background preloader

DESIGN THINKING

Facebook Twitter

Créativité et Pensée design. Le vocabulaire du design thinking. Début 2017, j’ai eu le plaisir de diriger le numéro de la revue I2D consacré au design thinking. Le billet qui suit est une version légèrement remaniée d’un texte que j’ai rédigé pour clarifier certains termes récurrents dans le dossier. C’est une démarche un peu scolaire mais qui me semble importante. En effet, certaines personnes peuvent être sceptiques face à un jargon nouveau qui devient subitement à la mode. Pourtant, il n’y a aucune entourloupe cachée derrière des mots obscurs au premier abord, comme « idéation », « itération », « prototypage »… C’est juste que des idées nouvelles nécessitent parfois des mots nouveaux ou inhabituels.

Le reste du dossier, qui contient une vingtaine de contributions de bibliothécaires, de designers ou d’experts UX, est accessible en ligne sur Cairn. Pour en savoir plus : Un billet de blog assez dense que j’ai rédigé au sujet du co-design dans les bibliothèques d’Helsinki. L’empathie est la capacité à se mettre à la place d’autrui. Design thinking : quelques méthodes d'animation d'ateliers collaboratifs - Partie 1. Présentation de la pensée design et de la créativité. Comment le design thinking redonne du souffle à la conduite du changement ?, Le Cercle. [leçon] Qu'est-ce-que le design thinking ? - Les cahiers de l'innovation. Qu’est-ce-que le design thinking ? Le Design Thinking est tout simplement le terme utilisé pour désigner l’ensemble des méthodes et des outils qui aident, face à un problème ou un projet d’innovation, à appliquer la même démarche que celle qu’aurait un designer.

C’est une approche de l’innovation et de son management qui se veut une synthèse entre la pensée analytique et la pensée intuitive. Il s’appuie beaucoup sur un processus de co-créativité impliquant des retours de l’utilisateur final. Ces méthodes ont été élaborées dans les années 80 par Rolf Faste sur la base des travaux de Robert McKim. Années 1950: Le publicitaire américain Alex Osborn, en mettant au point la technique du brainstorming, sensibilise le monde de l’entreprise à la pensée créative.Années 1960: Création d’un premier programme inter-départemental à l’université de Stanford, la majeure de Product Design. Trois moments importants dans la fondation du Design Thinking (source : « Are You Design ? Du design thinking au design éthique : redonner du sens à l’innovation.

Le design thinking est une méthode d’innovation qui tire ses racines de pratiques exercées sur la côte ouest des Etats-Unis depuis les années 50. Ces pratiques connaissent un regain de vitalité, notamment pour faire face à des marchés devenus liquides et dans lesquels la fidélité des consommateurs reste sans cesse à reconquérir. Le crédo : mieux répondre aux besoins réels et non supposés des consommateurs en remettant « l’humain au centre ». En rédigeant ce billet, je me fixe pour objectif de mettre en doute les caractères novateur et « humain » de cette méthodologie dans un contexte socio-écologique qui demande à ce que les organisations s’attachent à la dimension éthique de leurs activités. Pour remplir cet objectif, des initiatives émergent, il sera question ici de l’une d’entre elles : le « design éthique ». Warning : cet article va vous demander quelques minutes de lecture, vous feriez bien d’aller vous chercher une tasse de café !

Que doit-on en conclure ? Le leitmotiv de McCahill. 9 Conseils Pour Diffuser L'Esprit Design Thinking Dans Les Grands Groupes. Alice-achterhof-85968 | Diffuser Le Design Dans Votre Entreprise Tim Brown, CEO d’IDEO et précurseur du Design Thinking a absolument raison : « Penser comme un Designer peut transformer la façon avec laquelle vous développez vos produits, services, processus et même votre stratégie. » En effet, le Design est devenu une source de différenciation et un avantage compétitif pour beaucoup d’entreprises. En France, de plus en plus de grands groupes se rendent désormais compte du rôle et de l’importance du Design comme vecteur d’innovation.

Cette prise de conscience se traduit aussi par la mise en place de la méthodologie du Design Thinking qui s’inspire du monde du Design pour résoudre les problèmes internes de ces grands groupes, et surtout ceux rencontrés par leurs clients. Mais au-delà de la méthodologie même, comment changer la culture d’un grand groupe pour la rendre plus collaborative, créative et in fine, plus innovante ? L’état d’esprit du Design Thinking repose sur : L’itération. Design Thinking.

