background preloader

Charlotte Perriand (1903-1999)

Facebook Twitter

Créatrice d'objets devenus cultes, architecte et urbaniste, Charlotte Perriand occupe une place éminente parmi les créateurs du XXe siècle.

L'espace sans hiérarchie et modulable dont elle donne maintes propositions, celui qui permet la circulation des corps, de corps libres dans des espaces contraints, fait écho à cette « vie de liberté, détachée des formules stéréotypées » qu'elle appelle de ses vœux. Pour y parvenir, elle met en relation tout au long de sa carrière les arts et les métiers, les cultures, les formes nobles et les productions vernaculaires, la nature brute et les conceptions les plus avant-gardistes, au service d'une « esthétique sociale » (Y. Rambosson) et profondément humaniste. Attentive à l'inscription sociale et politique de l'art, elle milite au sein de divers mouvements artistiques (Union des Artistes Modernes) et politiques (Association des Écrivains et Artistes Révolutionnaires) et noue de profondes amitiés et collaborations avec les artistes de son temps, au premier rang desquels Le Corbusier, Pierre Jeanneret et Fernand Léger.
L'étude de l'œuvre de Charlotte Perriand abordera notamment les axes suivants : sa contribution à la modernité, la place qu'elle accorde à la nature dans la conception et l'usage des objets ou des habitations, son engagement politique, social et artistique, sa sociabilité artistique, son goût pour le dialogue des cultures et « la synthèse des arts ».

Downtown Laffanour Charlotte Perriand Une Maison a Montmartre. THE LONDON LIST — The Art of Living. Perriand’s work continued to evolve, and in the 1930s, she developed an interest in natural materials such as wood and cane.

THE LONDON LIST — The Art of Living

Participating in the intellectual circles of the Communist Party, where she met Miró, Picasso, André Malraux and Blaise Cendrars, she became increasingly radicalised; in response to the decade’s cascade of political and economic crises, her focus became more egalitarian and populist. She developed cheaper designs, intended to be replicated or mass-produced, and actively critiqued and campaigned against the way in which contemporary architecture failed to address adequately questions of basic social need. Perriand helped to found the Union des Artistes Modernes (UAM), and in 1933 she embarked on a photographic research project in collaboration with Fernand Léger and Pierre Jeanneret, collecting “pebbles, bits of shoes, lumps of wood riddled with holes, horsehair brushes – all smoothed and ennobled by the sea … We called it our art brut.” Discrète Charlotte Perriand. À la fin des années 1930, Charlotte Perriand choisit une nouvelle fois de se placer à contre-courant de la tendance industrielle et métallique qu’elle avait elle-même remis au goût du jour quelques années plus tôt, pour un retour à la matière brute.

Discrète Charlotte Perriand

Lorsque son ami et rédacteur en chef du journal Le Soir, Jean-Richard Bloch lui demande de créer son futur bureau, Charlotte Perriand signe de nouveau une oeuvre intemporelle : le Bureau Boomerang, en pin massif. Charlotte Perriand : "L'espace, ça se crée !" Deuxième volet de la série "A voix nue" diffusée en 1999 avec Charlotte Perriand, et reprenant des entretiens de 1984, dans lequel la designer revient sur ses dix années de collaboration à l'atelier de Le Corbusier.

Charlotte Perriand : "L'espace, ça se crée !"

Elle insiste sur la liberté qu'apportait l'architecture de Le Corbusier, "on n'était pas du tout brimé" grâce au "plan libre" et à la "façade libre" de son architecture moderniste, explique-t-elle. On avait toujours la liberté. Étudiant les choses, automatiquement on rentrait dedans et rentrant dedans, on les exprimait avec des idées nouvelles ou tout simplement des idées toutes bêtes qui paraissaient nouvelles!

Ça coule de soi, disons. On était plusieurs sur un même projet et chacun avait sa partition, au fond. Écouter. Charlotte Perriand : "Pour moi, le sujet c'est l'homme, ce n'est pas l'objet" Aux côtés de Le Corbusier, Pierre Jeanneret et de Fernand Léger, elle incarnera le combat des avant-gardes mené contre l’académisme et contre les conventions de l’art, de l’architecture, du décor et de l’équipement.

