background preloader

Les articles de presse à analyser

Facebook Twitter

CONSIGNES DE TRAVAIL SUR LES DOCUMENTS. Les Jeux olympiques, une arme géopolitique. Organisés à proximité de la ligne de démarcation entre les deux Corées, les Jeux d'hiver de Pyeongchang ont un fort parfum diplomatique.

Les Jeux olympiques, une arme géopolitique

Séoul a proposé à Pyongyang de défiler ensemble, sous un drapeau commun, lors de la cérémonie d'ouverture et de faire équipe commune en hockey sur glace féminin. Une initiative qui n'est pas nouvelle. Dès le début des années 2000, le sport a été un vecteur diplomatique privilégié dans le dossier coréen, comme il l'est dans d'autres régions du monde. Mais s'il promeut la paix depuis ses débuts, l'olympisme se trouve souvent prisonnier des ambitions de grandes puissances rivales.

Le Figaro revient sur cette histoire ambivalente. ● Pierre Coubertin dans les pas de l'olympisme antique «Il est évident que le télégraphe, les chemins de fer, le téléphone, la recherche passionnée de la science, les congrès, les expositions ont fait plus pour la paix que tous les traités et toutes les conventions diplomatiques. . ● Les JO, «vitrine» pour les grandes puissances. Japon : la renaissance géopolitique de l'empire Nippon ? — Nouvelle Vue. 2020 serait-elle l’année du Japon ?

Japon : la renaissance géopolitique de l'empire Nippon ? — Nouvelle Vue

Alors que le pays se remet douloureusement du séisme du 11 mars 2011, les Nippons prouvent une nouvelle fois leur aptitude à se remettre d’événements tragiques. Le Japon a su rapidement rassurer ses concitoyens, puis les gaijins (étrangers) qui voulaient visiter l’archipel. Alors que six millions de personnes avaient visité le Japon en 2011, ce n’est pas moins de 32 millions de personnes qui ont visité le pays en 2019, un nombre d’autant plus atténué par les relations complexes avec leurs voisins coréens et chinois.

L’empire du soleil levant prouve qu’il est revenu sur le devant de la scène, et l’actualité géopolitique de ce début de décennie confirme ce constat. 2019 : Une nouvelle ère pour un nouvel espoir L’avènement du nouvel empereur Naruhito et de la nouvelle ère le Reiwa en mai 2019 serait-il le synonyme d’un Japon « conquérant » sur la scène internationale ? Une situation géopolitique complexe. JO de Tokyo 2020: pourquoi le Japon a été préféré à la Turquie et l'Espagne. Tokyo s'est réveillée pleine de fierté dimanche au lendemain de sa désignation par le Comité International Olympique pour accueillir les Jeux Olympiques 2020.

JO de Tokyo 2020: pourquoi le Japon a été préféré à la Turquie et l'Espagne

Avec 60 voix contre 36 pour Istambul, le Japon est largement arrivé en tête grâce à un dossier solide et malgré l'ombre de l'incident de Fukushima. "Trouver un nouvel élan" grâce aux JO La nouvelle, tombée en pleine nuit (5 heures du matin), a saisi les Tokyoïtes au saut du lit. "J'ai vu ça à la télé en me levant. Je ne suis pas un grand fan de sport, mais c'est une très bonne nouvelle pour Tokyo", expliquait, souriant, Gaku Murakami, venu amuser ses deux filles dans un parc du centre de Tokyo. La presse dominicale japonaise était déjà imprimée quand est tombée l'annonce de la victoire. Les 10 principaux enjeux des JO 2024. C'est fait ! Paris accueillera les Jeux Olympiques en 2024, 100 ans après la dernière édition organisée dans la capitale.

En compétition avec Los Angeles, Paris a su se démarquer grâce à un dossier prometteur, s'appuyant sur un grand nombre d'infrastructures déjà existantes, mais aussi grâce aux retraits successifs des autres candidats (Boston, Hambourg, Rome, Budapest). Pourtant, les inquiétudes autour de l'organisation de cet événement sont nombreuses, notamment concernant le respect du budget alloué à l'organisation. L'Euro 2016 de football, organisé en juin dernier, avait fait l'objet de critiques similaires. Outre la dimension économique, dont nous ne minimisons pas ici l'importance, de nombreux autres impacts sont attendus. 1-L’attractivité de la France Les chiffres positifs du tourisme 2017 viennent masquer des difficultés systémiques propres au tourisme français et identifiées dans le dernier rapport de l’Institut Montaigne sur le sujet. 2-L’écologie 3-La mobilité 5-Le budget.