background preloader

Jeu & numérique

Facebook Twitter

« Prey », « Rime », « NBA Playgrounds »… Les jeux vidéo qu’il ne fallait pas rater en mai. De « Prey » à « Rime » en passant par le retour de « Street Fighter II » : sélection des jeux les plus marquants du mois de mai.

« Prey », « Rime », « NBA Playgrounds »… Les jeux vidéo qu’il ne fallait pas rater en mai

Celui qui vole Prey Sur PC, PlayStation 4 et Xbox One, 60 €, déconseillé aux moins de 18 ans. Après le diptyque Dishonored, le studio Arkane change radicalement d’univers et rend un hommage totalement assumé au vieux System Shock. On retrouve dans Prey autant le cadre (un vaisseau spatial en perdition) et les problèmes à multiples solutions de son modèle que l’impressionnant savoir-faire d’Arkane en matière d’action et de construction d’univers. Lire aussi : On a testé « Prey », le jeu futuriste où l’on se prend autant pour MacGyver que pour Rambo. Le jeu vidéo : un bien culturel. Le jeu vidéo est encore largement perçu comme un produit de consommation et non comme un bien culturel.

Le jeu vidéo : un bien culturel

Les industriels sont en grande partie responsables de cet état de fait, un jeu vidéo ne restant pas plus de quelques mois, voire quelques semaines en vente, tout en subissant, reflet de sa valeur marchande décroissante, des baisses de prix répétées jusqu’à sa disparition des catalogues. La constitution d’une mémoire collective et la possibilité de consultation des œuvres passées est cependant nécessaire à la construction d’une culture du médium.

Pour jouer aux titres qui ne sont plus commercialisés et dont les supports ont disparu, la seule solution reste souvent l’émulation [+] NoteeEmulation : exécution d’un jeu sur une plate-forme différente, grâce à un logiciel dédié appelé émulateur, qui simule la machine d’origine. Cette solution économique évite de reprogrammer entièrement le jeu, comme dans le cas d’un portage.X [15] . [17]. Art au niveau des budgets. Centre de Recherches Interdisciplinaires Centre de Recherches Interdisciplinaires. By Alexandre Vaugoux In Hot News, News, Uncategorized On 5 October, 2016 Dans cette Gamejam, nous vous proposons de créer des nouvelles formes de jeux collectifs poétiques alliant mouvement, son et musique.

Centre de Recherches Interdisciplinaires Centre de Recherches Interdisciplinaires

Utilisez vos smartphones comme capteurs de mouvements, portez votre attention vers les autres et l’espace autour de vous et …. surtout ne regardez pas d’écran. A vous de créer et de jouer, avec l’aide de chercheurs de l’IRCAM, du CRI Paris, des étudiants de l’ENSCI et de danseurs professionnels. RDV les 21, 22, 30 octobre 2016 au carrefour numérique² de la Cité des Sciences et de l’Industrie, départ de la jam à 19H le vendredi 21. Inscription sur google form : Mise à disposition du fablab du carrefour numérique, de modules de plugins unity3D et librairies captation sans fils et de terminaux mobilesdéveloppées à l’IRCAM ainsi que des librairies d’analyses du mouvement et du framework web Soundworks (: développés à l’IRCAM.

Avant de s’inscrire : A noter : Post Views: 91. Les dix jeux qu’il ne fallait pas rater cet été. Voyages dans l’espace, royaumes au bout du doigt, ou chasses collectives à ciel ouvert ; dans les télés, sur les smartphones, dans les parcs… Cet été, le jeu vidéo était partout, qu’il est revenu plus bronzé que vous.

Les dix jeux qu’il ne fallait pas rater cet été

La sélection de Pixels. La superproduction Deus Ex - Mankind Divided Dans un futur proche, l’agent Adam Jensen a perdu ses bras, ses jambes et divers organes plus ou moins vitaux, remplacés par des prothèses améliorées, des « augmentations ». Là, il enquête sur une série d’attentats, qui seraient – paraît-il – le fait d’« augmentés » radicalisés. La note de Pixels : 4/5 Sur PlayStation 4, Xbox One et PC, environ 60 euros, classé 18 ans et plus (PEGI) Le jeu dont personne n’a entendu parler Pokémon Go Ce petit jeu indépendant, sorti dans l’anonymat le plus complet au début de l’été, permet de se balader dans les rues à la recherche de petites bébêtes mignonnes.

La note de Pixels : 4/5. Let's Play!

Serious game & apprentissage des langues

Volumique's digital games mix origami art with smartphones. Oliver Franklin-Wallis Assistant Editor, WIRED This article was first published in the December 2015 issue of WIRED magazine.

Volumique's digital games mix origami art with smartphones

Be the first to read WIRED's articles in print before they're posted online, and get your hands on loads of additional content by subscribing online. Our screens are intended to replace paper and card -- but not for Etienne Mineur. The French designer's startup Volumique is reuniting digital and physical through board games. "The idea came to me when I saw one of my children playing with my phone as if it were a plane," says Mineur, 47. He created a Battleships-like game as proof-of-concept: the phone was a boat, with animation and sound triggered by its accelerometer. Volumique now develops a number of titles, including games for Hasbro. But Dungeons & Dragons fans needn't worry: "The goal isn't to replace board games," he says.

Video Game Nation