Charlotte Perriand : "Pour moi, le sujet c'est l'homme, ce n'est pas l'objet"

"Nous, les modernes", se plaisait-elle à claironner, "nous exprimons notre époque". Engagée, mais refusant tout dogmatisme, Charlotte Perriand réalise des tables, des sièges, des bibliothèques, des casiers, une maison de thé… Son art va à l’essentiel, sans négliger le confort, le corps n’est jamais oublié. Elle va de l’avant, et aspire à réconcilier l’homme avec la nature, la beauté plastique avec la civilisation industrielle.

"Le sujet c’est l’homme, c’est pas l’objet ! ". Inventaire et Biographie de Charlotte Perriand. 1903 Naissance de Charlotte Perriand à Paris le 24 octobre. 1920-1925 Entrée à l’Ecole de L’Union Centrale des Arts Décoratifs, comme boursière.

Inventaire et Biographie de Charlotte Perriand

Parallèlement : – suit des cours de Maurice Dufrène, directeur artistique de la maîtrise des Galeries Lafayette – à la Grande Chaumière, suit les cours de Bernard Boutet de Monvel, – passe à l’atelier d’André Lhôte, – va régulièrement faire des croquis d’animaux au jardin des Plantes. Le témoin du vendredi : Charlotte Perriand, un art de vivre, un art d'habiter. Architecte ?

Le témoin du vendredi : Charlotte Perriand, un art de vivre, un art d'habiter

Designer ? Charlotte Perriand. Portrait court de l'artiste réalisé à l'occasion de l'accrochage elles@centrepompidou.

Charlotte Perriand

Historique – Maison du Brésil. En 1952, le gouvernement brésilien charge Lucio Costa du projet de la Maison du Brésil.

Historique – Maison du Brésil

Celui-ci fait une esquisse et décrit en détail la « maison de l’étudiant brésilien » dans une correspondance de 1953, mais confie à Le Corbusier le soin de développer le projet et de diriger la construction du bâtiment. Tout en gardant le parti architectural de base, Le Corbusier introduira dans l’esquisse originale une série de modifications suffisamment importantes pour que Lucio Costa se détache peu à peu du projet.

Design signé Perriand - Culture et pop. Le Corbusier de Pessac - Documentaire de Jean-Marie Bertineau (2013) L'ascétisme sensuel de Charlotte Perriand. À l’occasion du vingtième anniversaire de la disparition de Charlotte Perriand (1903-1999), une exposition de la Fondation Louis Vuitton aborde de façon originale sa philosophie visionnaire d’une synthèse entre art et architecture.

L'ascétisme sensuel de Charlotte Perriand

Dès les années 1920, les objets industriels exercent une réelle fascination sur les avant-gardes. Les peintres comme Fernand Léger ou Francis Picabia, les architectes comme Le Corbusier portent l’automobile au pinacle, de même que les dadaïstes de tous poils ou les divers futuristes. On vénère le mouvement engendré par le moteur, symbole d’un avenir meilleur. Annonciateurs de beauté et de poésie, ces objets industriels sont les vrais signes d’un monde moderne à « l’esprit nouveau ». Perriand n’a pas froid aux yeux.

Perriand restera toujours engagée, parfois de façon peu visible ou contradictoire, à l’image des étapes de ce XXe siècle. La chasse aux trouvailles. Charlotte Perriand, créatrice visionnaire — Carnets de traverse. Sa carrière a duré près de soixante-quinze ans — aujourd’hui les créations de Charlotte Perriand sont parmi les plus recherchées sur le marché du design.

Charlotte Perriand, créatrice visionnaire — Carnets de traverse

Etonnante destinée ! Lorsque Perriand, 24 ans, entra dans l’atelier parisien de Le Corbusier au 35 rue de Sèvres en 1927, et lui demanda de l’embaucher, sa réponse fut laconique. “Nous ne brodons pas de coussins ici !” Pavillon du Brésil de la «Cité U» : Quand Corbu ne voulait pas de Perriand. Corbu, Charlotte et Lúcio sont sur un bateau. Lúcio tombe à l’eau. Qui l’a poussé? Que les admirateurs de ces icônes du Modernisme nous pardonnent cette mauvaise blague, mais il difficile de mieux résumer la tumultueuse histoire de la construction du Pavillon du Brésil, l’une des plus remarquables «maisons» de la Cité internationale universitaire de Paris (XIVe), la «Cité U». CHARLOTTE PERRIAND (1903-1999) : CONTRE LA TENTATION PATRIMONIALE. Charlotte Perriand, une femme du présent. Le choix de la petite cuillère Adepte de la théorie fonctionnaliste la plus stricte, elle proclame (bien au-delà des dix années qu'elle passe chez l'éditeur de la Charte d'Athènes), la fin de la « décoration ».

