background preloader

Info intox

Facebook Twitter

Préparer séance pour JRL

Évaluer. Complotisme, rumeur. Analyser l'information. Stop Intox – Films, articles et liens pour aiguiser son sens critique et ne plus se faire avoir ! "Théories du complot" et esprit critique. Les « théories du complot » ne sont pas un danger parmi d’autres.

"Théories du complot" et esprit critique

Au nom de l’esprit critique et de la parole démocratique, elles soupçonnent tout - sauf ceux qui soupçonnent tout -, justifient des menaces réelles en inventant des menaces fictives.

Opération lune de William Karel

Démasquer une intox en 5 étapes - L'Autre JT. Les fausses informations et rumeurs sont le nouveau fléau des réseaux sociaux.

Démasquer une intox en 5 étapes - L'Autre JT

Heureusement Jean-Marc Manach vous apprend à déjouer les intox et à retrouver la source de ces histoires inventées de toute pièce ! Vous avez un doute sur une information appuyée sur une image ? Voilà les quelques étapes à suivre : 1- Faire un clic droit sur la photo 2- Sélectionner « Copier l’adresse de l’image » 3- Aller sur Google et cliquez sur l’icône de l’appareil photo à droite « recherche par image » 4- Coller le lien de l’image 5- TADA !

Le moteur de recherche vous montre tous les sites ayant utilisé cette image pour illustrer un article. Vous pouvez également suivre la même manœuvre en passant par TinEye, autre moteur de recherche par image inversée. Vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas vérifier vos sources. ;-) Hygiène Mentale. Déconstruire avec les élèves certains phénomènes médiatiques (rumeurs, canulars, manipulations) Déconstruire avec les élèves certains phénomènes médiatiques (rumeurs, canulars, manipulations) Après les attentats, comment vérifier les fausses informations et les rumeurs ? Une femme qui a survécu à quatre attentats, un feu de joie à Calais provoqué par des migrants, des rumeurs sur des pétards et une fusillade à Bagnolet...

Après les attentats, comment vérifier les fausses informations et les rumeurs ?

Depuis les attentats, de nombreuses fausses informations circulent de bouche-à-oreille, sur Internet, sur les réseaux sociaux et parfois par texto. Ces fausses informations, on les appelle parfois intox ou hoax en anglais ("canular" en français). Elles peuvent parfois être très bien faites et prendre la forme de photo truquée ou détournée de leur sens de départ. Comme cette photo du Bataclan, présentée comme prise juste avant le concert du 13 novembre quand a eu lieu la fusillade... alors qu'elle date en réalité du 10 novembre à Dublin, en Irlande. Antoine Krempf décrypte ces informations approximatives ou erronnées pour France Info, dans la chronique Le vrai du faux.

À ÉCOUTER ►►► L'émission Le vrai du faux sur l'actualité. (20+) Toutes les intox qui circulent sur les attentats... et nos conseils pour s'en prémunir. C'est désormais la règle : chaque fait d'actualité est l'objet de rumeurs, de faux ou de déformations diverses sur les réseaux sociaux.

(20+) Toutes les intox qui circulent sur les attentats... et nos conseils pour s'en prémunir

La vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi n'a pas échappé à ce phénomène de bullshit viral. Voici quelques exemples. Et quelques conseils sur la manière de s'en prémunir. 1) Se méfier de la précipitation, des interprétations hâtives et des bruits qui courent (y compris les bruits de pétards) #L'INCENDIE DE CALAIS La rumeur s'est répandue autour d'une heure du matin, vendredi.

Les migrants auraient mis le feu en solidarité avec les terroristes (version fachosphère) D'autres véhiculent l'idée que les terroristes ont aussi attaqué les réfugiés... Puis certains «corrigent» la rumeur... en affirmant qu'il n'y a pas eu d'incendie. Car, oui, un incendie s'est bien déclaré. #LE VRAI FAUX TWEET DE DONALD TRUMP Autre exemple de fausse info fabriquée et relayée dans la précipitation, le tweet de Donald Trump. 2) Se méfier des photos. Le Monde.fr - Actualité à la Une.

Après les attentats, comment vérifier les fausses informations et les rumeurs ? Comment vérifier les images des réseaux sociaux ? De plus en plus d’intox circulent sur les réseaux sociaux, que ce soit sur les migrants, la guerre en Syrie.

Comment vérifier les images des réseaux sociaux ?

En fait sur à peu près tous les sujets d’actualité. Un type de manipulation y fleurit particulièrement : les détournements de photos et de vidéos. La mauvaise nouvelle, c’est que les médias n’ont pas les moyens de vérifier toutes ces images sur le terrain. La bonne, c’est qu’il existe aujourd’hui tout un panel d’outils et de techniques qui permettent d’enquêter sur ces hoax. Comme la désinformation n’est pas née avec Internet, la manipulation d’images n’est pas apparue avec Photoshop et Twitter. Le commissaire Nicolai Yezhov et Staline dans les années 1930. Ce qui a toutefois changé, c’est que la fabrication et la diffusion de ces intox sont aujourd’hui à la portée de tous.

Images censées prouver que la voiture des frères Kouachi n’est pas celle retrouvée dans le XIXe arrondissement de Paris. Pour tromper les réseaux, rien de mieux qu’une photo ou encore mieux, une vidéo.