background preloader

Antiracisme

Facebook Twitter

Colonialism. Dans les Balkans, le plus vieil islam d’Europe, par Jean-Arnault Dérens & Laurent Geslin (Le Monde diplomatique, septembre 2016) Fin octobre 2015, le premier ministre hongrois Viktor Orbán affirmait : « L’islam n’a rien à voir avec l’Europe.

Dans les Balkans, le plus vieil islam d’Europe, par Jean-Arnault Dérens & Laurent Geslin (Le Monde diplomatique, septembre 2016)

Il s’agit d’un ensemble de règles qui ont été créées pour un autre monde, et l’islam a été importé sur notre continent. » Il s’est aussitôt attiré une verte réponse du chef de la communauté islamique de Bosnie-Herzégovine. Le reis-ul-ulema Husein Kavazović lui a rappelé que le judaïsme et le christianisme étaient également nés hors d’Europe. Les dignitaires musulmans de l’Europe du Sud-Est tiennent souvent à se distinguer des communautés d’Occident, initialement formées par des immigrés, en insistant sur la longue histoire de l’islam dans les Balkans.

Ce souci d’enracinement renvoie bien sûr aux prétentions à l’« autochtonie » des nationalismes balkaniques, toujours enclins à prétendre que les droits les mieux fondés seraient ceux du peuple le plus anciennement présent sur un territoire. La longue histoire de l’islam en Europe débute dès le VIIIe siècle. . (1) Cf. . (2) Cf. Histoire de la traite négrière, de l'esclavage, du racisme. Beethoven était bel et bien NOIR... trop bon, trop célèbre, changeons sa couleur de peau, Falsifions l'histoire ... Durant les 15 ème et 16 ème siècle, l'histoire a subi une campagne massive de désinformation et de falsification.

Beethoven était bel et bien NOIR... trop bon, trop célèbre, changeons sa couleur de peau, Falsifions l'histoire ...

Avec l'essor de la traite négrière, les Africains ont été transportés à différentes parties du monde et ont été dépouillés de tous les aspects de leur humanité, et dans la plupart de la civilisation occidentale, ils n'étaient plus considérés comme des humains. Cela a déclenché une interprétation erronée de l'histoire qui excluait méthodiquement les Africains de toute mention respectueuse, autre que de l'esclavage dont ils ont hérité. Dans ce cas, l'information historique est strictement dans une perspective européenne. À une époque où l'histoire est sérieusement en cours de réécriture, de nouvelles informations ont une sensibilités intellectuelles choquantes.

Ce qui était autrefois considéré comme écrit dans la pierre est maintenant en train de fondre avec la découverte des faits qui ont jusqu'ici été cachées ou omis. Moi, père d'une victime, je n'irai pas aux Invalides  Ma fille est morte au Bataclan le 13 Novembre, elle avait 17 ans.

Moi, père d'une victime, je n'irai pas aux Invalides 

Je n'irai pas à l'hommage qui sera rendu aux victimes à 10h30 aux Invalides parce que je considère que l'État et ses derniers dirigeants en date portent une lourde responsabilité dans ce qui s'est passé. Une politique désastreuse a été menée par la France au Moyen-Orient depuis plusieurs années. Nicolas Sarkozy a largement contribué à la chute du régime de Khadafi en envoyant l'armée française combattre en Libye, en violation des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU qui interdisaient toute intervention au sol.

Or, plusieurs sources affirmaient à l'époque que les Forces Spéciales étaient « en apesanteur » et avaient œuvré sur le terrain. La Libye n'était pas ennemie de la France, Nicolas Sarkozy avait reçu Khadafi avec les honneurs d'un chef d'État, et ce pays est devenu depuis un cauchemar chaotique où circulent librement armes et combattants. Cette érosion de la compétence politique est dramatique pour notre pays. Racisme ordinaire. Et si c'était ça, le visage du monde arabe d'aujourd'hui ? (PHOTOS) Pendant deux mois, Paris accueille la Première biennale des photographes du monde arabe contemporain.

Et si c'était ça, le visage du monde arabe d'aujourd'hui ? (PHOTOS)

Retour en images sur la nouvelle photo arabe. Oubliez Homeland et le 20h : la jeune photographie arabe arrive. Du 11 novembre au 17 janvier 2016, Paris accueille la Première biennale des photographes du monde arabe contemporain. Du Sinaï à Gaza, de la représentation de la question de la masculinité à la génération Tahrir, 50 artistes présentent leurs travaux dans une douzaine de lieux. « Mille et une oasis » / Photo Joseph Giraud Poétique autant que politique, la biennale, dont une grande partie des expositions seront présentées à l’Institut du monde arabe et à la Maison européenne de la photographie, privilégie l’approche artistique et explore tous les thèmes, tous les styles.

Irak, 2012, issu de la série Wadi as-Salam / Photo Tamara Abdul Hadi >> À lire aussi : Des graffitis qui dénoncent Homeland… dans Homeland. Le procès du système esclavagiste de Léopold II aura bien lieu. Les remous suscités par la volonté de la ville de Bruxelles d’organiser une commémoration en hommage au roi Léopold II le 17 décembre dernier, illustrent non seulement le malaise, mais aussi et surtout un déni persistant sur une page importante de l’histoire de la Belgique que les dirigeants n’osent pas regarder en face.

Le procès du système esclavagiste de Léopold II aura bien lieu

Suite aux résistances des associations africaines et anticolonialistes à la tenue de cet hommage, les réactions ont été violentes, pour certaines d’entre elles, condescendantes, paternalistes, voire assumant clairement la suprématie de la prétendue « race » blanche sur la prétendue « race noire ». À celles-là notre silence décent est plus qu’une réponse. D’autres réactions avec lesquelles nous ne sommes pas en accord ont quant à elles été rationnelles.