background preloader

Actu

Facebook Twitter

De la veille au fil de l'eau

Facebook : “l’heure est à la reconnaissance des vidéos” La reconnaissance d’objets et de visages dans les photos est désormais banalisée, place à la reconnaissance dans les vidéos, afin de les classer selon leur contenu et de les proposer aux utilisateurs de Facebook.

Facebook : “l’heure est à la reconnaissance des vidéos”

C’est ce qu’annonce Yann Lecun, directeur du laboratoire en intelligence artificielle (IA) de Facebook à Paris. Il a pris la parole le 2 juillet à l’occasion de l’événement USI organisé par Octo Technology. Apparier avec les intérêts des utilisateurs Un nouveau type d’application de reconnaissance d’image concerne la classification des vidéos, confirme le scientifique. Il s’agit de pouvoir identifier des types de vidéos, des objets dans les vidéos etc. Scientifiquement, la vidéo est vue comme un volume tridimensionnel dans lequel chaque image est tridimensionnelle et les images sont empilées. Les objets nous regardent La reconnaissance de vidéos vient après la reconnaissance d’images et de visages déjà largement employée chez Facebook, partout dans le monde, sauf en Europe. Facebook : de nouvelles fonctionnalités pour personnaliser votre fil d'actualités. La Visibilité des Vidéos sur Facebook Dépend aussi des Actions maintenant. Facebook vient d’annoncer un changement dans son algorithme concernant la visibilité des vidéos dans le fil d’actualité.

La Visibilité des Vidéos sur Facebook Dépend aussi des Actions maintenant

En effet, le réseau social va désormais au-delà des interactions (mentions J’aime, commentaires et partages) pour intégrer les actions effectuées sur les vidéos et ainsi juger de l’intérêt que ces dernières suscitent. Les actions comprennent par exemple l’augmentation du volume du player ou encore l’agrandissement de la taille d’une vidéo. Facebook explique ce changement de la manière suivante: « Beaucoup de personnes nous ont dit qu’elles aiment regarder des vidéos dans le fil d’actualité mais ne se sentent pas toujours enclines à les aimer, commenter ou partager. Par exemple, vous pouvez trouver la vidéo d’une ONG que vous suivez sur Facebook très instructive et vous êtes heureux de l’avoir vu, mais ce n’est pas quelque chose que vous avez envie d’aimer, commenter ou partager plus largement.

Facebook lance Moments, son application de partage de photos entre amis. Après WhatsApp, Messenger et Instagram, combien d'autres applications mobiles appartenant à Facebook -en plus de la sienne, bien sûr- sera-t-on incités à installer sur nos smartphones, sous peine d'être hors jeu et tout ringard ?

Facebook lance Moments, son application de partage de photos entre amis

Le réseau social a en effet présenté lundi une application permettant de partager de manière privée des photos avec des amis, qui utilise une technologie de reconnaissance faciale. Gratuite, cette appli baptisée Moments permet à un utilisateur de partager des photos avec des amis qui figurent sur ces clichés, et également de recevoir des photos sur lesquelles il se trouve. Elle est disponible depuis lundi pour les appareils Apple et Android aux Etats-Unis, avant de l’être progressivement dans d’autres pays. Facebook va examiner le temps que vous passez à lire les contenus de vos amis.

IBM et Facebook créent des publicités qui s'adaptent à l'internaute et la météo. Le groupe américain va analyser les données publiques des utilisateurs du réseau social pour fabriquer des publicités plus pertinentes.

IBM et Facebook créent des publicités qui s'adaptent à l'internaute et la météo

Marre de voir toujours la même publicité pour des billets d'avion en Thaïlande que vous avez réservés il y a six mois? Le nouveau partenariat entre Facebook et IBM, annoncé mercredi, pourrait changer les choses. Le groupe américain va proposer aux marques des publicités mieux ciblées sur Facebook, grâce à l'analyse des données de ses utilisateurs. «Facebook détient énormément de données, mais ne peut pas les exploiter tout seul», affirme Patrice Dau, directeur de la division commerce d'IBM France. «Avec ce partenariat, il pourra mieux monétiser les comportements de ses utilisateurs.» Facebook : les groupes ouverts aux petites annonces - Sébastien Bailly.

