background preloader

Protection des logiciels

Facebook Twitter

Les logiciels - Comprendre le piratage informatique. Dans la section "Les techniques", vous avez vu les méthodes de piratage informatique, comme le cracking ou le spoofing.

Les logiciels - Comprendre le piratage informatique

Ces méthodes sont réalisées grâce à des logiciels spécialisés. Vous verrez dans cette page quelques un de ces logiciels, ainsi que d'autres utilitaires utiles. Les logiciels de sécurité : gratuits, indispensables. À notre époque où un antivirus ne suffit plus, voici une mise à jour des logiciels gratuits de sécurité.

Les logiciels de sécurité : gratuits, indispensables

Pour sécuriser son PC, il faut désormais : Les indispensables: Virus & malware protection - Microsoft Download Center. Les meilleurs logiciels de sécurité gratuits - 01net.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

Les meilleurs logiciels de sécurité gratuits - 01net.com

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Services Accueil Antivirus, antispyware, firewall... Les solutions de protection pour Mac. La plupart des utilisateurs de Mac se pensent protégés en utilisant un Mac, même si cela est en partie vrai, quelques virus font leur apparition sous MacOS, en particulier des adwares (logiciels publicitaires).

Les solutions de protection pour Mac

De même, si vous transférez des malwares inactifs sous Mac vers un autre système d'exploitation, ils pourraient être être actifs sous un autre système d'exploitation. Adopter quelques solutions de prévention paraît donc judicieux. Cette astuce est destinée à regrouper les principales protections existant sous MacOS. Université Numérique Juridique Francophone - Univ Droit. « Le numérique au service du droit, le droit au service du numérique » Le - AP REDACTION - Actualité L'association Open Law et l'Association pour le développement de l'informatique juridique (L'Adij) ont présenté récemment leur nouveau programme d'innovation collaborative, l'économie numérique du droit, au Numa Café.

« Le numérique au service du droit, le droit au service du numérique »

Les participants au projet, les professionnels du droit et les legaltech (legal start-up),ont également exposé les quatre défis du projet. Le programme vise à accompagner la transformation numérique du monde du droit en collaboration avec les legaltech. Nouvelles technologies. Droit à la déconnexion et transformation numérique. S’il n’est pas encore intégré au Code du travail, le droit à la déconnexion a déjà fait l’objet d’expérimentations.

Droit à la déconnexion et transformation numérique

A titre d’exemple, les salariés d’une firme automobile ont bénéficié du dispositif « Mail on Holiday » (« trêve de mails ») proposé par leur employeur, dont la nouveauté consistait en la suppression automatique des méls reçus pendant la période de congés du destinataire, en vue de limiter la surcharge de messages en attente à son retour. D’autres employeurs ont proposé à leurs salariés des Mooc (Massive Open Online Course) afin de les former aux risques de la connexion permanente. Projet de loi El-Khomri.

Protéger son PC - Tous les meilleurs logiciels gratuits. Logiciels sécurité informatique, protection et vie privée (Windows/PC) à télécharger : Gratuit. La protection des logiciels - obligement.free.fr. Si le code d'un programme en hexadécimal ressemble à s'y méprendre à la succession des coups d'une bataille navale, ce n'est sans doute pas par hasard : c'est dans cet amas de données, d'instructions et d'adresses qu'il faut chercher les traces de la guerre que se livrent pirates et éditeurs, à coups de protections plus ou moins inviolables.

La protection des logiciels - obligement.free.fr

L'ennui, c'est que, sans être visée, la frêle embarcation du joueur honnête attire plus souvent qu'à son tour les boulets perdus... La protection des logiciels La protection des logiciels est porteuse d'une injustice fondamentale : c'est en effet l'utilisateur honnête, celui qui achète ses programmes au prix fort par l'intermédiaire des circuits commerciaux traditionnels, qui se trouve pris au piège d'une guerre opposant éditeurs et pirates. Alors qu'il est le moins concerné par ce combat plutôt stérile, c'est lui qui en supporte tous les désagréments. LES LOGICIELS LIBRES. Les logiciels sont aujourd’hui largement utilisés, toutes les nouvelles technologies embarquent des logiciels.

LES LOGICIELS LIBRES

Mais certains auteurs, créateurs de logiciels n’ont pas voulu restreindre l’usage de leur logiciel, on parle alors de logiciel libre. Linux (système d’exploitation), Bind (service de nom de domaine sécurisé), Sendmail (gestionnaire de messagerie), Apache (serveur)… autant de noms qui sont devenus célèbres dans le paysage informatique, notamment sur Internet et également dans les entreprises et les administrations. Ces logiciels ont un point commun : ce sont tous des logiciels libres (free software), c’est-à-dire des logiciels fournis avec leur code source. Bien qu’omniprésent sur Internet et connu du grand public, le logiciel libre est une notion qu’il est nécessaire de définir précisément (1) pour appréhender au mieux les enjeux juridiques du logiciel libre (2).

I. Le taux de logiciels piratés en France, toujours trop élevé pour le BSA - ZDNet. Pour la Business Software Alliance, le mieux ne suffit pas.

Le taux de logiciels piratés en France, toujours trop élevé pour le BSA - ZDNet

La BSA s’appuie sur une étude menée par IDC faisant l’état des lieux du piratage logiciel à travers le monde et détaille les résultats pour la France. Selon l’étude « 34% des logiciels installés sur des ordinateurs en France ne disposent pas d’une licence conforme. » Une part non négligeable de logiciels piratés ou utilisés dans des cadres ne respectant pas la licence d’utilisation édictée par l’éditeur. Mais la tendance est plutôt à la baisse remarque la BSA : ce taux a diminué de 2% depuis 2013 et l’éditeur constate même que celui-ci est largement plus faible qu’il y a 10 ans.