background preloader

USA

Facebook Twitter

Histoire-Géographie Terminale S-ES-L : Les documents: Corrigé de la composition du 10 décembre. Renaissance de la démocratie américaine. Eric Foner Eric Foner est professeur d’histoire à l’université de Columbia (New York).

Renaissance de la démocratie américaine

Il est spécialiste de l’histoire de la démocratie américaine au XIXe siècle, de la formation de l’idéologie du parti républicain avant la guerre de Sécession et de la période de la Reconstruction (1863-1877). Il est l’auteur de très nombreux ouvrages, parmi lesquels : Free Soil, Free Labor, Free Men : the Ideology of the Republican Party before the Civil War, New York, Oxford University Press, 1970. Tom Paine and Revolutionary America, New York, Oxford University Press, 1976. Nothing But Freedom : Emancipation and its Legacy, Baton Rouge, Louisiana University Press, 1983. Reconstruction : America’s Unfinished Revolution, 1863-1877, New York, Harper & Row, 1988. L'identité de la démocratie américaine - Catherine MARAS. Pourquoi avoir choisi d'intituler mon projet de recherche, l'identité de la démocratie américaine ?

L'identité de la démocratie américaine - Catherine MARAS

Si j'ai choisi d'étudier la démocratie des Etats-Unis et pas d'un autre pays, ce que j'aurais très bien pu faire puisque la notion de démocratie pose déjà en soi un problème philosophique, c'est parce j'ai voulu comprendre pourquoi cette démocratie est sujette à tant de controverses, notamment depuis la fin du siècle dernier. Myths of the American Revolution. Etats-Unis. Djokhar Tsarnaev : une condamnation à mort qui fait débat. L'auteur des attentats du marathon de Boston a été condamné à la peine capitale par un jury fédéral.

Etats-Unis. Djokhar Tsarnaev : une condamnation à mort qui fait débat

Une sentence qui va à l'encontre des valeurs du Massachusetts, regrette The Boston Globe. "Condamné à mort", titre simplement The Boston Globe ce samedi 16 mai, au lendemain du verdict rendu par un jury fédéral qui a condamné Djokhar Tsarnaev à la peine capitale pour son rôle dans les attentats du marathon de Boston en 2013. Le quotidien précise que le plus jeune des frères Tsarnaev "n'a montré aucune émotion" au moment où le verdict a été lu et que "les procédures d'appel pourraient durer une dizaine d'années". Le jeune musulman d'origine tchétchène avait déposé avec son frère Tamerlan deux bombes artisanales près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston dont l'explosion, le 15 avril 2013, avait fait 3 morts et 264 blessés. Dans son éditorial du jour, The Boston Globe regrette que ce verdict empêche la ville de "tourner la page" et "menace de créer de profondes divisions". Etats-Unis: le sort de l’injection létale entre les mains de la Cour suprême.

Sept ans à peine après avoir statué, la Cour suprême des Etats-Unis examine mercredi l’injection létale comme méthode d’exécution, dans un débat déterminant sur la peine de mort pour le seul pays occidental qui l’utilise encore.

Etats-Unis: le sort de l’injection létale entre les mains de la Cour suprême

En avril 2008, dans sa décision «Baze v. Rees», la plus haute juridiction du pays avait jugé l’injection mortelle conforme au 8e Amendement de la Constitution qui proscrit toute «punition cruelle et inhabituelle». Mais depuis, les cartes ont changé, sa décision est devenue obsolète et la Cour suprême doit remettre de l’ordre dans le paysage disparate de l’injection létale. Les barbituriques utilisés pour mettre à mort les condamnés ont changé, après le refus des laboratoires pharmaceutiques --principalement européens-- de fournir leurs produits à des fins d’exécution. Le 16 janvier 2014, Dennis McGuire est mort au bout de 26 minutes après avoir visiblement suffoqué. . - 'Mon corps est en feu' -

Une histoire du peuple des Etats-Unis, par Pierre Dommergues (Le Monde diplomatique, avril 1980) Depuis une quinzaine d’années, on assiste, aux Etats-Unis, à une remise en question fondamentale de l’histoire.

Une histoire du peuple des Etats-Unis, par Pierre Dommergues (Le Monde diplomatique, avril 1980)

Ce renouveau s’est manifesté dans des études ponctuelles sur l’esclavage et la reconstruction (1), la période révolutionnaire (2), la formation du « capitalisme politique » (3), ainsi que dans l’analyse de l’expansion territoriale (la conquête de l’Ouest) perçue comme la première étape de l’impérialisme américain (4). En commun, dans ces ouvrages, le refus de la simplification : pour ces historiens, l’esclave, par exemple, n’est pas le « Sambo » détruit par l’univers concentrationnaire de la plantation, ni le « super-africain » qui affirme son identité conquérante dans l’adversité, mais un « afro-américain » dont les comportements complexes relèvent simultanément de l’accommodation et de la résistance. Le nouveau livre de Howard Zinn A People’s History of the United States (5) - incarne toutes ces tendances. Une histoire du peuple, par le peuple, pour le peuple.

1965-2015 : les émeutes raciales aux USA.