background preloader

Cycle 3 [15-16]

Facebook Twitter

Pour chaque intervention en classe, je propose plusieurs sujets aux enseignants qui choisissent celui qui leur semble le plus pertinent. Cela en fonction du projet éducatif, des oeuvres étudiées en cours etc...



Pour cette session voici les sujets proposés :

- PERSEPOLIS : L'adaptation de BD au cinéma (1h)
- L'HOMME QUI RETRECIT : La petite taille au cinéma (1h) et les effets utilisés (1h)
- PIERRE ET LE LOUP : La musique au cinéma (1h) et le conte au cinéma (1h)
- ERNEST ET CELESTINE : Présentation du film (1h) et du travail d'adaptation (1h) PERSEPOLIS. Marji sort d’€™une déception avec Fernando qui s’€™est révélé brusquement homosexuel… – La séquence se situe de 53’10” à 54’43” (soit 1’33”).

PERSEPOLIS

Plan 1 – Après avoir conclu que «  l’€™amour est un sentiment petit-bourgeois » mais que «  Life is life « , Marji, apparemment indifférente au monde, s’€™absorbe dans sa lecture, silhouette noire (manteau et cheveux) isolée sur un banc sombre, se détachant sur un fond clair façon sfumato évoquant les brumes de l’€™automne. Elle lève des yeux tristes d’€™épagneul mais ouverts à ce qui se présente : une autre forme noire, en amorce, qui vient refermer le cadre.

Plans 2-3 – En contrechamp (point de vue de Marji) apparaît le visage clair, les cheveux blonds, souriant sur un fond de ciel presque blanc, contrastant avec le présage sombre du plan précédent. Plans 3 et 4 – Le sentiment de fête l’€™emporte dans une danse sur fond d’€™étoiles en mouvement. Plan 8 – Contrechamp sur Marcus regardant vers Marji. Plan 21 – Non ! L'HOMME QUI RETRECIT. Lorsque le film commence, Scott Carey mène une existence paisible de jeune américain marié.

L'HOMME QUI RETRECIT

La narration est menée par la voix-off de Scott, qui annonce qu’il va raconter son » histoire étrange, presque incroyable « . En effet, tous les repères familiers du personnage vont être malmenés par les changements liés à son rétrécissement. Dans une confusion grandissante, objets, décors et êtres vivants deviennent hostiles voire dangereux pour Scott, acquièrent une sauvagerie que sa diminution met à jour. Toute la familiarité de sa vie domestique vole en éclat du fait de sa métamorphose. Les vêtements trop grands, devenus habits de poupée grossièrement coupés, sont remplacés par un morceau d’étoffe minuscule. Devenu monstrueux uniquement du fait de sa taille relative à celle de son entourage (il ne cesse de garder apparence humaine, et ses diminutions ne sont jamais montrées), Scott sort humainement grandi de l’aventure qui l’a éloigné de la banalité domestique. Autres points de vue. PIERRE ET LE LOUP. « Pierre et le Loup » : nouvelle vision Le conte musical de Sergueï Prokofiev Pierre et le Loup se prête naturellement à l’adaptation cinématographique.

PIERRE ET LE LOUP

En 1946, Disney en avait produit une, d’autres ont été réalisées depuis, pour la télévision notamment. Celle de Suzie Templeton se distingue des précédentes par la noirceur de son atmosphère. ERNEST ET CELESTINE. La dernière Séance - Le Canard, le Cochon, le Lapin et le Père Noël. Hé oui, c'est reparti pour 30 jours, après 3 années d'absences...

La dernière Séance - Le Canard, le Cochon, le Lapin et le Père Noël

Voilà maintenant 6 mois que j'ai terminé Ernest et Célestine et ce petit Making Of a pour but de vous donner un aperçu rapide de mes 4 dernières années de travail sur le film. Bien évidemment ce sera très résumé, et certaines anecdotes seront peut-être un peu romancées, mais l'essentiel sera là. En attendant que cette histoire commence, je vous invite à découvrir la bande annonce du film. Pour petit rappel, celui ci sortira le 12 Décembre 2012.

Ernest et Célestine - Le site officiel du film. Le Bon Plan : Les effets spéciaux à l'ancienne décryptés par des enfants. Chaque semaine, Le Bon Plan décrypte en vidéo les bonnes idées de cinéma.

Le Bon Plan : Les effets spéciaux à l'ancienne décryptés par des enfants

Cette semaine, des enfant vous expliquent trois techniques utilisées pour créer l'illusion dans L'Homme qui rétrécit. L’homme qui rétrécit… vu le titre, on sait déjà ce qui va se passer. Nous allons nous intéresser aux différentes manières de faire croire au spectateur que l’homme rétrécit. N’oublions pas que ce film date de 1957 et qu’à cette époque, on ne pouvait pas compter sur l’ordinateur et les images de synthèse. – par Esteban Le collage des images Ici, Louise et Scott sont ensemble dans la même pièce. La surimpression Scott, maintenant très petit, marche dans la rue. La transparence Dans cette scène, nous avons deux personnages très petits (Scott et Clarice) installés dans un café.

Vous voyez ? L'Homme qui Rétrécit. Arroseurs arrosés.