L’annonce a été faite par Facebook fin 2014.

Facebook : les groupes ouverts aux petites annonces - Sébastien Bailly

Un test : celui d’un nouveau format dans les groupes créés sur le réseau social. Le format « petite annonce ». C’est que les utilisateurs ont imposé le succès des groupes consacrés à la revente d’objets. Se connecter à Facebook. Réseau social d'entreprise : Facebook lance son Facebook at Work. Facebook décline son service pour permettre aux organisations de se doter d'un réseau social d'entreprise.

Réseau social d'entreprise : Facebook lance son Facebook at Work

En bêta, la solution devrait être lancée d'ici la fin de l'année. [Mis à jour 26/10/2015 à 14h35] Facebook travaille depuis plusieurs années déjà sur une déclinaison de son réseau social pour le monde de l'entreprise. Nom de code du projet : FB@Work. Utilisée en interne par le groupe américain depuis des années, la nouvelle solution fait l'objet d'une bêta privée depuis janvier 2015. Officiellement, elle est testée par 300 entreprises à travers le monde. Un réseau social d'entreprise, mais pas uniquement Quels seront les contours de cette offre freemium ?

Un Facebook pour l'entreprise, avec apps iOS et Android. Facebook précise pourquoi, et comment, il censure des photos et messages litigieux. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Michaël Szadkowski La politique de censure de Facebook sur son site a souvent été épinglée pour son manque de clarté.

Facebook précise pourquoi, et comment, il censure des photos et messages litigieux

Dans certains cas, le réseau social laisse passer, parfois sciemment, des contenus jugés choquants par beaucoup : on se souvient des images et des messages incitant à la violence contre les femmes, que Facebook avait au départ refusé de supprimer, avant de finalement revoir sa charte. Dans d’autres cas, Facebook peut se montrer très (trop ?)

Sévère. Une image reproduisant la peinture L’Origine du monde, de Gustave Courbet, assimilée à de la pornographie, avait par exemple été dépubliée et avait conduit à la fermeture d’un compte. Facebook généralise les posts éphémères et lance de nouveaux outils pour les Pages. Facebook vient de lancer de nouveaux outils pour aider les Pages pros à mieux cibler leurs audiences et à mieux comprendre l'impact de leurs posts sur la plateforme.

Facebook généralise les posts éphémères et lance de nouveaux outils pour les Pages

Ainsi, il sera désormais possible pour les Pages Facebook d'optimiser convenablement leurs posts en fonction de leurs cibles, de supprimer les posts qu'elles ne trouvent plus pertinentes et, surtout, d'identifier les liens les plus populaires qu'elles n'ont pas partagé elles-mêmes. Voici les outils les plus en vue proposés par Facebook : Ciblage par centres d'intérêt Le nouvel outil de ciblage par centres d'intérêt (ou mot clé depuis le lancement de Facebook Search) devrait évidemment permettre de cibler par centre d'intérêt les utilisateurs qui ont déjà aimé la Page pro. Ainsi, dès qu'un nouveau post pertinent est publié par la Page Facebook, il ira directement sur le fil d'actualité des fans qui correspondent à ce centre d'intérêt. La popularité de Facebook baisse chez les adolescents.

Alors que la population des adolescents s'érode sur Facebook, elle augmente sur Twitter et sur les applications de messagerie, montre une étude publiée cette semaine par Frank N.

La popularité de Facebook baisse chez les adolescents

Magid Associates Inc. Ce désamour des "teens" n'est pas vraiment une surprise : depuis l'année dernière, Facebook ne mentionne plus l'utilisation de son service par cette tranche démographique devant ses investisseurs... Une politique de l'autruche qui risque de ne pas durer : "Quand on regarde Facebook, on se dit 'wow, y'a vraiment quelque chose qui a changé en 2014.