit de référence ou sous-jacent (ce montant étant également appelé encours notionnel du CDS), au vendeur de protection qui promet de compenser ex post les pertes de l'actif de référence en cas d'événement de crédit précisé dans le contrat. Il s'agit donc, sur le plan des flux financiers, de l'équivalent d'un contrat d'assurance.
La dette de la Grèce s'est vendue comme un petit pain La dette de la Grèce s'est vendue comme un petit pain Du même auteur L’information est passée inaperçue. On disait la Grèce proche de la faillite, incapable de rembourser sa dette. Et pourtant, la République hellénique a dû refuser du monde àson guichet.
Mon avis sur les CDS? de la grosse connerie ce sont des produits financiers de spéculations ,souvent logés dans le hors bilan qui permettent aux emeteurs de lever du cash à moindre coup en esperant qu'on resterait dans un monde sans cesse meilleur. Qu'est ce qu'un CDS ? Qu'est ce qu'un CDS ?
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Blythe Sally Jess Masters née le 22 mars 1969 à Oxford au Royaume-Uni est un opérateur de marché de la banque J.P. Morgan & Co. (actuelle JPMorgan Chase) dans le secteur des ressources de base et matières premières de première nécessité (head of global commodities). En 1994 elle est à l'origine d'un nouveau produit financier le credit default swap (CDS), ou couverture de défaillance. Blythe Masters (Banque J.P. Morgan) Blythe Masters (Banque J.P. Morgan)
Dans une dépêche AFP diffusée ce matin, nous apprenons que « les prix des CDS (Credit Default Swap), contrats de couverture contre le défaut de paiement, battaient des records lundi sur la France et ses principales banques, reflétant les inquiétudes des investisseurs quant à leur exposition à la crise de la dette en zone euro. Vers 11H00 (09H00 GMT), les « credit default swaps » (CDS) sur la France étaient à 191 points de base, ce qui signifie qu’il faut débourser 191.000 dollars par an pour assurer 10 millions de dollars de dette d’État française à 5 ans. » Tout ceci mérite pour le moins d’être décodé … Le retour des CDS: Décodage | ICPS Patrimoine Le retour des CDS: Décodage | ICPS Patrimoine
[10-2008] Explications visuelles et métaphoriques concernant la crise financière | Miscellanée de réflexions
-600 millions d’euros pour Société Générale CIB au premier trimestre, -1,8 milliards pour Natixis sur la même période… Au premier rang des facteurs de perte se trouvent la dépréciation des actifs risqués (exposition aux assureurs monoline, CDO, etc.) et l’augmentation significative du coût du risque engendrée par la dégradation globale de la situation économique. Pour la Société Générale, un troisième élément a détérioré de manière significative les résultats de ce premier trimestre : la dévalorisation du portefeuille de Credit Default Swaps (par rapport à la valorisation de décembre 2008) se traduit, au 1e trimestre 2009, par une perte de 470 millions d’euros. Les Credit Default Swaps Le portail Finance & Stratégies de Sia Conseil Le portail Finance & Stratégies de Sia Conseil
Directive Services Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La directive du 12 décembre 2006 relative aux services dans le marché intérieur[1], dite « directive Services » ou « directive Bolkestein », est une directive de l'Union européenne présentée initialement par l’ancien commissaire européen au Marché intérieur Frits Bolkestein et adoptée dans le cadre de la procédure de codécision — après de multiples amendements qui ont modifié significativement le projet de directive —, par le Conseil de l'Union européenne le 24 juillet 2006 puis par le Parlement européen le 15 novembre 2006, en tant que directive 2006/123/CE[2]. La directive modifie marginalement la législation sur le marché des services au sein de la Communauté européenne, en simplifiant pour un prestataire de services d'un État membre les conditions dans lesquelles il peut opérer dans un autre État membre.

Traité de Lisbonne, article 123 : le coup d'état de la finance

Comme chacun sait, est actuellement en première ligne des pays attaqués par la finance sur son point faible : la dette souveraine. Cette situation est cependant valable pour la plupart des pays occidentaux endettés, y compris , la seule différence étant que les plus vulnérables subissent en premiers les coups de boutoir de ladite finance. Les suivants sur la liste commencent d’ailleurs également à être touchés (Portugal, Espagne) à travers les agences de notation. Cet article va évoquer une question fondamentale que personne ou presque ne se pose, à savoir pourquoi les états en sont arrivés à se financer sur le marché privé. Cette question en apparence anodine est en fait lourde de conséquences sur les finances publiques et surtout pour les contribuables que nous sommes tous. C’est bien la finance qui coule : démonstration
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Chouard. Étienne Chouard Compléments

Étienne Chouard

Le Choix de la Défaite : Annie Lacroix-Riz
Conférence à METZ: "la stratégie du choc" Annie LACROIX-RIZ (1/2)
Maurice Allais prix nobel d'économie (1998).pdf
Si l’on devait attribuer un 1er prix de la personnalité la plus injustement censurée vis-à-vis de son pedigree, ce serait indéniablement à Maurice Allais que reviendrait ce prix. Prix Nobel d’économie en 1988, seul Français à avoir jamais reçu ce prix internationalement reconnu, il n’a été en tout et pour tout invité à la télévision publique française que… 2 fois en plus de 50 ans de vie publique, dont plus de 22 ans après avoir reçu son prix Nobel. La censure est d’autant plus réelle que Maurice Allais demandait régulièrement à être invité, en vain. Le scandale de l’omerta qui a pesé sur Maurice Allais
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La titrisation peut également viser à ne transférer aux investisseurs que le risque financier lié aux actifs concernés, auquel cas les actifs ne sont pas vendus, mais le risque ou partie du risque transféré grâce à une titrisation synthétique. Née aux États-Unis dans les années 1960, la titrisation a connu une expansion importante également en Europe à partir de 2000, tandis que les produits et les structures devenaient de plus en plus complexes. En France, la titrisation a été introduite par la loi du 23 décembre 1988. Sous l'impulsion de Pierre Bérégovoy, l'idée était de faciliter le développement du crédit immobilier en permettant aux banques de sortir les créances de leurs bilans et d'améliorer leur ratio « Cooke ». La crise des subprimes survenue en 2007 a provoqué un ralentissement du marché, tandis que les autorités de marché considèrent la question de savoir si la titrisation devrait être mieux encadrée.

Titrisation en France (1988) par Bérégovoy

TITRISATION - Abécédaire Atterré (AA+)
Le moteur de la dette: la titrisation des créances bancaires
La crise du crédit aux Etats-Unis