Les temps nouveaux appellent l'équipement rationnel aux lignes dépouillées d'où jaillit la beauté. Mais si les formes doivent sembler sans recherche, la matière et les coûts résument tout l'esprit de l'époque et signent le moment de la recherche technologique. Le monde nouveau de Charlotte Perriand.

Le 2 octobre 2019, la Fondation ouvre une grande exposition consacrée à Charlotte Perriand (1903-1999), une femme libre, pionnière de la modernité, l'une des personnalités phares du monde du design du XXème siècle qui a contribué à définir un nouvel art de vivre. A l’occasion du vingtième anniversaire de sa disparition, la Fondation rend hommage à cette architecte et créatrice visionnaire à travers une exposition qui aborde les liens entre art, architecture et design.

L’exposition retrace le travail de cette architecte, dont l’œuvre anticipe les débats contemporains autour de la femme et de la place de la nature dans notre société. Cassina soutient l’exposition de la fondation Louis Vuitton consacrée à Charlotte Perriand à travers des reconstitutions de ses œuvres et des prêts provenant de son fonds d’archives. Paris, 2 octobre 2019 – 24 février 2020 Unique firme autorisée à fabriquer les meubles dessinés par Charlotte Perriand (1903-1999), Cassina est honorée d’apporter son soutien à l’exposition « Le monde nouveau de Charlotte Perriand » présentée cet automne à la fondation Louis Vuitton, à travers des reconstitutions de ses œuvres et des prêts provenant du fonds d’archives de la société.

Cassina a toujours fait preuve d’un intérêt particulier pour la diffusion des œuvres des designers et des architectes de ses collections, en s’attachant à promouvoir des initiatives culturelles, notamment par le biais de collaborations exceptionnelles. Grâce à une reconstitution philologique fidèle et rigoureuse, menée en collaboration avec Pernette Perriand Barsac, la compagnie a produit les intérieurs du Salon d’automne (1929), comportant des rééditions de manière à restituer fidèlement ce projet révolutionnaire. CHARLOTTE PERRIAND. Dossier pédagogique - Parcours Exposition LE MOBILIER MÉTALLIQUE ET L'ESPRIT MODERNE Les débuts d'une carrière LE LOGEMENT MINIMUM Les théories novatrices des CIAM L'ENGAGEMENT POLITIQUE Le rôle des intellectuels et des artistes à partir de 1930 L'ART BRUT La recherche d'une création naturelle.

Derrière le nom de Le Corbusier, 3 œuvres cultes de Charlotte Perriand. Toute jeune fille, à l'âge de 24 ans, elle a eu l'audace de pousser la porte du cabinet d'études de Le Corbusier pour devenir son associée à l'atelier de Le Corbusier et Pierre Jeanneret. C'est aussi grâce à cette intrépidité que Charlotte Perriand a marqué l’histoire du design. Au milieu des années 1920, alors que la tendance est encore à l'art déco, elle se démarque déjà par sa simplicité, son choix des belles matières et sa fascination pour le monde industriel.

Dans la France de l’entre-deux guerres Charlotte Perriand découvre une nouvelle civilisation mécanique, qui ne cessera d'influencer sa conception du mobilier. Artiste engagée à gauche, proche du parti communiste, elle souhaitait avant tout remettre le sujet au centre de l'espace, pour favoriser le confort et les liens sociaux. Aujourd’hui, la Fondation Louis Vuitton rend hommage à l’œuvre de cette architecte parfois éclipsée par des grands noms masculins du design... 1. Charlotte Perriand : une femme entre arts et architecture. Décoratrice-ensemblière : une étape vers la profession d’architecte dans les années 20 ? En 1960 l’Ordre compte 0,8 % de femmes. Annick Colybes, « Les femmes investissent la profession. Charlotte Perriand : un siècle de design - Meubles Vintage - Blog Design Market. Interview with Charlotte Perriand - Architectural Review. From the archive: Charlotte Ellis and Martin Meade’s interview with Charlotte Perriand on her long and illustrious career from the AR’s November 1984 issue AR: You were trained at the Ecole de I’Union Centrale des Arts Decoratifs from 1920 to 1925-was it a useful training?