SynLab : Guide du design thinking pour les enseignants. Qu’est-ce que le design thinking ? Dans mon billet précédent, je soulignais l’importance de l’innovation en bibliothèque. Mais comment s’y prendre pour innover ? Doit-on se fier uniquement à l’intuition ou bien y a t-il des outils sur lesquels s’appuyer ? Dans ce billet, je vais parler du design thinking, une méthode née dans les ateliers des designers mais qui s’étend désormais à toutes les sphères où l’on cherche à innover : industrie, technologie, services… et même la culture. Si vous avez vu le tag « Management » au bas de cet article vous vous apprêtez peut-être à aller voir ailleurs en imaginant un article super barbant.

Je suis mal placé pour dire le contraire mais je peux peut-être attiser votre curiosité en vous disant que dans les deux billets que je vais consacrer à ce sujet, il va également être question d’une petite fille et d’un ouvre-boite, d’un ornithorynque, et d’un hall d’accueil en lego… Une méthode pour la conduite de projets innovants Trois éléments importants de la méthode Itération et prototypes. Pourquoi le design thinking permet-il de capter plus de valeur ? – weave. Alors que le design thinking est désormais pratiqué dans de nombreuses entreprises, on pourrait se dire que la « pensée design » ne procure plus nécessairement un avantage compétitif discriminant.

L’idée est très réductrice, car c’est dans la qualité de l’exécution de la méthode que se trouve la clé de l’avantage compétitif qu’elle procure. Elle propose en effet des outils tant pour détecter des besoins latents non satisfaits chez les clients, que pour aider à résoudre des problèmes complexes. Dans les deux cas, c’est dans une première phase d’empathie faisant appel à des méthodologies « ethnographiques » que se situe une part importante de la démarche.

Comme le disait récemment Véronique Hillen, doyenne de la d.school à Paris : « c’est de la qualité de la phase d’inspiration que dépend la qualité de l’expiration (1)». Une phase d’inspiration qui est le lieu où naissent ces fameux « insights » qui vont permettre de déployer des concepts innovants. Revue de détail de quelques applications. Susciter l'innovation dans l'entreprise par le "Design Thinking": quel rôle pour les DRH ? Susciter l'innovation dans l'entreprise par le "Design Thinking": quel rôle pour les DRH ? A l'heure où l'urgence pour l'entreprise est de sans cesse innover, le phénomène de conception collaborative de l'innovation connue sous le nom de "Design Thinking" est apparu comme une nouvelle vague déferlante depuis 2015 si l'on en juge par le nombre d'articles et de colloques qui y sont consacrés alors que le concept initial est déjà ancien puisque les premières expériences de collaboration créative datent des années 50 et 60[1].

Mais c'est véritablement qu'à partir de la publication de l'ouvrage de Peter Rowe[2] en 1986 que l'on a commencé à parler de "Design Thinking" tout en limitant cette nouvelle approche aux milieux confidentiels à l'époque du design industriel. Les principes du Design Thinking[3] Le Design Thinking essaie de faire travailler ensemble les ingénieurs et les professionnels du marketing avec les créatifs. Les DRH catalyseurs des démarches de Design Thinking dans l'entreprise. Les méthodes visuelles en design-thinking.

Popularisé par Tim Brown et développé par de nombreux auteurs, le design-thinking propose d'adopter une démarche de designer pour mener un projet d'innovation. Chaque étape du processus mobilise les sens, et en particulier la vision. Le design a ici un sens stratégique. Ce n'est pas le design carossier qui arrive en fin de projet et pour reprendre l'expression de Dieter Rams, qui viendrait "mettre du rouge à lèvre à un gorille". Cet article s'appuie sur l'approche du design-thinking que propose Jean-Patrick Péché, qui a proposé un mooc sur le sujet sur la plateforme Unow. Il ne prétend pas donner un résumé de la méthode, mais il vous donnera un aperçu des différents outils visuels utilisés dans le cadre d'une démarche de design-thinking. La veille, l'exploration On l'a vu, la méthode du design thinking se propose d'alterner des temps d'exploration et des temps de recentrage. L'exploration s'étend aussi bien dans le monde virtuel que dans le monde réel.

Recherche de proposition Ressources.