CP: It was a training in the decorative arts in the fullest sense, including the pejorative. The good thing about it was that the Director, Rapin, was himself a practising interior designer, not a theoretician; the training he gave us was practical. Charlotte Perriand, l'intégrale en cinq entretiens (1999) - France Culture. L’art de vivre selon Charlotte Perriand. André Bruyère et la synthèse des arts : projet de Village polychrome avec Fernand Léger (1953) Pour une synthèse des arts ? Fernand Léger et le groupe Espace à Biot. Un terrain d’expérimentation pour une modernité critique. 1 - Paru en mai-juin 1954, le numéro 4-5 d’Art d’aujourd’hui est un hors-série dédié à la synthèse de (...) 2 - « Manifeste du Groupe Espace ».

L’Architecture d’Aujourd’hui, no 37, octobre 1951. Il fut publié (...) 3 - Président d’honneur : Eugène Claudius-Petit, ministre du Travail et ancien ministre de la Reconst (...) 4 - André Bloc (1896 Alger-1966 New Delhi). Le Corbusier et Léger face à face, face au mur. - Voir les huit volumes de son Œuvre complète, publiés à Zurich chez H. 732916bfe6d7658165f8fb64106f9ecc. Les couleurs originales de Le Corbusier. CarolinaHall. Aménagement et Nature. N°2 - Nature et Architecture. Saint-Etienne Tourisme. Cahiers d'art : bulletin mensuel d'actualité artistique / [directeur Christian Zervos] I'ak S. GIKDION. Vers une architecture, un manifeste visionnaire signé Le Corbusier. En 1923, quand parait Vers une architecture, Le Corbusier n’est pas encore l’architecte renommé que l’on connaît. Il ne se nomme d’ailleurs Le Corbusier que par intermittence, signant encore certains de ses travaux par son véritable patronyme Charles-Edouard Jeanneret.

Né à La Chaux-de-Fonds (Suisse), l’homme, issu d’une lignée d’artisans, a suivi une formation de graveur-ciseleur puis de peintre avant d’étudier l’architecture et la décoration, disciplines pour lesquelles il n’obtint étonnamment jamais de diplôme. C’est à Paris où il séjourne pour un voyage d’étude qu’il fait une rencontre qui sera déterminante pour sa carrière en la personne d’Auguste Perret, un architecte pionner de la construction en béton armé – matériau que Le Corbusier ne quittera plus. Perret deviendra son « maître » en architecture. Portrait en buste d'A. Cité Radieuse Marseille. Un autre Le Corbusier : l’idée de la synthèse des arts majeurs. Mes pensées à 73 ans / Le Corbusier, aut., participant. Une journée particulière à la Villa Savoye.

Projets architecturaux : Le Corbusier - Documentaire (1967) Adely barani epj perf dossier. Le Refuge Tonneau de Charlotte Perriand à Flaine - Centre d'art de Flaine. Alex tonneau refuge. ABT 50ANS BATweb2. Les Arcs : La station créée par Charlotte Perriand fête ses 50 ans. Du village-station à la station-village. Un siècle d’urbanisme en montagne. Les stations de loisirs en montagne. Pour qui ? Pour quoi ? Comment ? Vingt ans des débats de professionnels de l'aménagement / Mountain recreational resorts. For who ? Why ? How ? Twenty years of debate among planners and developers.

Montagnes - Le plan neige pour l'aménagement de la montagne. Station de sports d'hiver, station de ski – Itineraires Virtuels. Charlotte perriand un art d habiter la montagne a s n 3. L’Atelier d’architecture en montagne. Contribution à la mise au point d’une architecture de montagne. Charlotte Perriand. "Charlotte Perriand. Photographies" 2010 Article Text 6030 1 10 20190122.